Moirans : vers une triangulaire au deuxième tour, avec Valérie Zulian en tête

sep article

 

FIL INFO – À Moirans, en Isère, Valérie Zulian, candidate d’Osons Moirans (liste plutôt à gauche mais sans étiquette officielle) arrive en tête. Elle se place avec 36,11 % devant François Ferrante, sans étiquette et poulain du maire sortant Gérard Simonet divers droite (33,95 %). Gilles Julien (ex-UMP), de la liste sans étiquette Tous concernés (29,94 %) décroche la troisième place.

 

 

Valérie Zulian, Boubella Djamila, Cussac Maryvonne, Nardin Marie-Christine, Pellat Xavier, Alapetite Julien, Akuyrek Mustapha, Amari Kader, Auclair Simon, Belmudes Nadine, Boué Nathalie, Brunet-Jailly Claudine, Gourdain Guillaume, Leroy Luc, Lombardo Joséphine, Quinard Cyril, Rossetto-Giaccherino Christine, Russier Alain, Tete Christine et Tete Gérard.

Valérie Zulian (en rouge et noir) et ses colistiers DR

C’est donc Valérie Zulian, 56 ans, tête de liste d’Osons Moirans sans étiquette mais penchant à gauche, qui remporte le premier tour des élections dans la commune de Moirans (8 042 habitants).

 

Ses électeurs ont plébiscité son programme, axé sur l’environnement, le lien social, les solidarité et la participation citoyenne.

 

 

Valérie Zulian a aussi profité de la fracture de la majorité

 

Valérie Zulian crée bel et bien la surprise en devançant François Ferrante, le poulain du maire sortant, Gérard Simonet (divers droite). Rappelons qu’en 2014, ce dernier avait été élu, dès le premier tour, avec 55,80 % des suffrages.

 

François Ferrante, candidat à Moirans et candidat aux municipales de 2020. © Patricia Gastineau - Place Gre'net

François Ferrante, candidat aux municipales de 2020 à Moirans. © Patricia Gastineau – Place Gre’net

Conseillère municipale de l’opposition depuis 2014, la gagnante du premier tour est cadre de la fonction publique. Avec 36,11 %, Valérie Zulian dépasse toutefois seulement d’une courte tête François Ferrante, qui recueille 33,95 % avec la liste Moirans ma ville.

 

Retraité, ex-cadre de Schneider Electric, François Ferrante, 65 ans, est pour sa part conseiller de la majorité depuis quatre mandats successifs.

 

Adoubé par le maire sortant Gérard Simonet (divers droite) dont il conserve un tiers des colistiers, François Ferrante n’a pas, semble-t-il, bénéficié de cet avantage.

 

Arrive en troisième position de ce premier tour, avec un score honorable de 29,94 %, Gilles Julien, 49 ans, employé logistique et consultant de profession, tête de la liste de Tous concernés. Ce candidat (ex-UMP) occupait son deuxième mandat dans les rangs de la majorité, en tant que conseiller municipal en charge des grands projets.

 

 

Vers une triangulaire

 

En toute logique, on devrait se diriger vers une triangulaire pour le deuxième tour, à moins d’un hypothétique rapprochement des listes de François Ferrante et de Gilles Julien. Autre enseignement d’importance de la soirée : le taux de participation de seulement 39,63 % contre 58,40 % en 2014 à Moirans. La crise sanitaire a, comme ailleurs, dissuadé un certain nombre d’électeurs d’aller voter.

 

Séverine Cattiaux

 

commentez lire les commentaires
1489 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.