Trois listes en ordre de bataille pour décrocher Saint-Égrève

Trois listes en ordre de bataille pour décrocher Saint-Égrève

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Une liste portant l’héritage de la majorité sortante se présente à Saint-Égrève pour ces municipales 2020, sous la houlette de Benjamin Coiffard. Face à lui, Laurent Amadieu, à la tête de « Ensemble pour demain », et Emmanuel Roux qui mène « Saint-Égrève avec vous, naturellement ».

 

 

Trois listes en ordre de bataille pour décrocher Saint-Égrève © Wikipédia

Saint-Égrève © Wikipédia

La liste « Proximité Saint-Égrève » com­prend douze élus sor­tants. Y com­pris le maire, Daniel Boisset, qui a été élu en 2017 à la suite du départ de Catherine Kamowski, élue dépu­tée de l’Isère. Laquelle fait éga­le­ment par­tie de la liste. On se sou­vient qu’en 2017 la ques­tion des « jeux de suc­ces­sions » avait fait du bruit, menant même à la démis­sion de deux des conseillers muni­ci­paux de la majo­rité, Dominique Paulin et Laurence Froissard.

 

« Il [Benjamin Coiffard, ndlr] était sûr de ne jamais recueillir la majo­rité des voix des élus pour se pré­sen­ter comme maire le jour des élec­tions au conseil muni­ci­pal. Donc il a retiré sa can­di­da­ture pour lais­ser la voie libre à Daniel Boisset », raconte Dominique Paulin.

 

Et pour­tant, c’est bien Benjamin Coiffard qui pré­side la liste pour cette édi­tion des muni­ci­pales, Daniel Boisset ne se repré­sen­tant pas. Face à sa liste clas­sée “divers centre”, dont seule­ment deux membres appar­tiennent à un parti, Ensemble pour demain, qui est “divers gauche”, menée par Laurent Amadieu (EELV). Une autre liste “divers centre” avec Emmanuel Roux à sa tête s’in­ti­tule Saint-Égrève avec vous, naturellement.

 

 

Un débat de politiciens ?

 

Trois listes en ordre de bataille pour décrocher Saint-Égrève.Laurent Amadieu © EELV

Laurent Amadieu. © EELV

La liste d’Emmanuel Roux, mal­gré sa colo­ra­tion, obtient le sou­tien du PS au tra­vers du conseiller dépar­te­men­tal Pierre Ribeaud et de François Tarricone « pre­mier des socia­listes à Saint-Égrève ». Celle-ci est éga­le­ment sou­te­nue par neuf autres élus de la majo­rité sortante.

 

Inversement, la liste de Laurent Amadieu a, quant à elle, le sou­tien des trois élus du groupe Saint-Égrève autre­ment, Jean-Marcel Puech, Françoise Charavin (deuxième de la liste) et Hassan Belrhali, qui est en fin de liste.

 

Lesquels se sont indi­gnés du sou­tien du PS à leur adver­saire. Ainsi que de l’im­pli­ca­tion de Pierre Ribeaud, qui aurait été « absent de Saint-Égrève » durant ses man­dats dans l’op­po­si­tion. Et les avaient sou­te­nus en 2014 aux côtés de François Tarricone qui était 5e de leur liste.

 

Un méli-mélo poli­tique com­plexe. En effet, le comité natio­nal de LREM sou­tient Emmanuel Roux. Cependant, « voilà un an, M. Ribeaud fus­ti­geait les élus PS, comme Olivier Véran ou Geneviève Fioraso, qui se rap­pro­chaient de LREM, relève M. Puech. Et tout récem­ment, le pre­mier secré­taire du PS, Olivier Faure, a annoncé que le PS ne sou­te­nait pas LREM. »

 

 

Quelles proposition écologiques pour Saint-Égrève ?

 

Au débat orga­nisé par Télégrenoble, les can­di­dats ont pu confron­ter direc­te­ment leurs pro­grammes. Les trois listes s’in­quiètent des enjeux cli­ma­tiques et envi­ron­ne­men­taux, y appor­tant des réponses au local. Pour la liste de Laurent Amadieu, qui veut « un pro­jet soli­daire et éco­lo­gique à Saint-Égrève », la solu­tion est dans l’é­co­no­mie cir­cu­laire et l’é­co­no­mie de proxi­mité. Il sou­haite éga­le­ment « conti­nuer à ini­tier une poli­tique en direc­tion de la filière bois ainsi qu’une poli­tique agri­cole d’ag­glo­mé­ra­tion favo­rable aux agri­cul­teurs ».

