La liste Grenoble nouvel air organise une série de quatre débats en ligne

Olivier Noblecourt en mal d’alliances : quadrangulaire en vue à Grenoble

Olivier Noblecourt en mal d’alliances : quadrangulaire en vue à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Á Grenoble, la guerre des gauches continue sur fond de Macronie. Au centre du jeu ? Olivier Noblecourt. Ex-délégué interministériel, le candidat du PS joue pour les uns sur la confusion, quand d’autres l’accusent tout simplement de trahison. Résultat ? Pas d’alliances en vue pour le second tour. Ni à droite, ni à gauche.

 

 

Olivier Noblecourt, ex-conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion à Grenoble tend tou­jours la main à Eric Piolle. En vain ? © Muriel Beaudoing

Qui veut la peau d’Olivier Noblecourt ? L’ex-délé­gué inter­mi­nis­té­riel, can­di­dat contesté du PS à Grenoble pour les élec­tions muni­ci­pales, n’a pas vrai­ment le vent en poupe. Quatrième der­rière la can­di­date LREM, Émilie Chalas, au soir du 15 mars, la tête de liste de Grenoble Nouvel Air semble pour l’heure avoir toutes les dif­fi­cul­tés du monde à se poser comme l’homme du ras­sem­ble­ment des forces de gauche. Titre qu’il sou­haite dis­pu­ter au maire sortant.

 

Sauf sur­prise de der­nière minute, à quelques jours du dépôt des listes – le 2 juin – on s’a­che­mine donc vers une qua­dran­gu­laire. Avec, dans la couse, le maire sor­tant, l’é­co­lo­giste Éric Piolle qui a pris le large (46,6 % des voix), son chal­len­ger Alain Carignon, pas investi mais adoubé par LR (19,8 %), Émilie Chalas, la can­di­date de la majo­rité gou­ver­ne­men­tale (13,7 %) et Olivier Noblecourt (13,3 %).

 

 

« Grenoble est la seule ville où (…) il n’y a jamais eu de discussions officielles ! »

 

Pas d’al­liances en vue de quel que bord que ce soit. Ni du côté d’Alain Carignon, Émilie Chalas ayant refusé toute alliance avec l’an­cien maire de Grenoble. « Jamais mon nom sera asso­cié à celui d’Alain Carignon, appuie la can­di­date LREM. Je pré­fère perdre ! » Ni du côté d’Éric Piolle. Fort de l’ap­pui de douze for­ma­tions poli­tiques et de son score confor­table, le maire sor­tant ne cesse de se van­ter d’a­voir réussi le ras­sem­ble­ment en vue du pre­mier tour.

 

Ce qui fait bon­dir l’é­quipe de cam­pagne d’Olivier Noblecourt. « Grenoble va peut-être être la seule ville en France où les deux listes de gauche non seule­ment ne fusionnent pas mais ne se parlent pas ! », sou­ligne de son côté le porte-parole de Grenoble Nouvel Air David Bousquet. « Grenoble est la seule ville où il n’y a pas et il n’y a jamais eu de dis­cus­sions officielles ! »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Régionales : gauche et écologistes s’allient pour le second tour et renvoient les droites dos à dos

FOCUS - Avant le premier tour, l'union des gauches avait achoppé sur la question de la gouvernance. Voilà cette dernière scellée autour de la tête Lire plus

Allongement de la période de dépôts des candidatures pour les départementales et régionales
Second tour des municipales à Grenoble : des conditions de vote inédites

  FIL INFO - Suite à la pandémie de Covid-19, le second tour des élections municipales et communautaires a été reporté au dimanche 28 juin Lire plus

Le Collectif "Métro", soutenu par Alternatiba Grenoble, a mené un dernière action ce lundi 22 juin au sommet de la Bastille. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Dernier appel pour le Monde d’après du collectif Métro et d’Alternatiba Grenoble avant le second tour

  FIL INFO - Le collectif Métro et Alternatiba Grenoble ont mené, ce lundi 22 juin, une dernière action avant le second tour des élections Lire plus

COUV Eric Piolle joue les influenceurs de mode culinaire sur Internet à l'approche du second tour DR
Candidat aux municipales, Éric Piolle s’improvise influenceur culinaire promoteur de tacos végétariens

  FIL INFO – Arrivé en tête au premier tour avec 46,67 % des voix, Éric Piolle, maire EELV sortant de Grenoble et candidat à Lire plus

La « droite constructive » annonce son soutien à la candidature d'Émilie Chalas
Second tour des municipales : faute de réunions publiques, Émilie Chalas repart en campagne… en tricycle

  EN BREF - L'interdiction des réunions publiques ne facilite pas la tâche des candidats restant en lice pour le deuxième tour des municipales à Lire plus

A Grenoble, le candidat du PS Olivier Noblecourt multiplie les appels du pied à l'adresse d'Eric Piolle, grand favori aux municipales. En vain.
À Grenoble, Olivier Noblecourt fait un nouvel appel du pied à Éric Piolle pour rallier sa liste… en vain

  EN BREF - Olivier Noblecourt, le candidat du PS à Grenoble, va-t-il maintenir sa candidature pour le second tour des élections municipales, le 28 Lire plus

Flash Info

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin