Émilie Chalas et Grenoble à cœur accusent Éric Piolle de “com” sur la pollution… et Atmo de parti-pris

Émilie Chalas et Grenoble à cœur accusent Éric Piolle de “com” sur la pollution… et Atmo de parti-pris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS — Émilie Chalas, députée de l’Isère et candidate aux municipales à la tête de la liste Un nouveau regard sur Grenoble, s’attaque au sujet sensible de la pollution de l’air dans la capitale des Alpes. Aux côtés de trois de ses colistiers, dont deux sont membres du collectif Grenoble à cœur, elle fustige Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, organisme de surveillance de la qualité de l’air qu’elle accuse d’interprétations fausses, voire de parti-pris. Quant au maire de Grenoble, il traiterait la pollution comme un sujet de communication « anti-bagnole », en délaissant les autres causes de pollution, comme le chauffage urbain. 

 

 

« Éric Piolle ne mène pas une poli­tique contre la pol­lu­tion atmo­sphé­rique, il mène une poli­tique contre la voi­ture et pour le vélo », assène Émilie Chalas. La dépu­tée LREM de l’Isère et can­di­date aux muni­ci­pales de Grenoble explique vou­loir « objec­ti­ver », « dépas­sion­ner » et même « dépo­li­ti­ser » la ques­tion de la pol­lu­tion. « C’est un enjeu de santé publique, pas de cam­pagne poli­tique », affirme-t-elle.

 

Émilie Chalas et Gérald Dulac dans le local de campagne « Un nouveau regard sur Grenoble » © Florent Mathieu - Place Gre'net

Émilie Chalas et Gérald Dulac dans le local de cam­pagne de la liste « Un nou­veau regard sur Grenoble ». © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Une concep­tion qui serait oppo­sée à celle de son concur­rent, le maire sor­tant de Grenoble. « Il est contre la voi­ture et pour le vélo : c’est un mau­vais diag­nos­tic. Le sujet est un prisme idéo­lo­gique qui n’a pas pour objet de lut­ter contre la pol­lu­tion atmo­sphé­rique », assène la can­di­date. En com­pa­gnie, pour l’oc­ca­sion, de trois de ses colis­tiers : Manuel Sellier, et les membres (aussi) du col­lec­tif Grenoble à cœur Guy Waltisperger et Gérald Dulac.

 

 

Grenoble à cœur contredit (de nouveau) les conclusions d’Atmo

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Report de la conférence sur la laïcité d'Émilie Chalas... qualifiée "d'hypocrite" par les Républicains
Le groupe d’opposition de Grenoble Un nouveau regard perd un membre… et en change un autre

FLASH INFO — Du mouvement au sein du conseil municipal de Grenoble... dans les rangs de l'opposition. Et plus précisément au sein du groupe Un Lire plus

Episodes de pollution aux poussières de sable du Sahara sur la région grenobloise : cachez cette voiture…

  FLASH INFO - Des scientifiques étudient actuellement l'épisode de pollution aux particules fines qui a récemment touché la France à plusieurs reprises, dont la Lire plus

Pollution de l’air de type mixte : le préfet de l’Isère active la procédure d’information-recommandation

  FLASH INFO - Compte tenu d'un épisode de pollution de l'air de type mixte *, la préfecture de l'Isère a activé sa procédure d'information-recommandation Lire plus

L'entrée de l'usine Umicore à Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net
Vigilance renforcée concernant le risque industriel sur le site Umicore, quartier des Eaux-Claires à Grenoble

  DÉCRYPTAGE - Le conseil municipal de Grenoble a adopté, le 1er février 2021, une délibération pour inclure les dispositions du Plan particulier d’intervention (PPI) Lire plus

Expurgée, la loi censée défendre le bien-être animal, dont l'examen a été reporté, fait réagir la députée de l'Isère Emilie Chalas.
Émilie Chalas : « Je suis une guerrière… mais si cela doit s’arrêter, ce n’est pas grave »

  ENTRETIEN – Arrivée troisième aux élections municipales de Grenoble avec sa liste Un nouveau regard sur Grenoble, Émilie Chalas, candidate notamment soutenue par La Lire plus

Émilie Chalas prévoit une crise économique d’envergure et propose un plan de relance pour Grenoble

  FOCUS — La candidate aux municipales de Grenoble Émilie Chalas et ses colistiers présentent un plan de relance économique et sociale pour Grenoble, avec Lire plus

Flash Info

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin