Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. © Charles Thiebaud - Placegrenet.fr

Le Pont-de-Claix : Christophe Ferrari plébiscité pour un quatrième mandat dès le premier tour

Le Pont-de-Claix : Christophe Ferrari plébiscité pour un quatrième mandat dès le premier tour

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Il n’avait face à lui aucune liste d’opposition de droite. Le maire sortant et président de la Métropole, Christophe Ferrari, a remporté haut la main le scrutin dès le premier tour de l’élection.

 

 

Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. © Charles Thiebaud - Placegrenet.fr

Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole, a été réélu au Pont-de-Claix dès le pre­mier tour. © Charles Thiebaud – Place Gre’net

Christophe Ferrari est réélu pour un qua­trième man­dat avec 62,86 % des voix. La liste com­mu­niste de Simone Torres et la liste divers centre de Julien Dussart arrivent loin der­rière celle du maire sor­tant. Avec res­pec­ti­ve­ment 22,82 % et 14,31 % des voix.

 

La liste du PCF aura donc trois sièges et la liste divers droite deux. Une repré­sen­ta­tion qui ren­dra sans doute leur tra­vail dans l’opposition déli­cat face aux 28 sièges de la liste du maire sor­tant.

 

 

Un plé­bis­cite dès le pre­mier tour

 

Christophe Ferrari, qui est éga­le­ment pré­sident de la Métro, s’est dit « extrê­me­ment heu­reux » du résul­tat. « Je ne m’attendais pas à un tel plé­bis­cite », confie-t-il. En effet, mal­gré 12 points de par­ti­ci­pa­tion de moins qu’en 2014, il obtient le même nombre de voix.

 

« Mes adver­saires m’ont repro­ché mon bilan. Et ils ont expli­qué que je n’étais pas assez proche des Pontois à cause de mon man­dat métro­po­li­tain. Ce résul­tat est la démons­tra­tion que ce n’est pas la lec­ture des habi­tants. Ils ont consi­déré que le bilan était bon et que le pro­gramme que je pro­pose était celui qu’il fal­lait suivre », com­plète l’édile.

 

 

Priorité à la solidarité pour le prochain mandat

 

Ainsi, les prio­ri­tés pour le pro­chain man­dat por­te­ront sur la soli­da­rité. Au niveau sco­laire, d’abord, Christophe Ferrari pro­met de rééqui­li­brer les tarifs des ser­vices muni­ci­paux, notam­ment sur la can­tine. « Les per­sonnes pré­caires payent déjà envi­ron un euro par jour pour la can­tine de leurs enfants. Nous allons ins­tau­rer un pla­fond à 5 euros, voire moins, pour les classes moyennes », assure-t-il.

 

Inauguration officielle du nouveau terminus de la ligne A, Pont de Claix l'Etoile. Avec notamment Renzo Sulli, maire d'Echirolles, Yann Mongaburu, président du SMTC et Christophe Ferrari, président de la Métro et maire de Pont de Claix © Thomas Courtade - Place Gre'net

Après l’ar­ri­vée ter­mi­nus de la ligne A à Pont-de-Claix l’Étoile, Christophe Ferrari fait de la soli­da­rité la prio­rité de son pro­chain man­dat. © Thomas Courtade – Place Gre’net

 

Autre pro­po­si­tion qui pren­dra effet dès le début du pro­chain man­dat : le com­plé­ment mini­mum garanti. Pour les étu­diants et les seniors qui touchent moins de 800 par mois, ce com­plé­ment de revenu per­met­tra d’atteindre ce mon­tant. Notamment grâce à l’utilisation de la mon­naie locale Cairn.

 

Dans la même veine, le maire pré­voit la construc­tion d’une mai­son pour seniors de 15 à 25 loge­ments. « Elle sera réser­vée aux seniors tou­chant le mini­mum vieillesse, avec des prix à la loca­tion autour de 250 – 300 euros par mois, le but étant le main­tien à domi­cile », explique Christophe Ferrari.

 

 

Une victoire de Christophe Ferrari au Pont-de-Claix sans opposition à droite

 

L’absence de la droite a‑t-elle été favo­rable au maire sor­tant ? « Les résul­tats ont été très homo­gènes sur tous les bureaux de vote. Et il y a eu à peine 5 % de vote blanc », explique l’édile. « Je ne peux pas vous dire si l’électorat s’est abs­tenu, s’il a voté pour moi ou s’il s’est tourné vers les autres listes. Mais mon résul­tat montre la volonté des Pontois de conti­nuer sur la dyna­mique que j’ai enclen­chée », conclut-il.

 

Quoi qu’il en soit, nul doute que si les élec­tions venaient à être annu­lées, le maire sor­tant serait dif­fi­cile à battre.

 

Anissa Duport-Levanti

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ADu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une Biennale d'art non-objectif de Pont-de-Claix 100 % féminine pour sa sixième édition
Une Biennale d’art non-objectif de Pont-de-Claix 100 % féminine pour sa sixième édition

FLASH INFO — Pour sa sixième édition, la Biennale internationale d'art non-objectif de la Ville de Pont-de-Claix se veut exclusivement féminine. "Que des femmes... only Lire plus

Le déménagement imposé de l'OMS de Pont-de-Claix crée la polémique
Le déménagement imposé à l’OMS de Pont-de-Claix crée la polémique

FOCUS - Le déménagement imposé à l'office municipal des sports (OMS) de Pont-de-Claix crée la polémique, au grand dam du maire Christophe Ferrari qui appelait Lire plus

La CGT et le PCF ont organisé une action devant Becton-Dickinson à Pont-de-Claix, pour dénoncer la précarité des salariés et demander une plus juste répartition des profits alors que l'entreprise a réalisé des bénéfices records en 2020. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Becton-Dickinson : la CGT et le PCF mobilisés contre la précarité de l’emploi et pour une plus juste répartition des bénéfices

FOCUS - Dans le cadre de la semaine d'initiatives pour l'emploi lancée par le PCF, la fédération communiste de l'Isère organisait une action devant l'entreprise Lire plus

Meylan et Pont-de-Claix présentent leur "pass" sport et culture à l'intention des plus jeunes
Meylan et Pont-de-Claix présentent leurs « pass » sport et culture à l’intention des plus jeunes

FLASH INFO — La rentrée scolaire s'accompagne de la saison des "pass"... non pas sanitaires, mais dédié au sport ou à la culture. C'est le Lire plus

COUV Myriam Martin-Arrête, conseillère municipale déléguée à l'économie sociale et solidaire, et Isabelle Eymeri Weihoff, adjointe aux solidarités à Pont-de-Claix, lors de la présentation du complément minimum garanti séniors, le 30 juin 2021. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Pont-de-Claix lance un complément minimum garanti pour les séniors, un dispositif quasi « inédit » en France

FOCUS - S’inspirant du concept de revenu universel, la Ville de Pont-de-Claix lance un dispositif de « complément minimum garanti ». Et coche ainsi l’un Lire plus

A Pont-de-Claix, EELV a désormais l'embarras du choix. Avec des élus encartés à la fois dans la majorité et dans l'opposition...
A Pont-de-Claix, l’adhésion d’un élu d’opposition à EELV passe mal

  FLASH INFO - EELV enregistre l'arrivée d'un nouvel adhérent. En la personne de Julien Dussart. Une arrivée qui passe mal au sein de l'exécutif Lire plus

Flash Info

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin