La Métropole de Grenoble pose la première pierre de la nouvelle déchèterie de Sassenage

sep article



 

FIL INFO — La Métropole de Grenoble poursuit son programme de création et de modernisation des déchèteries de son territoire. Elle vient de procéder à la pose symbolique de la première pierre du futur site de traitements de déchets de Sassenage, dont l’ouverture est prévue pour le premier trimestre 2021.

 

 

Une nou­velle étape dans la « révo­lu­tion des déchets » pro­mise par la Métropole de Grenoble ? Après l’ou­ver­ture d’une déchè­te­rie nou­velle géné­ra­tion à Saint-Martin-d’Hères en 2018, ou le début des tra­vaux de celle d’Échirolles en 2019, c’est au tour de la com­mune de Sassenage de poser la pre­mière pierre de son futur site de trai­te­ment des déchets. Pour une ouver­ture pré­vue au pre­mier tri­mestre 2021.

 

Le président de la Métro Christophe Ferrari et le maire de Sassenage Christian Coigné posent la première pierre du chantier © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

Le pré­sident de la Métro Christophe Ferrari et le maire de Sassenage Christian Coigné posent la pre­mière pierre du chan­tier. © Grenoble-Alpes Métropole – Lucas Frangella

 

Élus de la Ville de Sassenage et de la Métropole se sont ainsi réunis, le 24 février der­nier, pour poser très offi­ciel­le­ment la pre­mière pierre de la déchè­te­rie. Pour la Métro, l’ins­tant n’é­tait pas seule­ment sym­bo­lique : en 2014, Grenoble-Alpes Métropole a lancé un vaste pro­gramme de construc­tion ou de réno­va­tion des déchè­te­ries du ter­ri­toire. Un pro­gramme qui concerne au total 14 éta­blis­se­ments, soit 70 % du parc actuel.

 

 

Des projets sur Varces, La Tronche et Grenoble

 

« La nou­velle déchè­te­rie vise plu­sieurs objec­tifs : offrir un ser­vice amé­lioré avec une cir­cu­la­tion faci­li­tée au sein de l’équipement et une diver­sité de déchets accep­tés, et amé­lio­rer et sécu­ri­ser les condi­tions de tra­vail », écrit la Métropole. Le tout pour un pro­gramme de tra­vaux qui repré­sente pas moins de 2,267 mil­lions d’eu­ros… aux­quels viennent s’a­jou­ter 414 000 euros de tra­vaux d’a­mé­na­ge­ment du car­re­four de l’a­ve­nue de Valence.

 

Sur le chantier de la future déchèterie de Sassenage © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

Sur le chan­tier de la future déchè­te­rie de Sassenage. © Grenoble-Alpes Métropole – Lucas Frangella

 

Une fois ouverte, la déchè­te­rie pro­po­sera douze bennes de tri dif­fé­rentes, ainsi que des points de col­lecte de déchets dan­ge­reux dans des espaces pro­té­gés. Sans oublier « une zone de dis­tri­bu­tion de com­post et / ou de broyat en accès libre » et une dépose à plat au sol pour les déchets verts, pré­cise la Métropole. Qui insiste encore sur la sécu­ri­sa­tion des équi­pe­ments, en matière de signa­lé­tique, de garde-fou, de contrôle d’ac­cès et de vidéo­sur­veillance.

 

Les pro­chaines réa­li­sa­tions ? Outre la future déchè­te­rie d’Échirolles dont l’ou­ver­ture est pro­gram­mée pour sep­tembre 2020, la Métro annonce la créa­tion de trois nou­veaux site, sans tou­te­fois don­ner de date pré­cise : une déchè­te­rie de 5 000 mètres car­rés sur Varces dans la zone du Pré de l’Orme, une autre de 4 500 à 5 000 mètres car­rés sur La Tronche, ainsi qu’une nou­velle déchè­te­rie plus grande au sein de la Zac Flaubert à Grenoble.

 

Florent Mathieu

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
2943 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.