Nouvelle vague de licenciements à la Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble 

sep article



 

FOCUS – La Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble vient de nouveau de procéder à une réduction de sa masse salariale, avec 43 postes et plusieurs CDD supprimés. Que cache cette nouvelle cure d’austérité ? Car si la baisse de la ressource fiscale frappe l’ensemble des chambres consulaires, la direction assurait pourtant, en juin 2018, qu’elle en avait fini avec les licenciements. À moins que la mutation de la CCI ne s’annonce plus compliquée que prévue…

 

 

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble quittera la Place Malraux en 2020 pour rejoindre le World Trade Center, Place Robert Schuman. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de Grenoble, place Malraux. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Trente-trois sala­riés de la CCI de Grenoble viennent de perdre leur emploi dont une bonne majo­rité était employée au siège, place André-Malraux. Plusieurs autres, en CDD, n’ont, pour leur part, pas vu leur contrat renou­velé. Et la CCI a éga­le­ment fermé dix postes, déjà plus pour­vus.

 

Visé aussi, le ser­vice de la main­te­nance, tant de l’Institut des métiers et des tech­niques (IMT) rat­ta­ché à la CCI, que de Grenoble École de mana­ge­ment (Gem), deve­nue filiale en 2018. La chambre consu­laire sup­prime les douze postes affec­tés à cette acti­vité.

 

Pour jus­ti­fier l’en­semble de ces départs, la CCI invoque, de nou­veau, un néces­saire plan de trans­for­ma­tion lié à la baisse de la res­source fis­cale déci­dée par l’État, qui grève son bud­get depuis six ans. « La loi Pacte nous contraint à recen­trer nos acti­vi­tés », explique ainsi Jean Vaylet, pré­sident de la CCI, pour jus­ti­fier cette deuxième vague de licen­cie­ments. « On sou­haite avoir une approche plus trans­ver­sale sur cer­tains métiers. C’est dans cet esprit-là que nous redé­fi­nis­sons nos pres­ta­tions auprès des entre­prises », pour­suit-il encore.

 

 

« On a un avenir à trouver », admet le président de la chambre de commerce et d’industrie

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
3786 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.