Municipales : sept candidats à Grenoble, deux minutes pour convaincre

sep article

Grenoble Voisins Voisines : la plateforme des solidarités pour faire face ensemble au coronavirus tout en restant chez soi !

 

VIDÉOS – Ils sont encore sept candidats, mais à l’issue du second tour des municipales à Grenoble, il n’en restera plus qu’un(e). Présentation en deux minutes pour vous aider à faire votre choix parmi les candidats encore en lice.

 

 

Vous ne connaissez pas tous les candidats sur Grenoble ? Vous avez peu suivi la campagne des municipales à Grenoble ? Vous étiez à l’étranger ou trop occupé ? Petit rattrapage pour vous faire une idée précise d’ici le premier tour, qui se déroulera le 15 mars prochain. Et ce dans un contexte un peu particulier : celui d’une épidémie de coronavirus.

 

Sur les onze candidats en lice au départ pour s’asseoir dans le fauteuil de maire de Grenoble, il n’en reste plus que sept, certains n’ayant pas pu boucler leur liste et trouver les 59 noms, d’autres ayant changé de stratégie.

 

Les voici !

Cliquez sur les points d’interrogation pour connaître les grandes lignes de leur programme, avant de découvrir leurs présentations vidéo plus bas.

 

 

 

 

Place Gre’net leur a laissé carte blanche face caméra pour vous convaincre de voter pour eux le 15 mars prochain, voire au second tour le 22 mars, s’ils arrivent à passer le premier cap.

 

Découvrez par ailleurs leurs portraits interactifs en cliquant sur leur nom en gras.

 

 

Catherine Brun, qui conduit la liste Lutte ouvrière

 

 

 

Alain Carignon, qui mène la liste La société civile pour l’alternance, soutenue par le président des Républicains Christian Jacob

 

 

 

Émilie Chalas, la candidate de la majorité gouvernementale, n°1 de la liste Un nouveau regard sur Grenoble

 

 

 

Bruno de Lescure, numéro 1 de la liste La commune est à nous !, la « seule liste issue du mouvement social », composée de militants du Nouveau Parti anticapitaliste, de la France insoumise, du Parti communiste, de militants pour le droit au logement ou l’écologie, de gilets jaunes, de syndicalistes…

 

 

 

Mireille d’Ornano, ex-candidate FN, puis Les Patriotes, aujourd’hui sans étiquette, qui conduit la liste Mieux vivre à Grenoble

 

 

 

Olivier Noblecourt, ex-délégué interministériel qui mène la liste Grenoble nouvel air, soutenue par Le Parti socialiste, Go citoyenneté, le Parti radical de gauche, Cap 21, le Mouvement républicain et citoyen, la Gauche républicaine et socialiste, rejoints par certains membres de Génération.s

 

 

 

Le maire sortant Éric Piolle (Europe Écologie – Les Verts), et sa liste Grenoble en commun (EELV, Ades, Place publique, Nouvelle donne…) récemment ralliée par le PCF, Génération.s et une partie des socialistes.

 

 

Vidéos : Joël Kermabon

 

commentez lire les commentaires
2794 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.