 

Saint-Égrève avec vous, natu­rel­le­ment, liée à l’as­so­cia­tion Cœur Saint-Égrève, pro­pose un urba­nisme vert. Voies vertes, quar­tiers durables, réno­va­tion éner­gé­tique… Mais éga­le­ment uti­li­sa­tion de véhi­cules propres, ges­tion de la consom­ma­tion d’eau de la ville au moyen de récu­pé­ra­teurs d’eau et uti­li­sa­tion de maté­riaux éco-responsables.

 

Benjamin Coiffard © Proximité Saint Egrève

Benjamin Coiffard © Proximité Saint Egrève

Enfin, la liste de Benjamin Coiffard pro­pose des alter­na­tives à la voi­ture indi­vi­duelle. Autopartage, trans­ports en com­mun, bornes de recharge électrique.

 

Elle vise éga­le­ment à faci­li­ter les dépla­ce­ments à pied et à vélo, à tra­vailler sur la réno­va­tion ther­mique des loge­ments. Il est même ques­tion de « nom­mer un repré­sen­tant de la cause ani­male au conseil muni­ci­pal » !

 

 

La place de Saint-Égrève dans la Métro

 

Mais par-delà les ques­tions clas­siques, c’est aussi, en toile de fond, la ques­tion de la rela­tion avec la Métro qui se joue. Si tous les can­di­dats affirment leur volonté de défendre les inté­rêts de la com­mune face à la métro­pole, le posi­tion­ne­ment poli­tique des can­di­dats semble sus­ci­ter cer­taines suspicions.

 

Ainsi, le choix d’Emmanuel Roux par le PS « s’explique pour des rai­sons locales ainsi que des cohé­rences d’agglomération (…) », confie Pierre Ribeaud au Dauphiné libéré,

 

« Piolle et le PS sont oppo­sés à Grenoble, où le bilan du maire sor­tant est désas­treux, notam­ment en consi­dé­ra­tion des valeurs de gauche que porte le PS (…), etc. Notre inquié­tude concerne aussi la future gou­ver­nance de la Métropole. Notre crainte est que la Métro aide de plus en plus Grenoble et de moins en moins Saint-Égrève. Comme on le constate déjà depuis 2014 dans le domaine des mobi­li­tés. »

 

Au final, c’est donc au-delà des pro­grammes que risque de se jouer cette élec­tion où les can­di­dats sont bien connus des Saint-Égrévois.

 

Laure Gicquel

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Boule de pain bio de Julie et Michaël, initiateurs du projet de financement participatif pour un four à bois dans leur boulangerie bio d'Autrans. DR
Quatre boulangeries iséroises certifiées Boulanger de France pour leurs bonnes pratiques

  FLASH INFO – Quatre boulangeries iséroises ont reçu le label Boulanger de France. Cette distinction, créée par la Confédération nationale de la boulangerie et Lire plus

COUV Cercle d'entrepreneures du réseau Bouge ta boîte au Mans. Crédit Floriane Billaud (1)
Bouge ta boîte ouvre un nouveau « cercle » de femmes entrepreneures autour de Saint-Égrève

  FIL INFO - Bouge ta boîte, réseau national de femmes entrepreneures orienté "business", ouvre un nouveau « cercle » de « bougeuses » sur Saint-Égrève et ses environs. Lire plus

Le massif du Néron et le parc de Fiancey interdits d'accès pour cause d'éboulements
Le massif du Néron et le parc de Fiancey interdits d’accès pour cause d’éboulements

  FLASH INFO – « Tout accès au massif du Néron et aux sentiers environnants, y compris aux abords du parc de Fiancey, est interdit Lire plus

À Saint-Égrève, duel entre Laurent Amadieu et Benjamin Coiffard pour le second tour

  FLASH INFO – Un second tour des municipales serré à Saint-Égrève ? C'est, sur le papier, le schéma qui semble se profiler avec l'annonce Lire plus

Laurent Amadieu emporte presque Saint-Égrève avec 49,3 % des voix

  FIL INFO – La liste de Laurent Amadieu (EELV) arrive en tête à Saint-Égrève avec 49,27 % des voix exprimées. Ses adversaires, Benjamin Coiffard et Lire plus

Après deux magasins déjà fermés en Isère, Conforama au bord de la faillite post-confinement ?
Le Conforama de Grenoble fermera en 2020 et celui de Saint-Égrève pourrait procéder à des licenciements

  EN BREF - Deux magasins Conforama sur trois en Isère sont menacés de fermeture, suite au plan de restructuration annoncé lundi 1er juillet par Lire plus

Flash Info

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin