Carte interactive Municipales 1er tour Grenoble et sa région

Second tour des muni­ci­pales le 28 juin : zoom sur les com­munes de la région gre­no­bloise concernées

Second tour des muni­ci­pales le 28 juin : zoom sur les com­munes de la région gre­no­bloise concernées

FOCUS – Le gou­ver­ne­ment a dévoilé la date rete­nue pour l’or­ga­ni­sa­tion du second tour des élec­tions muni­ci­pales. Sauf dégra­da­tion de la situa­tion sani­taire, ce sera fina­le­ment le 28 juin 2020. Près de 5 000 com­munes fran­çaises doivent ainsi orga­ni­ser cette élec­tion. Petit mémo de celles de la région gre­no­bloise concer­nées, après deux mois de paren­thèse liés au confinement.

Second tour : dans quelles communes de la région grenobloise ?

Second tour : dans quelles com­munes de la région grenobloise ?

La déci­sion, très atten­due, est tom­bée ce ven­dredi 22 mai : sauf cas de force majeure, le second tour des élec­tions muni­ci­pales aura lieu le 28 juin pro­chain, comme l’a annoncé le Premier ministre Édouard Philippe.

Initialement prévu le 22 mars der­nier, ce vote avait dû être reporté pour cause de Covid-19. Et ce après un pre­mier tour mar­qué par une abs­ten­tion record (55 %).

La situa­tion sani­taire actuelle a d’ailleurs été au centre des débats, d’au­cuns esti­mant qu’il valait mieux repor­ter le second tour en sep­tembre, voire même en jan­vier 2021.

Le chef du gou­ver­ne­ment et Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, ont apporté peu de pré­ci­sions sur la pré­pa­ra­tion et le dérou­le­ment de ce second tour. Si ce n’est qu’il fau­dra pri­vi­lé­gier une cam­pagne numé­rique et des débats dans les médias pour limi­ter les contacts. Autre pré­ci­sion : ce vote ne pourra avoir lieu que dans des condi­tions sani­taires favo­rables. « Cette déci­sion est donc réver­sible », a tenu à pré­ci­ser Édouard Philippe.

Un second tour pour quelles communes ?

La tenue d’un second tour en juin pro­chain concerne de nom­breuses com­munes de l’agglomération, notam­ment Grenoble, Échirolles, Fontaine, Seyssinet-Pariset, Sassenage mais aussi, Eybens, Bresson, Meylan, Gières et Saint-Égrève.

(Re)découvrez les résul­tats du pre­mier tour des prin­ci­pales com­munes de la région gre­no­bloise, via la carte inter­ac­tive de Place Gre’net. En bleu foncé, figurent les com­munes qui ne connaî­tront pas de second tour.

Plusieurs favo­ris pour le second tour

À Grenoble, le maire sor­tant Éric Piolle, grand favori de ce scru­tin, a obtenu 46,67 % des voix au pre­mier tour, loin devant Alain Carignon qui a recueilli 19,80 % des suf­frages exprimés.

Émilie Chalas enre­gistre quant à elle 13,75 % des voix, tan­dis qu’Olivier Noblecourt n’en recueille que 13,31 %. Le tout avec une abs­ten­tion excep­tion­nelle de 57,75 %.
Le second tour vien­dra-t-il confor­ter l’édile éco­lo­giste dans ses résul­tats, renou­ve­lant ainsi son man­dat pour six années supplémentaires ?

Bureau de vote Anthoard à Grenoble le 15 mars 2020. La dis­tan­cia­tion était de mise. © Florent Mathieu

Au Sud de Grenoble, à Échirolles, le maire sor­tant, Renzo Sulli, était arrivé lar­ge­ment en tête, avec un peu plus de 30 % des suf­frages expri­més, suivi par le can­di­dat RN Alexis Jolly (19,8 %).

Derrière, deux can­di­dats sont au coude à coude : Alban Rosa, sou­tenu par EELV et la France insou­mise, qui a recueilli 17,6 % des suf­frages, et Fabienne Sarrat, sou­te­nue par LREM, 17,4 %. Le tout avec une abs­ten­tion record de 65 %.

La com­mune de Seyssinet-Pariset devra, quant à elle, faire avec un second tour à quatre listes. Même si la liste socia­liste conduite par Guillaume Lissy se détache du lot avec 44,13 % des voix.

Fontaine pour­rait bas­cu­ler à droite

À Fontaine, coup de théâtre, après soixante dix ans de Parti com­mu­niste et de Parti socia­liste, c’est Franck Longo (MoDem) qui se place en tête avec 32,13 % des voix. Face à lui, trois listes de gauche : celle du maire sor­tant, Jean-Paul Trovero qui réunit 24,16 % des voix, celle de Laurent Thoviste (21,14 %) et celle de Sophie Romera (20,55 %). Reste à savoir quelle stra­té­gie les listes de gauche adop­te­ront pour ce second tour, même si une alliance paraît pro­bable pour contrer la liste MoDem.

Aux portes de Grenoble, à Sassenage, le maire sor­tant cen­triste Christian Coigné, en lice pour son qua­trième man­dat, a recueilli 44,97 % des voix. Un beau score qui ne l’empêche pas d’être en dif­fi­culté face à deux listes de gauche qui pour­raient déci­der de s’allier au second tour. Celle de Yannick Belle, Sassenage Naturellement, qui tota­lise 35,78 % des suf­frages, et la liste éco­lo­giste Sassenage en tran­si­tion de Farid Benzakour, qui a réuni 19,24 % des voix.

Changement en pers­pec­tive à Meylan

Grève le 9 mars prochain au service Élections de GrenobleÀ Meylan, la liste Aimeylan conduite par l’ex-PS Philippe Cardin est arri­vée loin devant, avec 48,96 % des voix, sui­vie par la liste Sincèrement Meylan de Joëlle Hours (sou­te­nue par LREM) qui a obtenu 29,31 % des suf­frages, et celle de Jean-Claude Peyrin (Divers droite) 14,34 %. Jean-Philippe Blanc, le maire sor­tant, ne sera pas de la par­tie au second tour, n’ayant recueilli que 7,39 % des voix.

À Saint-Égrève, la liste de Laurent Amadieu (EELV) qui porte un pro­jet assez proche de celui du maire de Grenoble Éric Piolle, a failli l’emporter dès le pre­mier tour, avec 49,27 % des voix. Mais elle devra à nou­veau affron­ter la liste de Benjamin Coiffard, qui com­prend le maire sor­tant Daniel Boisset, et celle d’Emmanuel Roux, sou­te­nue par le Parti socia­liste, qui affichent res­pec­ti­ve­ment 30,48 % et 20,23 % des suffrages.

Léa Meyer

Léa Meyer

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !