Pierre Verri, maire de Gières, est le candidat PS dans cette deuxième circonscription. Il tente de succéder au député socialiste sortant Michel Issindou. © DR

Pierre Verri réélu maire de Gières de justesse

Pierre Verri réélu maire de Gières de justesse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Seules deux listes étaient candidates aux municipales à Gières, cette année. Il n’y aura donc pas de deuxième tour. Et c’est le maire sortant Pierre Verri qui l’emporte… de justesse.

 

 

Duel à Gières. La liste Gières en tran­si­tions du maire sor­tant Pierre Verri affron­tait celle de la liste citoyenne Gières Avenir menée par Sylvain Stamboulian. C’est fina­le­ment Pierre Verri qui l’emporte d’une courte tête avec 51,35 % des voix.

 

 

Pierre Verri mise sur la citoyenneté, la solidarité et l’écologie

 

Pierre Verri, maire de Gières, est le candidat PS dans cette deuxième circonscription. Il tente de succéder au député socialiste sortant Michel Issindou. © DR

Pierre Verri, réélu maire de Gières. DR

Le maire sor­tant avait orienté son pro­gramme autour de trois axes : la citoyen­neté, la soli­da­rité et l’écologie.

 

Il avait notam­ment rap­pelé l’accent mis sur la par­ti­ci­pa­tion des citoyens à la vie locale, avec « sept com­mis­sions par­ti­ci­pa­tives déjà en place ». Prochaine étape : la créa­tion d’un conseil muni­ci­pal des col­lé­giens et des seniors, avec des bud­gets propres.

 

Côté soli­da­rité, Pierre Verri s’est engagé à aug­men­ter l’offre d’accueil en crèche et à créer un Ephad public de 90 places.

 

Et pour l’écologie, il sou­ligne les réno­va­tions urbaines effec­tuées, et sur­tout la mise en place du réseau de cha­leur à bois local. Il compte par ailleurs créer un ver­ger citoyen ouvert aux Giérois.

 

 

Gières Avenir fière de son score

 

De son côté, Gières ave­nir vil­lage citoyen a récolté 48,64 % des voix. La liste s’assure donc une forte repré­sen­ta­tion dans l’opposition de la commune. 

 

Sylvain Stamboulian (à gauche) et son colistier Timothé Jaussoin, présente la candidature de Gières Avenir Village Citoyen pour les municipales 2020. © Anissa Duport-Levanti

Sylvain Stamboulian (à gauche) et son colis­tier Timothé Jaussoin, pré­sentent la can­di­da­ture de Gières Avenir Village Citoyen pour les muni­ci­pales 2020. © Anissa Duport-Levanti

De quoi se poser des ques­tions pour la tête de liste, Sylvain Stamboulian : « Nous avons fait un score excep­tion­nel­le­ment haut, mal­gré la forte abs­ten­tion que l’on a connue cette année, et le fait que nous n’a­vons pré­sen­ter notre liste il y a seule­ment un mois et demi. On se demande si, dans ces condi­tions, avec seule­ment 50 voix d’é­cart, le maire pourra diri­ger la ville avec une vraie légi­ti­mité », explique-t-il.

 

Quoi qu’il en soit, Gières Avenir compte bien tenir son rôle de parti d’op­po­si­tion. « Les sept élus que nous aurons au conseil muni­ci­pal vont s’as­su­rer que le maire tien­dra ses pro­messes sur l’é­co­lo­gie, la citoyen­neté, et sur la pré­ser­va­tion du carac­tère vil­la­geois de Gières », pro­met la tête de liste, Sylvain Stamboulian. Car l’op­po­si­tion est forte entre ces deux listes, et les mots par­fois durs.

 

Anissa Duport-Levanti

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ADu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Mairie de Pont-de-Claix © Simon Marseille – Place Gre’net
Le Pont-de-Claix mise sur plus de démocratie participative, sans convaincre l’opposition communiste

  FOCUS -  La majorité de gauche du Pont-de-Claix a récemment dévoilé cent propositions politiques en partie coproduites avec une quarantaine de Pontois. Objectif affiché Lire plus

Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. © Charles Thiebaud - Placegrenet.fr
Le Pont-de-Claix : Christophe Ferrari plébiscité pour un quatrième mandat dès le premier tour

  FIL INFO – Il n’avait face à lui aucune liste d’opposition de droite. Le maire sortant et président de la Métropole, Christophe Ferrari, a Lire plus

Pour l'heure, aucun budget d'action anti-pollution n'a été établi par la liste de Christophe Ferrari "Une ville qui avance". © Anissa Duport-Levanti
Le Pont-de-Claix : deux listes face à Christophe Ferrari… sans la droite

  EN BREF – Au Pont-de-Claix, deux listes font face au maire sortant Christophe Ferrari, également président de la Métropole grenobloise. Celle de la communiste Lire plus

L'opposition de Gières dénonce une augmentation de l'insécurité et des incivilités sur la commune
Municipales : la tension monte entre les deux listes de Gières

  FOCUS – La liste Gières avenir village citoyen dresse un bilan très négatif du maire socialiste sortant Pierre Verri. Ce dernier défend de son Lire plus

Portrait interactif Éric Piolle © Anissa Duport-Levanti
Éric Piolle, le favori assiégé à Grenoble

  PORTRAIT INTERACTIF - Le maire sortant Éric Piolle est grand favori de cette élection avec 36 % d’intentions de vote selon un sondage Ipsos – Lire plus

Olivier Noblecourt : le socialiste décomplexé qui veut reconquérir Grenoble

  PORTRAIT INTERACTIF – Olivier Noblecourt se présente aux élections municipales à Grenoble pour la première fois. Pourtant, il est de toutes les campagnes depuis Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

|

13/10

9h38

|

|

12/10

10h52

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin