Le préfet lève partiellement l'arrêté sécheresse, les eaux souterraines restent en alerte renforcée

Les cours d’eau et nappes souterraines du département de l’Isère de nouveau placés en vigilance sécheresse

Les cours d’eau et nappes souterraines du département de l’Isère de nouveau placés en vigilance sécheresse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Les cours d’eau et les nappes souterraines du département de l’Isère ont été placés en vigilance sécheresse. Absence de pluie en mars, prévision d’un printemps chaud… le niveau des ressources en eau est déjà bas, comme en 2018 et 2019…

 

 

Sécheresse. DR

Le prin­temps s’an­nonce chaud pré­vient Météo France et les res­sources en eau sont déjà basses. DR

Les cours d’eau et les nappes sou­ter­raines du dépar­te­ment ont été pla­cés en vigi­lance séche­resse. L’accalmie aura été de courte durée. Si les pluies de l’au­tomne avaient per­mis de rechar­ger par­tiel­le­ment les nappes phréa­tiques, la suc­ces­sion des épi­sodes de séche­resse com­bi­née à une absence de pluie en mars fait craindre de nou­velles ten­sions sur les res­sources en eau.

 

De fait, depuis plu­sieurs années, les arrê­tés pré­fec­to­raux, entre vigi­lances et alertes, se mul­ti­plient en Isère. Au point que la situa­tion de séche­resse, plus ou moins pro­non­cée, est deve­nue chronique.

 

Cette année, elle ne devrait pas s’ar­ran­ger. Car, au vu des pré­vi­sions de Météo-France, le prin­temps s’an­nonce chaud mal­gré les pluies des 25 et 26 avril. La vigi­lance est donc de mise sur les cours d’eau et les nappes phréa­tiques du dépar­te­ment. Traduction ?

 

 

Pas (encore) de mesures de restriction d’eau

 

« La vigi­lance ne s’ac­com­pagne d’au­cune mesure de res­tric­tion mais chaque citoyen et chaque usa­ger est invité à être vigi­lant et éco­nome dans sa consom­ma­tion d’eau », aver­tissent les ser­vices préfectoraux.

 

La sécheresse devient chronique en Isère © Pixabay

La séche­resse devient chro­nique en Isère. © Pixabay

 

L’inquiétude est par ailleurs un peu plus pro­non­cée au nord du dépar­te­ment. À la limite avec celui du Rhône, la nappe de l’Est lyon­nais est d’ores et déjà à des niveaux très bas et a été pla­cée en alerte séche­resse. Une situa­tion qui devient chro­nique, comme l’a fait remar­quer plu­sieurs fois avec inquié­tude l’as­so­cia­tion France nature envi­ron­ne­ment (FNE). Résultat ? Sur cinq com­munes en Isère, les usages de l’eau sont déjà res­treints en cette fin du mois d’a­vril : à Chavieux-Chavagneux, Heyrieu, Janneyrias, Valencin et Vilette d’Anthon.

 

Il y est donc inter­dit de laver sa voi­ture comme de rem­plir sa pis­cine ou d’ar­ro­ser son jar­din. Les agri­cul­teurs doivent quant à eux bais­ser de 15 % leurs pré­lè­ve­ments d’eau pour l’ir­ri­ga­tion. Pour les indus­triels, le pré­fet ren­voie les mesures à prendre aux arrê­tés indi­vi­duels d’ex­ploi­ta­tion de chaque installation.

 

Patricia Cerinsek

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Depuis trois ans, les arrêtés sécheresse et les restrictions d'eau se suivent et se ressemblent en Isère. Car l'efficacité du dispositif est limitée.
La sécheresse chronique en Isère révèle les limites du dispositif de contrôle et de restrictions

  DÉCRYPTAGE - Va-t-on vers une troisième année de sécheresse consécutive en Isère ? Depuis 2018, les arrêtés et les mesures de restriction se succèdent Lire plus

En Rhône-Alpes, les nappes souterraines ne se sont pas suffisamment rechargées malgré les pluies de l'automne © iStock
Sécheresse : la situation s’améliore mais en Isère les nappes souterraines sont toujours à la peine

  FIL INFO - Si les pluies de cet automne ont permis de remettre à niveau les cours d'eau en Isère, ce n'est pas le Lire plus

En Isère, la sécheresse s’aggrave : tous les cours d’eau et nappes souterraines sont touchés

  FIL INFO - En Isère, la sécheresse s'aggrave. Désormais, tous les cours d'eau, nappes et sources souterraines du département sont touchés. Même la rivière Lire plus

Pesticides dans l'agriculture DR
Sécheresse : accusée d’avoir fait limiter les restrictions d’eau, la chambre d’agriculture de l’Isère renvoie la balle sur le préfet

  FOCUS - Accusée par France Nature Environnement d’avoir fait modérer cet été les niveaux de restriction d’eau dans le nord Isère, la chambre d’agriculture Lire plus

Sécheresse : la préfecture de l’Isère étend ses états d’alerte et d’alerte renforcée à de nouveaux territoires

  FIL INFO — Alors que les niveaux d'eau de certains bassins du territoire isérois demeurent au plus bas, la préfecture étend ses niveaux d'alerte Lire plus

Sécheresse. DR
Arrêté sécheresse : la Frapna Isère accuse la préfecture de minimiser l’impact sur la ressource en eau

  FIL INFO - En raison de la canicule de fin juin 2019, la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna) Isère avait demandé Lire plus

Flash Info

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin