A Sassenage, l'irruption d'une 3e liste tournée vers la défense de l'environnement va-t-elle permettre à l'opposition de gauche de reprendre la main ?

À Sassenage, la fusion des deux listes d’opposition pourrait faire obstacle à Christian Coigné

À Sassenage, la fusion des deux listes d’opposition pourrait faire obstacle à Christian Coigné

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – À Sassenage, l’irruption sur la scène électorale d’une troisième liste tournée vers la défense de l’environnement va-t-elle permettre à la gauche de reprendre la main sur une commune dirigée depuis 2001 par le centriste Christian Coigné ? Au soir du premier tour ce 15 mars, une fusion des deux listes d’opposition au maire sortant n’est pas à exclure. A condition de faire table rase de certains points jugés délicats. Notamment la présence sur la liste de l’ex-socialiste Yannick Belle du suppléant d’Émilie Chalas, députée LREM.

 

 

Christian Coigné quitte l'UDI

Christian Coigné, maire sor­tant de Sassenage depuis 2001 © Nils Louna / pla​ce​gre​net​.fr

A Sassenage, la vic­toire de Christian Coigné n’a­vait pas fait un pli en 2014. Avec plus de 60 % des voix face à son unique adver­saire, le socia­liste Yannick Belle, la recon­duc­tion du maire sor­tant, en poste depuis 2001, n’a­vait guère souf­fert de contestation.

 

2020 s’an­nonce un peu plus com­pli­qué. Une troi­sième liste, Sassenage en tran­si­tion, s’est, pour com­men­cer, immis­cée depuis novembre der­nier dans le jeu poli­tique. Et si elle peut prendre quelques voix à Christian Coigné, c’est d’a­bord sur les plates-bandes de Yannick Belle – désor­mais ex-socia­liste – qu’elle empiète.

 

Une liste emme­née par Farid Benzakour, chef d’en­tre­prise et mili­tant asso­cia­tif notam­ment au sein de l’as­so­cia­tion Les côtes de Sassenage. Une liste très tour­née vers la défense de l’en­vi­ron­ne­ment. C’est même l’es­sence de son pro­gramme puisque tous les pro­jets muni­ci­paux seront pas­sés sous la loupe de l’é­co­lo­gie. De quoi faire pen­cher la balance à gauche sur cette com­mune de la ban­lieue gre­no­bloise si les deux listes d’op­po­si­tion venaient à fusion­ner pour le second tour ?

 

 

« Il n’y aura pas de second tour ! »

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Christian Coigné a été réélu maire de Sassenage pour la 4e fois consécutive. L'alliance des deux listes de gauche n'a pas permis à la commune de basculer.
Quatrième mandat consécutif pour Christian Coigné, réélu maire de Sassenage

  [caption id="attachment_165905" align="alignright" width="380"] Christian Coigné réélu maire de Sassenage pour le quatrième mandat consécutif © Nils Louna[/caption] FLASH INFO - L'alliance des deux Lire plus

A Sassenage, la fusion des listes socialiste et écologiste pourrait bien faire barrage au maire sortant, le centriste Christian Coigné.
À Sassenage, les deux listes de gauche s’allient pour faire barrage au maire sortant

FOCUS - À Sassenage, l'alliance de la liste écologiste avec celle emmenée par le chef de file de l'opposition municipale pourrait bien faire barrage au Lire plus

A Sassenage, la fusion des listes socialiste et écologiste pourrait bien faire barrage au maire sortant, le centriste Christian Coigné.
Sassenage : le maire sortant Christian Coigné en difficulté face à deux listes de gauche qui pourraient faire alliance

  FIL INFO - Le maire sortant de Sassenage, le centriste Christian Coigné, n'a pas réussi son pari : celui d'être élu, pour la quatrième Lire plus

Journée de l’emploi social et solidaire le 24 novembre 2021 au stade des Alpes. © Archive Eléonore Bayrou
Le GF38 et le FCG vont cogérer le stade des Alpes, une première en France

  FOCUS - À partir du 1er novembre, la Métropole confiera la gestion et le développement du stade des Alpes au Grenoble Foot 38 et au FC Grenoble Lire plus

Le Stade des Alpes, théâtre de la Coupe du Monde féminine de football en juin 2019
Le Stade des Alpes cherche son avenir : régie métropolitaine ou cogestion par le FCG et le GF38 ?

  FOCUS - Confiée en 2012 au groupe Carilis et à sa société Sogestal, la gestion du Stade des Alpes va changer le 31 octobre Lire plus

Conférence de presse premier bilan Coupe du monde féminine - stade des Alpes 4 juillet 2019. © Laurent Genin
Taux de remplissage du stade des Alpes et des hôtels, image… la métropole grenobloise a tiré profit de la Coupe du monde

  FOCUS - Élus métropolitains et professionnels de l’hôtellerie et du commerce viennent de dresser un premier bilan très positif de l’accueil de la Coupe Lire plus

Flash Info

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin