Pas d’alternance politique pour Domène : Chrystel Bayon, le maire sortant, repasse

sep article



FIL INFO – À Domène, pour ces municipales 2020, c’est Chrystel Bayon, le maire sortant, qui remporte la mairie à l’issue de ce premier tour avec 57,70 % des voix. Face à lui, Marie-Dominique Nollet réalise 30,85 % et Saverio Martorana termine avec 11,43 % des voix.

 

 

Chrystel Bayon a dû satis­faire ses élec­teurs sur son court man­dat puis­qu’il rem­pile, alors qu’il avait été élu comme maire de Domène en 2017.

 

Le suc­ces­seur de Michel Savin, devenu séna­teur, connaît par­fai­te­ment son sujet puis­qu’il a par­ti­cipé comme conseiller muni­ci­pal à la majo­rité UMP-LR, depuis sa prise de pou­voir il y a vingt-cinq ans.

 

« Pour Domène, dura­ble­ment », pro­pose de conti­nuer les pro­jets mis en place au cours du man­dat pré­cé­dent dans un esprit de déve­lop­pe­ment durable : grands tra­vaux, sou­tien à l’emploi et à l’at­trac­ti­vité éco­no­mique.

 

Le man­dat pré­cé­dent a vu réha­bi­li­ter les bâti­ments com­mu­naux, réamé­na­ger plu­sieurs rues et ins­tal­ler des jeux pour enfants dans les quar­tiers. L’élu, qui sou­haite conser­ver un pour­cen­tage de loge­ments sociaux au mini­mum des obli­ga­tions légales (25 % en 2025), a su défendre jus­qu’ici l’i­den­tité de Domène face à la puis­sance de la Métro, en refu­sant de sou­te­nir nombre de pro­jets métro­po­li­tains.

 

 

Quatre sièges pour « Domène vivre ensemble » un « J’aime Domène »

 

Face à lui, Marie-Dominique Nollet (DVG), conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion depuis 2008, avait rem­porté 31 % des voix en 2014 pour « Domène vivre ensemble ». Le score est sen­si­ble­ment le même cette fois : 30,85 %. Les Doménois res­tent donc sur leurs posi­tions ! La liste se voit attri­buer 4 sièges au conseil, comme au man­dat pré­cé­dent.

 

Le troi­sième joueur de cette édi­tion, Saverio Martorana (DVC), entre­pre­neur à Domène, voit sa liste « J’aime Domène », rem­por­ter 11,43 % des voix. Nouveau venu en poli­tique, il obtient un siège au conseil muni­ci­pal, ce qui lui per­met­tra de faire entendre la voix des Doménois apo­li­tiques et d’in­sis­ter sur la poli­tique spor­tive et cultu­relle.

 

Très peu de votes blancs ou nuls pour cette édi­tion (0,49 % et 0,24 %), mais un taux de par­ti­ci­pa­tion très faible, à attri­buer pro­ba­ble­ment à l’am­biance de crise sani­taire. Seuls 43,62 % des Doménois se sont ren­dus aux urnes.

 

Laure Gicquel

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
1715 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.