Confinement : la Ville de Grenoble adopte un arrêté contre les nuisances sonores en journée

sep article

 

FIL INFO — Afin de protéger le repos des personnes qui travaillent de nuit dont les personnels soignants, la Ville de Grenoble vient d’adopter un arrêté pour limiter les nuisances sonores diurnes. Activités de bricolage ou de jardinage bruyantes sont désormais interdites sur une grande partie de la journée en semaine. Et totalement proscrites le dimanche.

 

 

La commune de Grenoble plus que jamais « apaisée » ? La municipalité annonce en tout cas l’adoption d’un arrêté pour limiter les nuisances sonores durant la journée, en semaine comme les week-ends et jours fériés. L’objectif ? « Protéger le repos des personnes qui travaillent de nuit (notamment le personnel soignant), mais également de celles qui télétravaillent », expliquent les services de la Ville.

 

Les bricoleurs grenoblois sont priés de laisser leur perceuse au repos. DR

Les bricoleurs grenoblois sont priés de laisser leur perceuse au repos. DR

 

L’utilisation d’appareils bruyants pour des travaux de bricolage ou de jardinage pouvant gêner le voisinage est désormais interdite en dehors des horaires suivants : du lundi au vendredi de 10 h 30 à 12 h 30 et de 16 h 00 à 18 h 00, et le samedi de 10 h 30 à 12 h 30. Aucun bruit n’est par ailleurs autorisé le dimanche et les jours fériés. L’intensité sonore n’est en outre pas le seul critère : la Ville tient également compte de la durée du bruit occasionné, ainsi que des vibrations ou trépidations.

 

 

Tondeuses et perceuses au repos

 

Concrètement, les Grenoblois sont invités à renoncer à des appareils comme les tondeuses à gazon, les motoculteurs ou les tronçonneuses pour leurs travaux de (gros) jardinage. Tout comme les bricoleurs sont priés de laisser leurs perceuses au repos et de modérer leurs coups de marteaux durant les horaires spécifiés. De quoi renforcer encore plus le calme dominical qui règne toute la semaine sur la ville par temps de confinement.

 

Nuisances sonores en journée : Grenoble adopte un arrêté. Les chantiers sont sur pause à Grenoble, comme ici avenue Félix-Viallet © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les chantiers sont sur pause à Grenoble, comme ici avenue Félix-Viallet. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

La Ville de Grenoble n’est pas la première commune de France à prendre des initiatives pour limiter les nuisances sonores en journée. Dès le 20 mars, la Ville de Morlaix (Finistère) a ainsi signé un arrêté similaire pour contrer un “boom” du jardinage et du bricolage bruyants sur son territoire. Avec menace d’une amende de 68 euros en cas d’infraction. La municipalité grenobloise n’a, pour sa part, pas (encore) indiqué les sanctions envisagées.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
16434 visites | 16 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 16
  1. Bien d’accord avec Zoé, Zigomar et Pierre Isère.

    sep article
  2. J’ai eu habité a Grenoble et [modéré : propos diffamatoires] votre politique de bruit de nuisance faudrait peut-être arrêter votre cinéma parce que le travail à ce niveau-là et très mal fait alors votre baratin il faut le faire à un autre j’habitais à Grenoble j’ai eu habiter au village olympique et votre politique au village olympique elle n’a jamais été fait jamais rien n’a été appliqué et vous n’avez jamais rien fait la mairie de Grenoble à la cité Paul Mistral c’est pareil alors tous ces quartiers là il y a personne qui fait rien il y a personne qui se sort les doigts du cul je suis entièrement d’accord avec Zoé Zigomar je suis entièrement d’accord avec eux alors arrêtez un peu [modéré : propos grossiers] j’ai ma sœur qui habitait à Grenoble elle a toujours tu as porté plainte ah c’est toujours plein auprès de la mairie de Grenoble au final elle a tout perdu elle était obligé de partir de là-bas tellement l’ en avait marre alors votre baratin cher monsieur de la ville de Grenoble bien vu Zigomar et bien vu Zoé je suis entièrement d’accord avec vous ça parle plus que ce que ça en fait tu du baratin tu du pipeau ce que la ville fait même mon fils et ma fille habiter à Grenoble j’étais obligé de partir ils ont fait des pieds et des mains auprès de la police auprès de la mairie et personne a bougé alors [modéré : propos grossiers] arrêtez un peu bonne journée à vous et je redis encore bienvenue Zoé et bien vu Zigomar je suis avec vous alors messieurs les gens de la ville de Grenoble nous sommes en République et nous sommes libres de dire ce que l’on pense et je dis ce que je pense et je le maintiens si les merdes sont comme ça à Grenoble c’est la faute de la ville

    sep article
  3. Merci pour l’information… Cela fait déjà plus de 15 jours que nous avons ce genre de problèmes dans notre immeuble (ça a même démarré le 1er samedi du confinement, en plein milieu d’après-midi: du bruit, de la poussière (bref, la totale…) super !!!!) …. cela étant, pourrait-on savoir à partir de quand cet arrêté entre en vigueur, et où peut-on trouver le texte complet de ce nouveau règlement ?….. Si vous avez l’info, en vous en remerciant par avance…….

    sep article
    • sep article
      • Merci x 10 pour votre réponse rapide !!!… Il semble d’ailleurs que l’info ait commencé à être comprise déjà hier après-midi (enfin, ouf !!!)…. En souhaitant à tous un week-end un peu plus apaisé, et dans l’espérance de pouvoir bientôt surmonter les difficultés en cours…… Bien mercis et bien cordialement encore à vous d’ici là ….. Cdlt- DCh38 …………

        sep article
  4. Le seul arrêté visible sur le site de la ville concernant le bruit date de mai 2019 et les horaires sont plus larges que ça…

    sep article
  5. Lol. Ça fait rire. C’est valable aussi a l’Arlequin ? A Mistral ?

    sep article
  6. Monsieur Lasavanne,.La ville dispose déjà d’arrêtés et mieux encore peut s’appuyer sur le règlement sanitaire départemental… Malheureusement comme le dit parfaitement Zoé, ceux ci ne sont pas appliqués.. pour ne pas froisser un certain électorat ? Ce nouvel arrêté n’est encore et encore une action de com.. et ne sera pas appliqué ou alors par forcément là où il le faudrait.. En France il y a suffisamment de lois, d’arrêtés, pour ce ci, pour cela, nous demandons que ceux existant soit mis en application. Tout le reste, n’est que de la surenchère pour faire parler de soi… Pour faire simple, je sors un arrêté et on va parler de moi… Des méthodes contre productives d’un autre temps ! Il ne faut pas prendre les habitants pour ce qu’ils ne sont pas !

    sep article
    • Bonjour Monsieur ZIGOMAR, Meme commentaire que laissé à Zoé, je ne connaissais pas celui de 2019, et je conviens que commencer à faire appliquer avant de refaire est une base. Je suis d’accord avec vous sauf sur un point: les politiques prennent les électeurs pour ce qu’ils sont, sinon nous n’aurions pas du Chalas, Piolle ou Carignon.

      sep article
  7. Spécial dédicace pour lasavanne, qui peut être aime la musique tout comme moi: Les moutons de Richard Gotainer.
    Lasavanne, vous faites un procès d’intention en traitant ceux qui émettent une critique de râleurs, sans tenir compte du fond. il existe déjà un arrêté municipal concernant les nuisances sonores diurnes et nocturnes, celui du 15 mars 2019.
    Qu’il soit appliqué! C’est tout ce que je demande quand j’appelle la Police.
    Dans les faits, il ne l’est pas, surtout quand on habite la partie de Grenoble située en 38100. La Police vous le dit cash, quand vous insistez et que vous en êtes, excédée, à votre 3e appel.
    Vous voyez bien que ce nouvel arrêté est bidon, même pour les soignants. Un soignant qui a travaillé toute la nuit et qui souhaite trouver du calme pour dormir sera probablement dérangé par des bruits d’appareils bruyants de 10h00 à 12h30, comme c’est autorisé dans ce nouvel arrêté.

    sep article
    • Bonjour Zoé,
      Petit apparemment j’étais fan du « Youki », on devait avoir le 33 tours.
      Sur les râleurs je visais Pierre Isere, je ne suis pas le dernier à râler contre la mairie, il ne faut pas systématiser, à un moment c’est lourd et contreproductif-> d’où mon message.
      Je ne connaissais pas l’arrêté de mars 2019, et je suis d’accord avec vous, il faut faire appliquer si le dialogue ne peut résoudre.
      Pour ce qui est 38100, j’y ai grandit et m’étonne de ce qui c’est devenu.
      Bon courage si vous êtes soignante,

      sep article
  8. Donc ceux qui taffe de nuit ne dort seulement 2 heure le matin et 2heure l’après-midi et dort de 16h a 18h c’est bien connu… Il ferait mieux de se prendre que de sortir des conneries pareil… Ils ont même pas réfléchis a mettre les même horaires de que les siestes enfantines. Ou de se dire quand taffant de nuit on se couche le matin donc se réveiller a 9h parce qu’on a le droit d’entendre une perceuse entre 9h et 10h30 pour avoir le droit de se rendormir a 10h30 c’est mieux pour nous… [Modéré, insulte]… Quand au goût musicale, il existe la parole qui permet de communiquer entre voisin et demander de changer ce qui dérange, tout en laissant une liberté a chacun. Accepter la musique pour un certain temps/volume/créneau horaire.

    sep article
    • FM

      08/04/2020
      17:08

      Bonjour, comme l’indique l’article, le bruit est interdit EN-DEHORS de 10h30 à 12h30 et de 16h00 à 18h00 la semaine, et de 10h30 à 12h30 le samedi.

      sep article
  9. Bravo à la ville.
    Ça donne les moyens de calmer certains « bruitistes »
    Le « vivre ensemble » n’étant pas simple….et les gouts musicaux pas toujours partagés.

    Et tant pis pour les râleurs qui aiment par dogme râler (=tout ce que fait la ville est mal). Il y a du bon, et il faut aussi savoir le reconnaitre. Que certains arrêtent de d’alcohydrater, ça monte au cerveaux 🙂

    sep article
  10. Qui va faire appliquer ce nouvel arrêté? Et encore faut il ne pas habiter dans le 38100, secteur où la police municipale ne se déplace pas pour le bruit. La nationale est débordée donc ne se déplace pas non plus.
    En contradiction avec le slogan de la ville « Fête comme chez vous »! Invitant chacun a faire chier son voisin en faisant la fête chez lui.
    L’arrêté habituel régissant les nuisances sonores n’est pas appliqué dans cette bonne ville de Grenoble! Les Nuisibles le savent pertinemment!

    sep article
  11. Ah oui, c’est bien ça, même
    pas un poisson d’Avril et pourtant! Car après le confinement, les Grenoblois qui travaillent le jour, et leurs enfants, auront-ils ENFIN le droit de dormir la nuit avant 2h00 du matin? Non par que vu l’explosion des terrasses autorisées et encouragées par la ville et sa passivité et inaction quand à gérer les nuisances induites par conséquences?

    Ah moins que cette décision ne soit de la récupération politique et comme d’habitude un pur coup de com?

    sep article