Le golf de Grenoble Bresson intègre le réseau Bluegreen

sep article



 

EN BREF – Bluegreen, acteur majeur du golf français, reprend la gestion du golf de Bresson situé au pied du Vercors, près de Grenoble. Ce golf conçu par l’architecte américain Robert Trent Jones Junior devient le cinquantième site géré par le réseau Bluegreen en France.

 

 

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Bresson au pied du Vercors, repris par la société Bluegreen. © Bluegreen

Le golf Grenoble Bresson vient d’être repris par la société Bluegreen, suite à un appel d’offres de la Métropole de Grenoble. Il était jus­qu’a­lors géré, depuis 1995, par l’en­tre­prise pri­vée Gaia Golf via un contrat de délé­ga­tion de ser­vice public (DSP).

 

Cette reprise per­met­tra à la Métropole d’é­co­no­mi­ser 150 000 euros de reste à charge qu’elle devait payer avec le pré­cé­dent ges­tion­naire.

 

En deve­nant membre du golf de Grenoble Bresson, les abon­nés auront quant à eux accès au réseau de Bluegreen com­pre­nant 49 golfs par­tout en France. Dont ceux de Seyssins, Saint-Étienne ou encore Lyon que la société.

 

Xavier-Pierre Six, direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint de Bluegreen France, se réjouit de cette acqui­si­tion, réa­li­sée le 31 mars 2020, en pleine période de confi­ne­ment : « C’est un très beau par­cours situé dans un cadre pri­vi­lé­gié. Le par­cours est signé d’un archi­tecte de renom. C’est une vitrine sup­plé­men­taire pour notre réseau dans lequel nous sou­hai­tons inves­tir. »

 

 

Bluegreen compte investir pour valoriser l’exploitation

 

Ce golf, de plus de 100 hec­tares, com­prend ainsi un par­cours de 18 trous et un ter­rain d’en­traî­ne­ment de 34 postes, dont huit abri­tés, ainsi qu’un res­tau­rant pro­po­sant des plats de cui­sine fran­çaise faits mai­son à base de pro­duits frais.

 

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

« Nous sou­hai­tons valo­ri­ser l’ex­ploi­ta­tion et, pour cela, nous allons inves­tir dans l’en­tre­tien du ter­rain et sur la réno­va­tion du réseau d’ar­ro­sage, pré­cise le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint. Nous ferons le maxi­mum pour le rendre le plus per­for­mant pos­sible afin de garan­tir une bonne qua­lité de par­cours sans gas­piller trop d’eau. C’est un point essen­tiel de notre pro­jet. »

 

Blue Green pré­voit par ailleurs quelques rafraî­chis­se­ments au niveau des bâti­ments et une légère réno­va­tion des postes de départ. « Nous allons éga­le­ment chan­ger le mobi­lier du club house et les voi­tu­rettes de golf. Le res­tau­rant ne deman­dera, lui, qu’un inves­tis­se­ment léger : renou­ve­ler le mobi­lier et refaire les pein­tures, essen­tiel­le­ment. »

 

 

Une semaine après l’ouverture déjà plus de 300 abonnés

 

Le golf, fermé pen­dant le confi­ne­ment pour res­pec­ter les direc­tives gou­ver­ne­men­tales, a fina­le­ment rou­vert mi-mai afin de for­mer les équipes et d’ins­tal­ler le maté­riel d’ex­ploi­ta­tion, comme l’ex­plique Xavier-Pierre Six : « Il y a eu un gros tra­vail de la FFG [Fédération fran­çaise de golf, ndlr] pour nous per­mettre de rou­vrir à par­tir du 11 mai 2020. Nous avons fina­le­ment décidé d’une réou­ver­ture par­tielle le 13 mai. Une par­tie du site reste tou­te­fois fer­mée pour res­pec­ter les consignes sani­taires. « C’est le cas des ves­tiaires et du res­tau­rant, ainsi que du prac­tice mais nous devrions rou­vrir tota­le­ment dans les pro­chaines semaines », pré­cise-t-il.

 

Et le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint se montre confiant pour la suite. « Une semaine après l’ou­ver­ture, nous avons déjà enre­gis­tré 300 abon­nés. Nous devrions rapi­de­ment atteindre les 600 ou 700 membres. » En repre­nant le site, la société assure par ailleurs conser­ver les emplois, notam­ment ceux des trois ensei­gnants qui tra­vaillaient sur le site jus­qu’à pré­sent. Le direc­teur du golf n’a pas encore été nommé mais le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint de Bluegreen assure qu’il sera dési­gné dans les pro­chaines semaines.

 

Léa Meyer

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2211 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.