L’auteur de l’incendie des locaux de Solidarité Femmes Milena condamné à cinq ans de prison dont quatre ferme

sep article

Notre indépendance c

 

FIL INFO – L’auteur de l’incendie ayant détruit les locaux de l’association grenobloise Solidarité Femmes Milena passait devant la justice le vendredi 27 mars. Également condamné pour violences sur conjoint, l’homme qui a reconnu les faits écope d’une peine de cinq ans de prison, dont quatre ans ferme.

 

 

Tout un sym­bole ? Alors que la ques­tion des vio­lences conju­gales appa­raît comme plus que jamais pri­mor­diale par temps de confi­ne­ment, l’au­teur de l’in­cen­die ayant détruit les locaux de l’as­so­cia­tion Solidarité Femmes Milena à Grenoble dans la nuit du 16 au 17 décembre 2019 atten­dait de pas­ser devant la jus­tice le ven­dredi 27 mars. Sentence, rap­por­tée par Le Dauphiné libéré : cinq ans de pri­son, dont quatre ans ferme.

 

Les locaux incendiés de l'association © Solidarité Femmes Milena

Incendie des locaux de Solidarité Femmes Milena : l’au­teur condamné. Les locaux incen­diés de l’as­so­cia­tion. © Solidarité Femmes Milena

 

C’est au mois de février 2020 que l’au­teur des faits avait été appré­hendé par les enquê­teurs avant de recon­naître les faits. Il avait alors expli­qué avoir « pété les plombs » sous l’ef­fet de l’al­cool, alors que sa com­pagne était prise en charge par l’as­so­cia­tion et pla­cée dans un foyer.

 

L’homme avait péné­tré par effrac­tion dans les locaux de l’as­so­cia­tion pour les fouiller et les van­da­li­ser, avant de fina­le­ment les incen­dier à l’aide d’un cock­tail Molotov.

 

 

Condamnation pour « violences sur conjoint »

 

Ce n’é­tait pro­ba­ble­ment pas la pre­mière fois que l’in­di­vidu « pétait les plombs » de la sorte. Ainsi, outre une condam­na­tion pour l’in­cen­die volon­taire, l’homme a éga­le­ment été condamné pour « vio­lences sur conjoint en réci­dive », indique encore Le Dauphiné Libéré. Enfin, en plus de sa peine de pri­son, le condamné s’est vu inter­dire le port d’arme pour une durée de cinq ans.

 

Palais de justice de Grenoble © Ambre Croset - Place Gre'net

Incendie des locaux de Solidarité Femmes Milena : l’au­teur condamné. Palais de jus­tice de Grenoble. © Ambre Croset – Place Gre’net

 

L’incendie des locaux de l’as­so­cia­tion qui accom­pagne les femmes vic­times de vio­lences conju­gales avait sus­cité une grande émo­tion dans les milieux asso­cia­tifs et poli­tiques. Y com­pris au plus haut som­met de l’État, en la per­sonne de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement. L’association avait alors reçu le sou­tien de la Ville de Grenoble, ainsi qu’une aide de 20 000 euros de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2340 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.