Les pompiers ont jugulé l'incendie. © Compte Facebook de Patrick Nicole-Williams, le maire de Villefontaine.

Le bâtiment principal de la mairie de Villefontaine partiellement incendié à l’aide d’une voiture bélier enflammée

Le bâtiment principal de la mairie de Villefontaine partiellement incendié à l’aide d’une voiture bélier enflammée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Un incendie a provoqué d’importants dégâts dans le bâtiment principal de la mairie de Villefontaine dans la nuit du 16 au 17 avril. Le sinistre, perpétré à l’aide d’une voiture bélier enflammée projetée contre l’édifice, n’a heureusement pas fait de victime. L’intention criminelle ne faisant aucun doute, la brigade de recherches de Bourgoin-Jallieu est en charge de l’enquête.

 

 

Les pompiers ont jugulé l'incendie. © Compte Facebook de Patrick Nicole-Williams, le maire de Villefontaine.

Les pom­piers ont jugulé l’in­cen­die. © Compte Facebook de Patrick Nicole-Williams, le maire de Villefontaine.

Dans la nuit du 16 au 17 avril, un incen­die a par­tiel­le­ment mais gra­ve­ment endom­magé le bâti­ment prin­ci­pal de la mai­rie de Villefontaine. Les incen­diaires ont uti­lisé une voi­ture bélier qu’ils ont enflam­mée avant de la pro­je­ter contre l’en­trée prin­ci­pale du bâti­ment muni­ci­pal. Les flammes se sont ensuite pro­pa­gées dans le hall en pro­vo­quant « d’im­por­tants dégâts », selon Patrick Nicole-Williams, le maire de Villefontaine.

 

L’incendie, qua­li­fié « d’acte cri­mi­nel » par la pré­fec­ture de l’Isère n’a heu­reu­se­ment fait aucune vic­time. Quant à la bri­gade de recherches de Bourgoin-Jallieu, elle « est plei­ne­ment mobi­li­sée pour conduire les recherches et iden­ti­fier les auteurs », indique le préfet.

 

 

« Rien ne permet d’expliquer d’éventuelles représailles »

 

Dès ce ven­dredi 17 avril au matin, Patrick Nicole-Williams a réagi sur sa page Facebook. « Les dégâts sont très impor­tants et auront des consé­quences sur l’accueil que nous serons en mesure d’assurer », explique-t-il à ses admi­nis­trés. « Bien sûr, nous condam­nons cet acte lâche et imbé­cile, pour­suit-il, et les forces de l’ordre sau­ront trou­ver son auteur. » 

 

Patrick Nicole-Williams, le maire de Villefontaine - DR

Patrick Nicole-Williams, le maire de Villefontaine – DR

Pour autant, a‑t-il confié à nos confrères du Dauphiné Libéré, « rien ne per­met d’expliquer d’éventuelles repré­sailles. Ces der­niers jours, [ces der­nières] semaines, il n’y a pas eu d’événement par­ti­cu­lier qui jus­ti­fie­rait un tel acte contre un sym­bole aussi fort qu’est une mairie. »

 

Pour le pré­fet de l’Isère, « c’est la mai­son com­mune qui a été ainsi atta­quée ». Celui-ci déclare ainsi appor­ter tout son sou­tien au maire de Villefontaine, à l’équipe muni­ci­pale, au per­son­nel de la mai­rie et aux habitants.

 

« Nous ferons toute la lumière sur cet acte inad­mis­sible qui met en dan­ger des vies et s’attaque à un sym­bole répu­bli­cain fort », pro­met Lionel Beffre. Et celui-ci de dénon­cer « un acte par­ti­cu­liè­re­ment odieux dans cette période où notre pays est tou­ché par la crise d’ampleur du Covid-19 et où des efforts consi­dé­rables, indi­vi­duels et col­lec­tifs, sont deman­dés aux Français ».

