Mickaël Julian, candidat RN aux municipales de Moirans, jette l’éponge

sep article

 

FIL INFO – Moirans peut dire au revoir à son candidat RN. La liste « Tous ensemble pour Moirans » ne sera finalement pas en lice pour les municipales 2020. La cause ? Pas assez de colistiers pour soutenir le parti de Mickaël Julian, investi par le Rassemblement national.

 

 

Mickaël Julian, candidat à Moirans. © Patricia Gastineau - place grenet.fr

Mickaël Julian, candidat à Moirans, n’a pas réussi à monter une liste. © Patricia Gastineau –

Il était le premier à s’être déclaré candidat aux élections municipales 2020 sur Moirans. Mickaël Julian, le candidat soutenu par le Rassemblement national (ex Front national), jette l’éponge.

 

La rumeur de son désistement circulait depuis plusieurs semaines déjà. Il avait, entendait-on, des difficultés pour boucler son équipe. La liste d’origine, « Citoyens, levez-vous », rebaptisée « Tous ensemble pour Moirans », n’aura visiblement pas mieux permis de recruter le nombre de colistiers requis.

 

En date du 28 février – date limite légale des dépôts en préfecture – pas de liste pour Mickaël Julian.

Abandon qu’éclaire en partie, le ralliement de la conseillère d’opposition, par ailleurs secrétaire de « Citoyens, levez-vous », Maria Spataro Scheidel, à un autre candidat à ces élections, François Ferrante. Nous n’avons pas d’explication de l’intéressé, qui demeure injoignable.

 

 

Un nouveau revers

 

Tentative avortée et seconde expérience malheureuse sur Moirans pour Mickaël Julian. Il figurait en tant que colistier sur la liste divers de Gilles Zanier, aux municipales de 2014. Un nouveau revers qui vient s’ajouter à une série d’échecs en 2017 ; celle des dernières législatives, comme candidat du mouvement Debout-La-France et celle des sénatoriales, où il s’était présenté sans étiquette.

 

Moirans. © Patricia Gastineau - Place Gre'net

Moirans. © Patricia Gastineau – Place Gre’net

Le calcul stratégique qui consistait à aller chercher le soutien du Rassemblement national sur la base d’une projection des résultats aux dernières présidentielles, sur ces élections municipales, aura manifestement trouvé ses limites.

 

À Moirans, comme à Grenoble et ailleurs, le parti d’extrême droite rencontre des difficultés à recruter du personnel politique.

 

Restent donc dans la course à la mairie de Moirans, l’élue d’opposition Valérie Zulian, avec une liste sans étiquette « Osons Moirans » et deux élus issus de la majorité : François Ferrante (sans étiquette), poulain du maire sortant Gérard Simonet (divers droite) et Gilles Julien (sans étiquette).

 

Patricia Gastineau, correspondante à Moirans

 

Comptoir de prêt retour : reprise du prêt de documents dans les bibliothèques municipales de Grenoble le 27 mai 2020
commentez lire les commentaires
1832 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.