Le groupe Spartoo annonce la mise en redres­se­ment de l’en­seigne de chaus­sures André

Le groupe Spartoo annonce la mise en redres­se­ment de l’en­seigne de chaus­sures André

FIL INFO – Le groupe Spartoo annonce la mise en redres­se­ment judi­ciaire de sa filiale André, acquise en 2018. En cause selon le groupe gre­no­blois qui se mobi­lise pour évi­ter la liqui­da­tion ? Le mou­ve­ment des Gilets jaunes, les mani­fes­ta­tions contre la réforme des retraites et, pour finir, les mesures de confinement.

Les chaus­sures André seront-elle vic­times des mou­ve­ments sociaux et du coro­na­vi­rus ? La société vient en tout cas d’être pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire, comme l’a annoncé le groupe gre­no­blois Spartoo, dans un com­mu­ni­qué en date du 1er avril 2020.

Le magasin André à Grenoble... avant le confinement © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le maga­sin André à Grenoble… avant le confi­ne­ment. © Florent Mathieu – Place Gre’net

En jan­vier 2018, le groupe gre­no­blois, lea­der dans la vente en ligne de chaus­sures, avait en effet acquis la marque cen­te­naire. Celui-ci enten­dait notam­ment faire de ses 120 maga­sins encore pré­sents sur le sol fran­çais autant de points relais pour reti­rer ses articles. Tout en ten­tant de relan­cer une enseigne très lar­ge­ment défi­ci­taire qui avait déjà fermé 80 maga­sins en deux ans.

Plusieurs rai­sons expliquent aujourd’­hui ce pla­ce­ment en redres­se­ment judi­ciaire selon Spartoo. Le mou­ve­ment des Gilets jaunes en 2018, les mani­fes­ta­tions contre la réforme des retraites en 2019 et, pour par­ache­ver le tout, les récentes mesures de confi­ne­ment. Ce qui repré­sen­te­rait « la perte de 250 000 euros de chiffre d’affaires par jour avec, dans le même temps, son devoir d’honorer le paie­ment de ses stocks été », selon le groupe.

Une demande d’aide à la BPI refu­sée « sans don­ner d’arguments » ?

Gilets Jaunes et réforme des retraites semblent en revanche avoir pro­fité au site de com­merce en ligne de Spartoo, qui décrit pour sa part une année 2019 « excep­tion­nelle ». Bilan ? « Plus de 8 mil­lions d’eu­ros de cash opé­ra­tion­nel ». De quoi « sou­te­nir sa filiale en inves­tis­sant plus de 13 mil­lions d’eu­ros dans André » avec, à la clé, des baisses de prix, un tra­vail sur la gamme d’ar­ticles et des réno­va­tions de magasins.

Magasin Spartoo rue de Sault à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Magasin Spartoo rue de Sault à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Les équipes d’André ont tra­vaillé dur et les résul­tats étaient au ren­dez-vous […] depuis six mois », affirme ainsi le groupe. Ce der­nier indique par ailleurs avoir demandé « un finan­ce­ment d’environ 10 mil­lions d’euros à la Banque publique d’in­ves­tis­se­ment ». Une aide qui lui aurait été refu­sée « sans don­ner d’ar­gu­ments ».

Boris Saragaglia, PDG de Spartoo © Guillaume Murat

Boris Saragaglia, PDG de Spartoo. © Guillaume Murat

Du reste, Spartoo avait bien tenté d”« anti­ci­per » la crise. Le groupe explique en effet avoir tenté une pro­cé­dure de conci­lia­tion avec ses créan­ciers dès la fin du mois de février.

Car si le covid-19 avait hélas bien pris ses marques en Italie, seuls quelques cas iso­lés étaient alors signa­lés sur le sol fran­çais. Et aucune pro­cé­dure stricte de confi­ne­ment n’é­tait à l’ordre du jour. « On a vu la Chine fer­mer ses maga­sins, puis l’Italie, on a com­pris », affirme tou­te­fois le PDG du groupe Boris Saragaglia, dans Le Point.

Spartoo conclut en essayant de gar­der espoir : « Notre entre­prise va faire le maxi­mum et se battre pour sau­ver les emplois et trou­ver un plan B pour évi­ter la liqui­da­tion d’André dans ce contexte par­ti­cu­lier ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble annule la déclaration d'utilité publique accordée au projet Inspira sur Sablons et Salaise
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule la décla­ra­tion d’u­ti­lité publique accor­dée au pro­jet Inspira sur Sablons et Salaise

FLASH INFO - Après l'audience du 17 janvier 2023, le tribunal administratif de Grenoble a suivi l'avis de sa rapporteure générale et annulé la déclaration Lire plus

Un débat d'orientation budgétaire 2023 de Grenoble houleux sur fond d'opposition à la hausse de la taxe foncière
Un débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire 2023 de Grenoble hou­leux sur fond d’op­po­si­tion à la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Les échanges ont été longs autour de la hausse annoncée de la taxe foncière à Grenoble, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire durant Lire plus

La Région Auvergne-Rhône-Alpes finance l'achat de 400 véhicules à hydrogène pour les professionnels
La Région Auvergne-Rhône-Alpes cofi­nance l’a­chat de 400 véhi­cules à hydro­gène pour les professionnels

FLASH INFO - La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce "financer l'acquisition de 400 véhicules légers à hydrogène pour les professionnels". Un cofinancement en réalité, puisque ce sont des Lire plus

Flash Info

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !