Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Grenoble Bresson intègre le réseau Bluegreen

Le golf de Grenoble Bresson intègre le réseau Bluegreen

EN BREF – Bluegreen, acteur majeur du golf fran­çais, reprend la ges­tion du golf de Bresson situé au pied du Vercors, près de Grenoble. Ce golf conçu par l’ar­chi­tecte amé­ri­cain Robert Trent Jones Junior devient le cin­quan­tième site géré par le réseau Bluegreen en France.

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Bresson au pied du Vercors, repris par la société Bluegreen. © Bluegreen

Le golf Grenoble Bresson vient d’être repris par la société Bluegreen, suite à un appel d’offres de la Métropole de Grenoble. Il était jus­qu’a­lors géré, depuis 1995, par l’en­tre­prise pri­vée Gaia Golf via un contrat de délé­ga­tion de ser­vice public (DSP).

Cette reprise per­met­tra à la Métropole d’é­co­no­mi­ser 150 000 euros de reste à charge qu’elle devait payer avec le pré­cé­dent gestionnaire.

En deve­nant membre du golf de Grenoble Bresson, les abon­nés auront quant à eux accès au réseau de Bluegreen com­pre­nant 49 golfs par­tout en France. Dont ceux de Seyssins, Saint-Étienne ou encore Lyon que la société.

Xavier-Pierre Six, direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint de Bluegreen France, se réjouit de cette acqui­si­tion, réa­li­sée le 31 mars 2020, en pleine période de confi­ne­ment : « C’est un très beau par­cours situé dans un cadre pri­vi­lé­gié. Le par­cours est signé d’un archi­tecte de renom. C’est une vitrine sup­plé­men­taire pour notre réseau dans lequel nous sou­hai­tons investir. »

Bluegreen compte inves­tir pour valo­ri­ser l’exploitation

Ce golf, de plus de 100 hec­tares, com­prend ainsi un par­cours de 18 trous et un ter­rain d’en­traî­ne­ment de 34 postes, dont huit abri­tés, ainsi qu’un res­tau­rant pro­po­sant des plats de cui­sine fran­çaise faits mai­son à base de pro­duits frais.

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

« Nous sou­hai­tons valo­ri­ser l’ex­ploi­ta­tion et, pour cela, nous allons inves­tir dans l’en­tre­tien du ter­rain et sur la réno­va­tion du réseau d’ar­ro­sage, pré­cise le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint. Nous ferons le maxi­mum pour le rendre le plus per­for­mant pos­sible afin de garan­tir une bonne qua­lité de par­cours sans gas­piller trop d’eau. C’est un point essen­tiel de notre pro­jet. »

Blue Green pré­voit par ailleurs quelques rafraî­chis­se­ments au niveau des bâti­ments et une légère réno­va­tion des postes de départ. « Nous allons éga­le­ment chan­ger le mobi­lier du club house et les voi­tu­rettes de golf. Le res­tau­rant ne deman­dera, lui, qu’un inves­tis­se­ment léger : renou­ve­ler le mobi­lier et refaire les pein­tures, essentiellement. »

Une semaine après l’ou­ver­ture déjà plus de 300 abonnés

Le golf, fermé pen­dant le confi­ne­ment pour res­pec­ter les direc­tives gou­ver­ne­men­tales, a fina­le­ment rou­vert mi-mai afin de for­mer les équipes et d’ins­tal­ler le maté­riel d’ex­ploi­ta­tion, comme l’ex­plique Xavier-Pierre Six : « Il y a eu un gros tra­vail de la FFG [Fédération fran­çaise de golf, ndlr] pour nous per­mettre de rou­vrir à par­tir du 11 mai 2020. Nous avons fina­le­ment décidé d’une réou­ver­ture par­tielle le 13 mai. Une par­tie du site reste tou­te­fois fer­mée pour res­pec­ter les consignes sani­taires. « C’est le cas des ves­tiaires et du res­tau­rant, ainsi que du prac­tice mais nous devrions rou­vrir tota­le­ment dans les pro­chaines semaines », pré­cise-t-il.

Et le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint se montre confiant pour la suite. « Une semaine après l’ou­ver­ture, nous avons déjà enre­gis­tré 300 abon­nés. Nous devrions rapi­de­ment atteindre les 600 ou 700 membres. » En repre­nant le site, la société assure par ailleurs conser­ver les emplois, notam­ment ceux des trois ensei­gnants qui tra­vaillaient sur le site jus­qu’à pré­sent. Le direc­teur du golf n’a pas encore été nommé mais le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint de Bluegreen assure qu’il sera dési­gné dans les pro­chaines semaines.

Léa Meyer

Léa Meyer

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Immobilier, cadre de vie, économie... Quand l'attractivité de Grenoble varie au gré des classements
Encadrement des loyers : der­nière chance pour Grenoble Alpes Métropole

DÉCRYPTAGE - Grenoble Alpes Métropole va faire une nouvelle demande pour obtenir l’encadrement des loyers sur son territoire. C’est la dernière fenêtre de tir pour Lire plus

Le CHU Grenoble Alpes a signé, ce mardi 6 septembre 2022, le pacte économique local, en présence de représentants de la Métropole et d'entreprises du bassin grenoblois. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Pacte éco­no­mique local : le CHU Grenoble Alpes devient le 27e par­te­naire signataire

FOCUS - Les acteurs du pacte économique local, lancé en janvier 2021 par la Métropole de Grenoble, la Communauté de communes Le Grésivaudan et le Lire plus

© Grenoble-Alpes Métropole
La Métropole de Grenoble fixe de nou­velles prio­ri­tés pour réno­ver et sécu­ri­ser les ouvrages d’art en péril

FOCUS - La Métropole de Grenoble gère plus de 1 600 ouvrages d'art (ponts, passerelles ou murs de soutènement), transférés par les communes en 2015 Lire plus

Trop dispendieux, sous-dimensionné, la chambre régionale des comptes épingle le nouveau siège de la Métropole de Grenoble.
Entre coût élevé, site unique et ambi­tions éco­lo­giques, le futur siège de Grenoble-Alpes Métropole conti­nue de faire débat

FOCUS - D'ici à 2026, le futur siège de la métropole de Grenoble accueillera 1 100 employés sur le seul site du Forum, l'immeuble qui l'héberge Lire plus

collectif gratuité transports publics grenoble ZFE véhicules Critair
ZFE dans l’ag­glo­mé­ra­tion de Grenoble : le col­lec­tif pour la gra­tuité des trans­ports publics dénonce “un manque de débat”

EN BREF - Une nouvelle étape vient d’être franchie début juillet 2022 pour la Zone à faibles émissions (ZFE) de Grenoble. Les poids lourds et Lire plus

Lutte contre l’ar­ti­fi­cia­li­sa­tion des sols dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : la zone agri­cole de La Taillat pro­té­gée à Meylan

FOCUS - Protéger et valoriser les espaces agricoles selon le principe de « zéro artificialisation nette », et ainsi assurer une autonomie alimentaire locale. Tels Lire plus

Flash Info

|

01/10

15h25

|

|

30/09

12h10

|

|

30/09

11h36

|

|

30/09

10h33

|

|

29/09

16h09

|

|

29/09

10h21

|

|

28/09

19h43

|

|

28/09

11h54

|

|

27/09

11h19

|

|

27/09

10h35

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

À voir| La ville d’Eybens face à une pol­lu­tion aux micro­billes de pelouse syn­thé­tique suite à « des négligences »

Flash info| Le res­tau­ra­teur Laurent Gras attaque en jus­tice les res­tric­tions d’ac­cès en voi­ture au site de la Bastille

Agenda

Je partage !