Fin d’une grève record dans l’u­sine Seveso MSSA en Savoie, sur fond de risques chimiques

Fin d’une grève record dans l’u­sine Seveso MSSA en Savoie, sur fond de risques chimiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF — Le mou­ve­ment de grève au sein de MSSA en Savoie a pris fin le lundi 11 mai, après 25 jours de conflit social. Une durée jamais vue depuis qua­rante ans, selon le syn­di­cat Force ouvrière. Qui met fin à la grève sans convic­tion, après plu­sieurs semaines de bras-de-fer viru­lent avec la direc­tion du site classé Seveso.

Vingt-cinq jours. C’est une grève d’une durée record qui a mobi­lisé la plu­part des sala­riés de MSSA (ancien­ne­ment Métaux spé­ciaux), entre­prise spé­cia­li­sée dans la pro­duc­tion de sodium par élec­tro­lyse située sur la com­mune de Saint-Marcel, en Savoie. Du jamais-vu depuis qua­rante ans selon le syn­di­cat. Le mou­ve­ment social lancé par le syn­di­cat Force ouvrière avait débuté le 17 avril, puis pris des allures de feuille­ton. Il s’est conclu par une reprise du tra­vail le lundi 11 mai.

Rassemblement devant le site MSSA © Force Ouvrière

Rassemblement devant le site MSSA © Force Ouvrière

L’étincelle qui a mis le feu aux poudres ? Le refus de la direc­tion de repor­ter une réunion de négo­cia­tions sur les salaires avec le syn­di­cat. Suite à un décès dans la famille de l’un de ses membres, FO deman­dait en effet que le ren­dez-vous soit reporté au 17 avril. Mais pour l’employeur, cité par France 3, les syn­di­ca­listes essayaient sur­tout de « jouer la montre ». Résultat : une grève illi­mi­tée, approu­vée selon FO par 96 % des sala­riés en poste.

La sécu­rité du site Seveso de MSSA en jeu ?

Outre sa dureté, le mou­ve­ment s’est tenu dans un contexte très par­ti­cu­lier. Unité de pro­duc­tion de pro­duits chi­miques, MSSA figure en effet dans la liste des sept entre­prises de Savoie clas­sées Seveso.

Dès le 18 avril, FO a pointé du doigt la direc­tion qui « impose aux cadres et au per­son­nel inté­ri­maire […] de pour­suivre la pro­duc­tion en vidan­geant du sodium ». Au mépris, selon le syn­di­cat, des pro­cé­dures de sécu­rité et de la for­ma­tion néces­saire pour réa­li­ser ce type de tâche. Des accu­sa­tions aux­quelles la direc­tion, contac­tée par nos soins, n’a pour l’heure pas répondu.

Une fumée blanche qui n'a rien de papale sur le site de MSSA © Force Ouvrière

Une fumée blanche qui n’a rien de papale sur le site de MSSA. © Force ouvrière

Au fil des com­mu­ni­qués, le syn­di­cat a même relayé plu­sieurs inci­dents et parlé de « dan­ger grave et immi­nent ». « Quatre départs de feu à proxi­mité de rési­dus sto­ckés », écri­vait FO le 19 avril. Nouvel inci­dent le mer­credi 6 mai : « Un panache de fumée éma­nant d’une gamate de sodium a pris feu ».

Le maire de la com­mune de Saint-Marcel s’est ému des risques encou­rus. Ironie de FO : « Il n’y a pas plus sourd et aveugle que celui qui ne veut pas entendre et voir. » La ten­sion n’aura cessé de mon­ter durant le bras-de-fer social, jus­qu’au dépôt d’une plainte contre X de la direc­tion et des accu­sa­tions de « fake news » de la part de FO.

Une fin de grève au goût d’amertume

Le 11 mai, la fin du mou­ve­ment de grève a été déci­dée par une par­tie des sala­riés. Le syn­di­cat indique avoir obtenu une aug­men­ta­tion de 200 euros sur les primes, et une rééva­lua­tion posi­tive du seuil d’aug­men­ta­tion des salaires.

FO ne renonce pour­tant pas au mou­ve­ment de gaieté de cœur. « Ces avan­cés n’ont pas satis­fait le syn­di­cat, au regard du mon­tant de 8,2 mil­lions d’euros de béné­fices qu’a engrangé l’entreprise », écrit-il dans son ultime com­mu­ni­qué. Non sans fus­ti­ger avec sévé­rité les sala­riés qui n’ont pas par­ti­cipé au mou­ve­ment de grève. Qu’il qua­li­fie, par le biais d’une cita­tion de Jaurès, de « para­sites du dévoue­ment de [leurs] cama­rades ».

Florent Mathieu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Perte d'activité entre mars 2020 et juin 2021: l'Isère tient bon face à la crise, les deux Savoie durement touchées
Perte d’ac­ti­vité entre mars 2020 et juin 2021 : l’Isère tient bon face à la crise, les deux Savoie dure­ment touchées

FLASH INFO – Tous les départements d'Auvergne-Rhône-Alpes n'ont pas été égaux face aux conséquences économiques de la crise sanitaire. C'est la conclusion, au final peu Lire plus

Après avoir revendiqué le déboulonnage de pylônes Poma dans les Alpes, en réaction à son implication dans le projet Cigéo à Bure, les saboteurs ont envoyé un écrou par voie postale au président du groupe, Jean Souchal. © DR
Menaces contre Poma : deux sus­pects mis en exa­men après le sabo­tage d’un pylône de télé­ca­bine en Savoie

FOCUS - Deux hommes de 29 et 51 ans, soupçonnés d'avoir saboté un pylône Poma sur une télécabine, ont été interpellés ce mardi 22 mars Lire plus

Gare de Saint-Pierre-d'Albigny. Capture d'écran google
Une femme par­tie de Grenoble séques­trée dans un coffre de voi­ture par son ex-petit ami

  FLASH INFO - Un homme a enlevé son ex-petite amie partie en train de Grenoble, jeudi 6 mai dans la soirée. Suite à une Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu plusieurs projets d'extension de domaines skiables en Savoie.
Coup de frein à des pro­jets d’ex­ten­sion de domaines skiables en Savoie

  FLASH INFO - Le tribunal administratif de Grenoble a mis provisoirement à l'arrêt plusieurs projets d'extension de domaines skiables en Savoie.   [caption id="attachment_445063" Lire plus

Toujours marquée, la surmortalité en Auvergne-Rhône-Alpes semble amorcer une décrue
Toujours mar­quée, la sur­mor­ta­lité en Auvergne-Rhône-Alpes semble amor­cer une décrue

  FLASH INFO — Une surmortalité toujours marquée mais qui amorce une baisse sensible en Auvergne-Rhône-Alpes. C'est ce qui ressort des derniers chiffres de l'Insee. Lire plus

UNE Tribunal administratif @ Eléonore Bayrou
L’expulsion de l’aide-soi­gnante béni­noise vali­dée par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble

  FLASH INFO - Le tribunal administratif de Grenoble a le 23 novembre validé l'expulsion de Lydia Veyrat, une aide-soignante béninoise résidant en Savoie. Employée Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin