© Joël Kermabon - Place Gre'net

Jeunes majeurs occu­pant Saint-Paul : la pré­fec­ture et le dépar­te­ment de l’Isère visés par leurs soutiens

Jeunes majeurs occu­pant Saint-Paul : la pré­fec­ture et le dépar­te­ment de l’Isère visés par leurs soutiens

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - Les jeunes majeurs occupant l'église Saint-Paul depuis une semaine ont pris la parole ce 27 février au cours d'une conférence de presse. En situation de grande précarité, ils réclament des papiers, un toit ainsi que le droit de poursuivre leurs formations. Quant aux collectifs qui les soutiennent, ils dénoncent l'attitude « discriminatoire » de la préfecture et du Département de l'Isère. Ce dernier conteste.

 

 

Les jeunes discutent avec leurs soutiens. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les jeunes discutent avec leurs soutiens. © Joël Kermabon - Place Gre'net

« Nous voulons étudier, travailler et vivre ici ! », conclut le texte lu par l'un des jeunes majeurs étrangers isolés occupant les salles paroissiales de l'église Saint-Paul depuis une semaine.

 

Ces derniers, soutenus par l'association Droit au logement (Dal) et un collectif d'associations3Voir en bas de page organisaient, ce jeudi 27 février, une conférence de presse pour alerter sur la précarité de leur situation.

 

En effet, si cette occupation de l'église aujourd'hui en vente leur offre un répit jusqu'à la rentrée scolaire ainsi que l'a fait savoir le diocèse de Grenoble, rien n'est réglé pour autant. « Pour l'instant, nous n'avons pas de solutions. […] Nous demandons des papiers, un toit et le droit de continuer nos formations », clament les jeunes majeurs migrants.

 

 

Des jeunes majeurs plongés dans la précarité en pleine année scolaire

 

Bien qu'ils soient plus d'une quarantaine, seuls une vingtaine d'entre eux vivent dans cette église, « très impliquée dans l'accueil des précaires et des migrants », indique Migrants en Isère. « Tous ne dorment pas ici car ils craignent la police à cause de leurs obligations de quitter le territoire français (OQTF) mais peut-être vont-ils nous rejoindre », explique, quant à lui, Olivier Kouakou4Nom d'emprunt, l'un des occupants.

 

La situation ? La plupart de ces jeunes venus du Bénin, du Mali, de Guinée-Conakry ou de Côte-d'Ivoire sont en cours de formation. Mais, devenus majeurs, ils sont sortis du champ de la protection de l’Aide sociale à l’enfance (Ase).

 

« Ils dépendent alors de la préfecture pour leur situation administrative et du Département pour la poursuite de leur accompagnement social et de leur hébergement », précise le collectif. Notamment via un contrat jeune majeur (CJM) jusqu'à la fin de la scolarité et l'acquisition d'un diplôme.

 

"<yoastmark

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Bibliothécaires grévistes contre le contrôle du passe sanitaire sur la place Verdun à Grenoble, mercredi 22 septembre 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Refus du passe sani­taire : la pré­fec­ture de l’Isère va « faire remon­ter » les reven­di­ca­tions des per­son­nels gré­vistes des biblio­thèques de Grenoble

FOCUS - Pour leur cinquième semaine de grève, les personnels des bibliothèques de Grenoble refusant le contrôle du passe sanitaire se sont rassemblés avec les Lire plus

Mounia Hafs espère pouvoir obtenir un titre de séjour. © Sarah Krakovitch - Place Gre'net
Rassemblement à l’appel de la CGT des tra­vailleurs sans papiers devant la pré­fec­ture de l’Isère

  FOCUS - Un rassemblement à l’initiative du syndicat CGT des travailleurs sans papiers s’est tenu devant la préfecture de l’Isère, à Grenoble, ce lundi Lire plus

Plus de 300 personnes étaient rassemblées ce 25 mars sur les quais de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Alors que l’Isère passe en vigi­lance ren­for­cée, la police dis­perse un gros ras­sem­ble­ment sur les quais de l’Isère

  REPORTAGE VIDÉO - La police est intervenue ce jeudi 25 mars 2021, peu avant le couvre-feu, pour disperser un important rassemblement sur les quais Lire plus

Le trans­port, la vente et la déten­tion de pro­duits inflam­mables et explo­sifs inter­dits par arrêté pen­dant les fêtes

  FLASH INFO - La préfecture de l'Isère annonce, ce lundi 21 décembre 2020, prendre un arrêté de restriction pour la protection des personnes en Lire plus

La façade côté cour de l'immeuble réquisitionné par le Dal. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Les sans-abri de l’Abbaye demandent au maire de Grenoble et au pré­fet d’u­ser de leur pou­voir de réquisition

  EN BREF - Ce lundi 14 décembre 2020, des occupants d'un immeuble réquisitionné quelques jours plus tôt à l'Abbaye par  l'association Droit au logement Lire plus

Le tir au renard éga­le­ment auto­risé pen­dant le confi­ne­ment, déplore France nature envi­ron­ne­ment Isère

  FLASH INFO - L'autorisation de chasse de certaines espèces en Isère concerne également le renard en plus du sanglier, du chevreuil et du cerf. Lire plus

Flash Info

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin