UNE Batiment-Conseil-Départemental-2-Frédérick-Pattou-680x452_opt

Coronarivus : le Département de l’Isère mobilise agents… et volontaires 

Coronarivus : le Département de l’Isère mobilise agents… et volontaires 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Travailleurs sociaux au service de l’enfance en danger, personnels soignant dans les résidences autonomie, agents dans les collèges, etc. De très nombreux fonctionnaires du Département de l’Isère font toujours tourner des services indispensables en période de confinement. Mais certains sont déjà tombés malades… Pour répondre aux besoins émergents dans la lutte contre la pandémie du covid-19, le conseil départemental vient de mobiliser 200 agents volontaires.

 

 

Immeuble Hôtel du Département - Conseil départemental de l'Isère © Florent Mathieu - Place Gre'net

Immeuble Hôtel du Département – Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère © Florent Mathieu – Place Gre’net

Depuis le début du confi­ne­ment, le conseil dépar­te­men­tal de l’Isère main­tient des ser­vices indis­pen­sables à ses usagers.

 

« Le Département porte une atten­tion par­ti­cu­lière aux per­sonnes âgées qui res­tent à domi­cile pour assu­rer la conti­nuité et du suivi, et de la pres­ta­tion, et des soins qui leur sont appor­tés », sou­ligne ainsi Séverine Battin, direc­trice géné­rale des ser­vices de la collectivité.

 

Pour res­ter au plus proche de ce public, des réfé­rents médi­caux sociaux pré­sents sur cha­cun des treize ter­ri­toires du Département se rendent ainsi chez les per­sonnes en difficulté.

 

 

Les agents du Département, toujours à pied d’œuvre

 

Les tra­vailleurs sociaux du Département se tiennent prêts, eux aussi, à inter­ve­nir en cas de signa­le­ment d’une situa­tion fami­liale pré­oc­cu­pante*. Ils tiennent à tour de rôle leur per­ma­nence dans les mai­sons du ter­ri­toire, les centres médi­caux sociaux ou les ser­vices locaux de solidarité.

 

Entrée des collégiens un matin au collège Marc Sangnier à Seyssins © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Entrée des col­lé­giens un matin au col­lège Marc Sangnier à Seyssins avant le confi­ne­ment © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Continuent aussi d’of­fi­cier dans un cer­tain nombre de col­lèges les agents d’entretien et de main­te­nance qui accueillent les enfants du per­son­nel prio­ri­taire. Un cer­tain nombre de chauf­feurs de Transisère pour­suivent éga­le­ment leur mis­sion et ache­minent gra­tui­te­ment des pas­sa­gers, sur les des­sertes main­te­nues, à des fré­quences certes moindres.

 

À pied d’œuvre eux aussi, les agents des routes pour assu­rer la sécu­rité rou­tière. Autre action prio­ri­taire à laquelle n’en­tend pas déro­ger le Département : la conti­nuité du ver­se­ment des pres­ta­tions. « Toutes les pres­ta­tions han­di­cap et liées au grand âge ont été recon­duites auto­ma­ti­que­ment jusqu’au 31 juillet », assure Séverine Battin.

 

 

Quelques agents déjà malades et l’étau se resserre

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Consternation et polémique, la classe politique locale réagit à l'assassinat du prêtre Olivier Maire en Vendée
Consternation et polémique, la classe politique locale réagit à l’assassinat du prêtre Olivier Maire en Vendée

FLASH INFO — L'assassinat du prêtre Olivier Maire, commis lundi 9 août à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée), suscite l’émotion dans la classe politique française. Émotion et polémique, Lire plus

Dix-sept EPCI de l'Isère ont signé un contrat de relance pour la transition écologique avec l'État et le Département. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Transition écologique : 17 intercommunalités de l’Isère ont signé un contrat de relance avec l’État et le Département

FOCUS - Dix-sept établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de l'Isère ont signé un contrat de relance pour la transition écologique avec l'État et le Lire plus

Jean-Pierre Barbier, Martine Kohly, Cathy Simon et Severin Battin lors de la conférence de presse du 13 juillet 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Jean-Pierre Barbier dévoile ses deux premières mesures : les repas à 2 euros au collège et un Pack’loisirs renforcé

EN BREF - Jean-Pierre Barbier entame son second mandat à la tête du conseil départemental de l'Isère. Il a présenté, ce mardi 13 juillet 2021, Lire plus

signature pour donation meuble hache
Le musée dauphinois reçoit une importante donation de meubles Hache d’un collectionneur privé

FLASH INFO – Le Musée dauphinois a reçu une donation de meubles Hache, du nom d'une célèbre dynastie d'ébénistes dauphinois. Tous appartenaient à Maître Stéphane Lire plus

Jean-Pierre Barbier officiellement réélu président du conseil départemental de l’Isère

EN BREF - Sans surprise, Jean-Pierre Barbier a retrouvé son poste de président du conseil départemental de l'Isère, avec 42 voix pour et 16 votes Lire plus

La CGT accuse le Conseil départemental de l'Isère de "détruire le travail social"
La CGT accuse le conseil départemental de l’Isère de « détruire l’action sociale »

EN BREF - Le Département de l'Isère serait-il "destructeur" de l'action sociale? C'est en substance l'accusation lancée par la CGT Isère, qui dénonce la gestion Lire plus

Flash Info

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin