Merci People, une plateforme pour recenser et fédérer l’entraide sur la région grenobloise

sep article



 

EN BREF — Avec Merci People, l’étudiant en web-design Jean-Baptiste Cornali et ses compagnons de route veulent recenser les initiatives d’entraide face au coronavirus dans la région grenobloise. Le tout en mettant en relation les structures qui ont besoin d’aide et les personnes qui souhaitent se porter volontaires. Un nouveau venu dans les nombreuses plateformes d’entraide qui apparaissent en ligne depuis le début du confinement.

 

 

Depuis le début de la crise sani­taire du coro­na­vi­rus et de la mise en place du confi­ne­ment, les ini­tia­tives d’en­traide ne manquent pas sur la région gre­no­bloise. Qu’il s’a­gisse de la page Facebook Entraide confi­ne­ment Grenoble, de la pla­te­forme Voisins Voisines de la Ville de Grenoble, du Réseau d’en­traide de la Ville de Meylan ou de celui de la Métropole… Depuis le 25 mars une ini­tia­tive indi­vi­duelle éga­le­ment a vu le jour : le site Merci People.

 

Le site Merci People

 

Son objec­tif ? Mettre en rela­tion les struc­tures asso­cia­tives ayant besoin de sou­tien et les per­sonnes dési­reuses d’ap­por­ter leur aide. Mais aussi, sinon sur­tout, dres­ser un état des lieux de toutes les ini­tia­tives pré­sentes sur le ter­ri­toire. Le site relaie par ailleurs des infor­ma­tions offi­cielles sur le coro­na­vi­rus, qu’elles soient scien­ti­fiques ou pra­tiques, pro­pose une revue de presse… et met à dis­po­si­tion l’at­tes­ta­tion déro­ga­toire de sor­tie mise à jour.

 

 

Recenser les activités et mettre en lien les personnes

 

À l’o­ri­gine du site ? Un étu­diant en web-design de 25 ans, Jean-Baptiste Cornali, qui a choisi de mettre à pro­fit son confi­ne­ment pour créer ce site. « Je l’ai fait dans le but de par­ti­ci­per à l’é­lan d’en­traide en cette période, et aussi pour m’exer­cer dans ma for­ma­tion de web-design », explique l’é­tu­diant.

 

S’il n’ex­clut pas de faire figu­rer le site plus tard dans son “book”, la démarche se veut dés­in­té­res­sée : le site est tota­le­ment gra­tuit et n’a lancé aucun appel aux dons.

 

Le site Merci People recense également les initiatives de solidarité, comme ici la Banque alimentaire de l'Isère © BAI

Le site recense éga­le­ment les ini­tia­tives de soli­da­rité, comme ici la Banque ali­men­taire de l’Isère. © BAI

 

Le suc­cès est, en tout cas, au ren­dez-vous : une cen­taine de per­sonnes se sont ainsi d’ores et déjà signa­lées pour appor­ter leur aide. Contrairement à d’autres pla­te­formes, ces pro­po­si­tions n’ap­pa­raissent pas sous forme de “petites annonces”. « Les asso­cia­tions ne prennent pas for­cé­ment le temps d’al­ler voir qui pro­pose son aide. On pré­fère les mettre en rela­tion direc­te­ment avec les per­sonnes, c’est plus rapide pour elles », explique Jean-Baptiste Cornali, depuis rejoint dans l’a­ven­ture par trois amis.

 

Le site prend bien garde à ne relayer que des infor­ma­tions et des ini­tia­tives véri­fiées. « Le gros du bou­lot, c’est de recen­ser les acti­vi­tés et mettre en lien les per­sonnes, c’est non stop toute la jour­née », explique le web-desi­gner. Une atten­tion d’au­tant plus néces­saire que les escro­que­ries fleu­rissent à la faveur de la crise. Et imposent aux inter­nautes de redou­bler de pru­dence.

 

Florent Mathieu

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3393 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.