Un jeune Echirollois a été condamné par le tribunal de Grenoble à trois mois ferme et placé en détention. Il avait enfreint le confinement à cinq reprises.

Violation du confi­ne­ment : un jeune Échirollois réci­di­viste condamné à trois mois de pri­son ferme

Violation du confi­ne­ment : un jeune Échirollois réci­di­viste condamné à trois mois de pri­son ferme

FIL INFO – Un jeune Échirollois a été condamné par le tri­bu­nal de Grenoble à trois mois ferme et placé en déten­tion pour ne pas avoir res­pecté à cinq reprises le confi­ne­ment. Une pre­mière fois condamné à deux mois de déten­tion à domi­cile, il avait réci­divé dès le lendemain.

Un jeune Echirollois a été condamné par le tribunal de Grenoble à trois mois ferme et placé en détention. Il avait enfreint le confinement à cinq reprises.

Un jeune Échirollois a été condamné par le tri­bu­nal de Grenoble à trois mois ferme et placé en déten­tion. © Joël Kermabon

Et de cinq ! Le jeune Échirollois, âgé de 19 ans, avait déjà violé à quatre reprises les mesures de confi­ne­ment mises en place dans le cadre de l’é­pi­dé­mie de Covid-19. Et avait été condamné le 31 mars à deux mois de déten­tion à domi­cile sous sur­veillance élec­tro­nique. Une condam­na­tion qu’il aurait dû effec­tuer au terme de la période de confinement.

Il a remis le cou­vert dès le len­de­main. Le 1er avril, outre un refus d’ob­tem­pé­rer aux forces de l’ordre qui lui deman­daient de s’ar­rê­ter, il a conduit à Échirolles un véhi­cule sans per­mis. Et a violé une cin­quième fois le confinement.

Jugé une nou­velle fois en com­pa­ru­tion immé­diate par le tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble, il vient d’é­co­per de trois mois de pri­son ferme avec man­dat de dépôt. Et a donc été incar­céré. Le minis­tère public avait requis à son encontre cinq mois ferme.

Éric Vaillant, le pro­cu­reur de la République de Grenoble, avait pré­venu dès la pre­mière condam­na­tion pro­non­cée par le tri­bu­nal : « S’il est à nou­veau contrôlé mal­gré son pas­sage aujourd’­hui [le 31 mars, ndlr] devant le tri­bu­nal, il sera à nou­veau pour­suivi et le par­quet deman­dera de l’emprisonnement ferme avec pla­ce­ment en déten­tion ».

Une pre­mière condam­na­tion par le tri­bu­nal de Grenoble

Mardi 31 mars, c’é­tait la pre­mière fois que le tri­bu­nal de Grenoble pro­non­çait une condam­na­tion pour non-res­pect des mesures de confi­ne­ment. La condam­na­tion, une déten­tion à domi­cile dans un pre­mier temps, une incar­cé­ra­tion désor­mais, fait par­tie des peines pré­vues par le décret du 23 mars pris en même temps qu’é­taient décré­tées les mesures de confinement.

Le texte fixe une peine pou­vant aller jusqu’à six mois d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende en cas de réci­dive. L’amende est de 750 euros – rame­née à 375 euros si payée immé­dia­te­ment – en cas de non-res­pect ini­tial des règles de confinement.

Patricia Cerinsek

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après Un bon début, le grenoblois Antoine Gentil présente sa méthode éducative "starter" avec son livre Classe réparatoire
Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

FOCUS - Antoine Gentil, enseignant grenoblois au lycée Guynemer, responsable du dispositif "starter" à destination des élèves au bord du décrochage scolaire, a présenté son Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’une jeune Lyonnaise en Italie : le sus­pect placé sous écrou extra­di­tion­nel et en déten­tion par les juges grenoblois

EN BREF - Le compagnon de la jeune Lyonnaise retrouvée morte poignardée dans le Val d'Aoste, le 5 avril 2024, a été déféré au palais Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Meurtre d’une jeune femme en Italie : son com­pa­gnon inter­pellé à Lyon et déféré au par­quet de Grenoble

EN BREF - Une jeune Lyonnaise de 22 ans a été retrouvée morte poignardée, dans une église, le 5 avril 2024, dans le Val d'Aoste, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !