Michel Savin propose la création d’un fonds de solidarité métropolitain pour les communes

sep article

 

FIL INFO — Michel Savin, sénateur de l’Isère, vient d’adresser une lettre ouverte au président de Grenoble-Alpes Métropole. Si le parlementaire salue les actions menées par la Métro durant le confinement, il n’en apporte pas moins plusieurs propositions. À commencer par la création d’un fonds de solidarité métropolitain, ainsi que la mise en place d’un plan de relance.

 

 

L’action de la Métropole de Grenoble peut-elle être amé­lio­rée pour accom­pa­gner le décon­fi­ne­ment ? C’est en sub­stance ce que laisse entendre Michel Savin, séna­teur Les Républicains de l’Isère, dans une lettre ouverte adres­sée au pré­sident de la Métro Christophe Ferrari. Si le par­le­men­taire salue les mesures de sou­tien éco­no­mique ou l’adhé­sion à une cen­trale d’a­chat pour se pro­cu­rer des masques, il n’ex­prime pas moins des pro­po­si­tions pour la suite des opé­ra­tions.

 

Michel Savin demande un fonds de solidarité métropolitain. La sécurisation des écoles, un enjeu financier pour les communes ? © Ambre Croset - Place Gre'net

La sécu­ri­sa­tion des écoles, un enjeu finan­cier pour les com­munes ? © Ambre Croset – Place Gre’net

 

En pre­mier lieu, Michel Savin sug­gère la mise en place d’un « fonds de soli­da­rité » à l’é­chelle de la Métropole. Ceci pour « aider [les com­munes] à finan­cer les dépenses impré­vues de fonc­tion­ne­ment aux­quelles elles vont devoir faire face ». Par exemple, la sécu­ri­sa­tion des écoles ou la ges­tion des centres de loi­sir. Ou encore des ani­ma­tions esti­vales, qui risquent de s’a­vé­rer très deman­dées durant les grandes vacances.

 

 

Pour un « plan de relance métropolitain »

 

Autre pro­po­si­tion : « Ne pour­rions-nous pas lan­cer une réflexion sur le tou­risme de proxi­mité avec les inter­com­mu­na­li­tés voi­sines ? », demande le séna­teur à Christophe Ferrari. Avant de prendre pour exemple le contrat de réci­pro­cité avec la Communauté de com­munes du Trièves. Un outil adopté en jan­vier 2020, et qui « ne demande qu’à être adapté » à d’autres acteurs du ter­ri­toire, selon Michel Savin.

 

Michel Savin sénateur de l'Isère © Nils Louna - Place Gre'net

Michel Savin séna­teur de l’Isère. © Nils Louna – Place Gre’net

 

Enfin, à plus long terme, le séna­teur plaide pour « un plan de relance métro­po­li­tain », qui impli­que­rait les par­le­men­taires, les élus du conseil métro­po­li­tain et les maires. Le but ? Travailler sur des pro­jets de relance, alors que le report du second tour des muni­ci­pales crée un flou qui peut « empê­cher tout pro­jet d’envergure de voir le jour ».

 

Les sec­teurs à sur­veiller ? « Je pense notam­ment au ren­for­ce­ment du pro­gramme MurMur, qui per­met­trait de relan­cer le sec­teur du BTP tout en accé­lé­rant la tran­si­tion éner­gé­tique, mais éga­le­ment aux pro­grammes de loge­ments, aux tra­vaux d’entretien de voi­rie et d’ouvrages d’art », écrit Michel Savin. Qui conclut en consi­dé­rant que « la Métropole pour­rait encou­ra­ger le lan­ce­ment de ces tra­vaux blo­qués par un bonus d’investissement ».

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2125 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.