 

Le repré­sen­tant de l’État insiste enfin sur l’irresponsabilité des auteurs de l’in­cen­die. « Prendre le risque, dans cette période, de sur­char­ger davan­tage les ser­vices de secours et les équipes médi­cales, déjà for­te­ment sol­li­ci­tés, est tota­le­ment inad­mis­sible et irres­pon­sable », conclut-il.

 

 

De nombreuses marques de soutien

 

Outre le pré­fet de l’Isère, nombre de per­son­na­li­tés ont mani­festé leur sou­tien envers le maire de Villefontaine et tous ses habi­tants. Notamment Jean-Pierre Barbier, pré­sident du conseil dépar­te­men­tal. « Le Département de l’Isère appor­tera tout son sou­tien à la com­mune pour faire face aux tra­vaux de réno­va­tion », pro­met ainsi l’élu.

 

Frédérique Puissat, Sophie Primas et Michel Savin © Florent Mathieu - Place Gre'net

Frédérique Puissat, Sophie Primas et Michel Savin © Florent Mathieu – Place Gre’net

Autre réac­tion que celle de Frédérique Puissat et Michel Savin, séna­teurs de l’Isère. « Dans ce contexte de crise sani­taire, per­sonne ne peut igno­rer le sym­bole de cet acte. C’est la mai­son com­mune des Villards et des Villardes [qu’on a voulu] tou­cher ! », déclarent-ils solidairement.

 

Enfin, la Région Auvergne Rhône-Alpes annonce ce samedi 18 avril avoir décidé d’attribuer en urgence une aide de 100 000 euros à la mai­rie de Villefontaine. Une déci­sion impul­sée par son pré­sident Laurent Wauqiez ainsi que Raymond Feyssaguet, conseiller régio­nal de l’Isère, tous deux se décla­rant « extrê­me­ment cho­qués » de l’attaque cri­mi­nelle. « Naturellement, nous avons ainsi choisi d’octroyer [cette aide] à la com­mune afin qu’elle puisse rapi­de­ment sur­mon­ter cette épreuve », expliquent les élus.

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Plus de 300 personnes étaient rassemblées ce 25 mars sur les quais de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Alors que l’Isère passe en vigilance renforcée, la police disperse un gros rassemblement sur les quais de l’Isère

  REPORTAGE VIDÉO - La police est intervenue ce jeudi 25 mars 2021, peu avant le couvre-feu, pour disperser un important rassemblement sur les quais Lire plus

Le transport, la vente et la détention de produits inflammables et explosifs interdits par arrêté pendant les fêtes

  FLASH INFO - La préfecture de l'Isère annonce, ce lundi 21 décembre 2020, prendre un arrêté de restriction pour la protection des personnes en Lire plus

La façade côté cour de l'immeuble réquisitionné par le Dal. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Les sans-abri de l’Abbaye demandent au maire de Grenoble et au préfet d’user de leur pouvoir de réquisition

  EN BREF - Ce lundi 14 décembre 2020, des occupants d'un immeuble réquisitionné quelques jours plus tôt à l'Abbaye par  l'association Droit au logement Lire plus

Le tir au renard également autorisé pendant le confinement, déplore France nature environnement Isère

  FLASH INFO - L'autorisation de chasse de certaines espèces en Isère concerne également le renard en plus du sanglier, du chevreuil et du cerf. Lire plus

Le préfet de l’Isère autorise finalement la chasse des sangliers, cerfs et chevreuils durant le confinement

  EN BREF - La préfecture de l'Isère a autorisé, vendredi 6 novembre 2020, la chasse durant le confinement "au titre des missions d'intérêt général". Lire plus

État d’urgence sanitaire : les nouvelles mesures réglementaires applicables en Isère et sur la Métropole

  EN BREF - La préfecture de l'Isère précise quelles sont les nouvelles mesures réglementaires s'appliquant dans le département et la Métropole à compter de Lire plus

Flash Info

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin