Municipales : Grenoble Nouvel Air lance un forum citoyen sur l’écologie

sep article

Grenoble Voisins Voisines : la plateforme des solidarités pour faire face ensemble au coronavirus tout en restant chez soi !

 

FOCUS – Samedi 7 mars, la liste de gauche portée par Olivier Noblecourt organise son forum citoyen consacré à l’écologie. Au programme : réunion publique, débats et pédagogie. Avec l’objectif, in fine, de porter une politique publique plus ambitieuse sur les déplacements, les modes de consommation et les usages technologiques.

 

 

Impliquer les citoyens, encore et toujours. Tel est l’objectif affiché par la liste d’Olivier Noblecourt pour les municipales. Cette fois, ce sera lors d’un forum citoyen consacré aux transitions écologiques, samedi 7 mars. À cette occasion, Grenoble Nouvel Air organise un atelier scientifique collaboratif : la fresque du climat.

 

Conçue et partagée par Cédric Ringenbach, elle s’adresse aux novices, comme aux connaisseurs, et aux enfants comme aux parents. Le jeu se joue en équipe de 4 à 6 et est basé sur l’identification des liens de cause à effet qui entraînent le changement climatique.

 

Municipales : Grenoble Nouvel Air lance un forum citoyen sur l’écologieLa fresque du climat est un jeu coopératif dont le but est de comprendre les liens de cause à effet dans le dérèglement climatique. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

La fresque du climat est un jeu coopératif dont le but est de comprendre les liens de cause à effet dans le dérèglement climatique. Il occupera un rôle central lors du forum du citoyen le samedi 7 mars. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

Il comporte quatre phases : une heure de réflexion, puis une heure de créativité pour construire la fresque. Suivra une phrase de quinze minutes de restitution pour expliquer ce que l’on a appris. Et enfin, quarante-cinq minutes de réunion-bilan par l’encadrant du jeu.

 

 

Une politique plus ambitieuse

 

Pour Olivier Noblecourt, ce forum est l’occasion de porter une politique publique plus ambitieuse, à la fois sur les déplacements, les modes de consommation et les usages technologiques.

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2576 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Il faut reconnaître qu’avoir Patrick Criqui aux côtés d’Olivier Noblecourt est un gage de sérieux et de rigueur autour des questions énergétiques.

    sep article
  2. Noblecourt qui avec Destot a bien commencé à fermer Grenoble et a supprimer des centaines de places de stationnement, politique reprise et amplifiée en pire par leurs complices rouges et un peu vert de l’époque, la municipalité Piolle.

    sep article
  3. sep article
    • @desintox
      Cet « article »est en fait un billet du collectif « Grenoble à Cœur », qui regroupe les commerçants pro-bagnole de l’hypercentre. Avec peu ou prou les mêmes arguments que leurs aïeux, qui s’opposèrent au retour du tram en ville dans les années 80… No comment !

      sep article
    • sep article