Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

sep article



 

FIL INFO – Scène surréaliste à Grenoble lundi 30 mars : des policiers nationaux ont verbalisé… des policiers municipaux pour non-présentation d’attestation dérogatoire de déplacement. De quoi occasionner une algarade entre les agents. De son côté, le syndicat Force ouvrière dénonce une attitude malveillante sur fond de guerre des polices.

 

 

Même par temps de confi­ne­ment, la guerre des polices reste d’ac­tua­lité. Lundi 30 mars, des agents de la police natio­nale ont ver­ba­lisé… des agents de la police muni­ci­pale de Grenoble pour défaut de pré­sen­ta­tion d’attes­ta­tion déro­ga­toire.

 

La scène sur­réa­liste s’est dérou­lée à l’angle du cours Berriat et du cours Jean-Jaurès, près de la bou­tique Monceau Fleurs et de la pois­son­ne­rie Les Dauphins. Et n’a pas été sans occa­sion­ner quelques heurts entre uni­formes.

 

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Verbalisé pour non-res­pect des consignes de confi­ne­ment. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

C’est aux alen­tours de 11 heures du matin que les fonc­tion­naires de la police natio­nale ont inter­pellé les agents muni­ci­paux et leur ont demandé leurs attes­ta­tions. « Au début, ils ont cru à une blague, d’au­tant que les rap­ports avec la police natio­nale sont plu­tôt cor­diaux dans l’en­semble », rap­porte Dory Peixe, délé­guée syn­di­cal Force ouvrière. La blague n’en était pas une : faute de docu­ments en règle, les deux agents ont écopé d’une amende de 135 euros cha­cun.

 

 

Les agents municipaux ont verbalisé à leur tour les policiers

 

La colère des agents muni­ci­paux a valu quelques échanges de noms d’oi­seaux… Au point que poli­ciers natio­naux comme muni­ci­paux envi­sagent de por­ter plainte pour outrage à per­sonne dépo­si­taire de l’au­to­rité publique agis­sant dans l’exer­cice de ses fonc­tions.

 

Comble de l’ab­surde : les agents muni­ci­paux étant éga­le­ment habi­li­tés à ver­ba­li­ser les contre­ve­nants aux règles de confi­ne­ment, ceux-ci n’ont pas hésité à leur tour à dres­ser des contra­ven­tions aux poli­ciers natio­naux. Qui auraient, selon nos infor­ma­tions, fini à l’eau dans le cani­veau.

 

Le maire de Grenoble aux côté d'un responsable de la police municipale de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le maire de Grenoble aux côtés d’un res­pon­sable de la police muni­ci­pale de Grenoble. (photo d’illus­tra­tion)  © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Reste une ques­tion juri­dique : les agents muni­ci­paux doivent-ils se doter d’une attes­ta­tion pour effec­tuer leur tra­vail sur le ter­rain, au motif d’un dépla­ce­ment pro­fes­sion­nel obli­ga­toire ? « Il y a un flou sur la ques­tion », concède la syn­di­ca­liste. Pour qui le fait que des poli­ciers aient ver­ba­lisé ainsi relève avant tout d’une volonté de moquer la police muni­ci­pale. Sollicitées par Place Gre’net, ni la Ville de Grenoble ni la pré­fec­ture de l’Isère n’ont sou­haité s’ex­pri­mer sur l’in­ci­dent*.

 

Florent Mathieu

 

 

* Un non témoi­gnage obtenu de haute lutte ce mer­credi 1er avril.   ><(((°>      °O°

 

commentez lire les commentaires
109491 visites | 9 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 9
  1. La guerre des polices fait rage 😀 C’est là qu’on se rend compte que deux poli­ciers sur quatre sont aussi [modéré, insulte] que les deux autres

    sep article
    • FM

      01/05/2020
      13:13

      Bonjour, pour infor­ma­tion il s’a­gis­sait d’un pois­son d’a­vril.

      sep article
  2. Incroyable Piolle et le res­pect des mesures bar­rières … 1m mini­mum !
    Belle photo sur un article / au confi­ne­ment et au res­pect des règles … bon choix
    Il nous prouve ses capa­ci­tés … ????

    sep article
    • PT

      02/04/2020
      22:28

      Attention :
      d’une, cet article a été publié le 1er avril °O° >((((°>
      de deux, il s’a­git d’une photo d’illus­tra­tion prise avant le confi­ne­ment. Nous ajou­tons d’ailleurs cette men­tion en légende pour évi­ter toute ambi­guïté à ce sujet.

      sep article
  3. Au risque de pas­ser pour un benêt, j’a­voue que j’y ai cru !!!
    (on a quand même eu vent de ver­ba­li­sa­tions tirées par les che­veux).
    Bravo donc pour cet excellent pois­son d’a­vril, très réussi.
    Merci.
    Toujours pas Bobo mais Baba, cette fois.

    sep article
  4. Beau pois­son d’a­vril réussi ! et avec les loups aussi ! (Quoique les loups cela a déjà était décrit dans des docu­men­taires)

    sep article
  5. Tout ceux qui tra­vaillent doivent avoir leur attes­ta­tion, pour­quoi pas la police ?

    sep article
  6. LO

    02/04/2020
    7:41

    Cest vrai ou juste un pois­son d’a­vril ? Pck le QI ca fait peur en cas…

    sep article
    • MB

      02/04/2020
      12:11

      Oui, il s’a­gis­sait bien d’un pois­son d’a­vril 😀

      sep article