Le Collectif des usagers du GHM a dénoncé la possible cession à deux groupes du privé lucratif, venus visiter les locaux ce mardi 12 mai. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Le col­lec­tif des usa­gers du GHM s’oppose à la vente aux deux repre­neurs du privé lucratif

Le col­lec­tif des usa­gers du GHM s’oppose à la vente aux deux repre­neurs du privé lucratif

EN BREF – Deux repre­neurs du privé lucra­tif, Vivalto et Doctegestio, ont visité la Clinique mutua­liste ce mardi 12 mai. Mais leur accueil n’a pas été des plus cha­leu­reux… Le col­lec­tif des usa­gers du Groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste (GHM), dont le pro­jet de Scic avait été écarté par Adréa, s’oppose en effet à la ces­sion à l’une de ces structures.

Le Collectif des usagers du GHM a dénoncé la possible cession à deux groupes du privé lucratif, venus visiter les locaux ce mardi 12 mai. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Le col­lec­tif des usa­gers du GHM a dénoncé la pos­sible ces­sion à deux groupes du privé lucra­tif, venus visi­ter les locaux ce mardi 12 mai. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

« L’épidémie n’a pas arrêté le rou­leau com­pres­seur », dénonce Joëlle Estivals, ancienne sage-femme et membre du col­lec­tif des usa­gers du GHM. En effet, mal­gré l’appel du maire de Grenoble à sus­pendre la ces­sion du groupe mutua­liste pour cause de coro­na­vi­rus, la vente devrait bien se faire à la fin de l’été.

« Vivalto embrasse la frac­ture sociale »

Deux repre­neurs étaient ainsi en visite dans les locaux de la Clinique mutua­liste, ce mardi 12 mai, dès le len­de­main du déconfinement.

Joëlle Estivals, ancienne sage-femme et membre du Collectif des usagers du GHM. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Joëlle Estivals, ancienne sage-femme et membre du col­lec­tif des usa­gers du GHM, s’op­pose vive­ment à une reprise par Vivalto. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

À savoir Vivalto Santé, troi­sième groupe fran­çais d’hospitalisation pri­vée, et Doctegestio, groupe privé immo­bi­lier qui s’est diver­si­fié dans le sec­teur de la santé et du médico-social. « Le pre­mier, Vivalto, annonce une marge moyenne de 12 %. Il embrasse la frac­ture sociale en pro­po­sant des chambres VIP pour du confort hos­pi­ta­lier haut de gamme et pré­fère créer des outils tech­niques que d’embaucher du per­son­nel », s’insurge Joëlle Estivals.

« Doctegestio compte trente pro­cès en cours »

Pour le second, Doctegestio, les craintes reposent sur sa voca­tion immo­bi­lière, comme l’ex­plique Hervé Derriennic, secré­taire de l’union de quar­tier et membre du col­lec­tif des usagers.

Hervé Derriennic, secrétaire de l'Union de quartier et membre du Collectif des usagers du GHM. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Hervé Derriennic, membre du Collectif des usa­gers du GHM. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

« Il s’est spé­cia­lisé dans le rachat de struc­tures en dif­fi­culté, avec pour but de final la ren­ta­bi­lité des murs et son aspect très lucra­tif. »

De plus, Hervé Derriennic dénonce un groupe « qui compte pas moins de trente pro­cès en cours pour sa ges­tion dans le domaine de la santé. »

En revanche, le troi­sième repre­neur pos­sible est perçu avec bien­veillance. En effet, il s’agit de l’association locale Agduc. Créée en 1974, elle a le sta­tut d’é­ta­blis­se­ments de santé pri­vés d’in­té­rêt col­lec­tif (Espic) et pos­sède une ving­taine de cli­niques en Auvergne-Rhône-Alpes.

Agduc trouve grâce aux yeux du col­lec­tif d’u­sa­gers du GHM

« Agduc est le can­di­dat le plus en accord avec notre vision de la santé et des acti­vi­tés du GHM », recon­naît Jean-Philippe Moutarde, porte-parole du col­lec­tif des usa­gers. « C’est une asso­cia­tion à taille humaine, avec qui on peut être dans le dia­logue. Elle a la confiance de ses sala­riés et est recon­nue par les acteurs du ter­ri­toire pour ses qua­li­tés de ges­tion », affirme-t-il.

Jean-Philippe Moutarde, porte-parole du Collectif des usagers du GHM. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Jean-Philippe Moutarde, porte-parole du col­lec­tif des usa­gers du GHM. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

Jean-Philippe Moutarde compte donc sur l’engagement affi­ché par Olivier Véran. Le ministre de la Santé et ex-député de l’Isère s’est en effet dit, dès l’annonce de la ces­sion, « atten­tif au sta­tut non lucra­tif du groupe ».

Pour Joëlle Estivals, il s’agit main­te­nant de savoir « si l’on accepte que cet éta­blis­se­ment de santé, le deuxième du ter­ri­toire, serve à faire de l’argent ».

Le col­lec­tif envi­sage d’organiser une mani­fes­ta­tion « dans le res­pect des consignes sani­taires », cou­rant juin. Sans doute une chaîne humaine autour du GHM. Le col­lec­tif détaillera la suite de ses actions sur son tout nou­veau site inter­net : touche pas à ma mut.

Anissa Duport-Levanti

ADu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 millions d'euros pour un "pack sécurité écoles"
La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 mil­lions d’eu­ros pour un « pack sécu­rité écoles »

FLASH INFO - Après le soutien à l'équipement des villes en vidéo-surveillance, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce adopter un "pack sécurité écoles" doté de 10 millions Lire plus

Les associations de lutte contre le VIH portent un message en faveur de l'égalité à l'occasion du 1er décembre
Lutte contre le VIH : les chiffres de conta­mi­na­tion en baisse depuis 2018 sur l’arc alpin

FOCUS - Comme chaque année, le 1er décembre marque la Journée mondiale de lutte contre le VIH. Un temps que les associations et la Ville Lire plus

Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen et syndicaliste au Snes-FSU, était jugée pour injure et diffamation, ce lundi 28 novembre 2022, à Grenoble, pour des tweets visant l'enseignant de Sciences Po Grenoble Vincent Tournier, qu'elle nie avoir écrits. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Sciences Po Grenoble : une pro­fes­seur de Rouen jugée pour injure et dif­fa­ma­tion envers Vincent Tournier, l’un des deux ensei­gnants accu­sés d’islamophobie

FOCUS - Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen, comparaissait ce lundi 28 novembre 2022 devant le tribunal judiciaire de Grenoble pour des soupçons d'injure et Lire plus

Le Département de l’Isère s’en­gage avec l’EFS pour mobi­li­ser et for­mer des « ambas­sa­deurs du don de sang »

FLASH INFO - "Mobiliser et former des “ambassadeurs du don” pour dynamiser les collectes de sang". Tel est l'objectif de la convention signée le 25 Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Flash Info

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !