Grève et rassemblement au Carrefour de Froges pour soutenir un délégué syndical CGT

Grève et rassemblement au Carrefour de Froges pour soutenir un délégué syndical CGT

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Le personnel du Carrefour Market de Froges était en grève lundi 24 février, tandis qu’un rassemblement de plus de 80 personnes était organisé devant les portes du magasin. Motif du mouvement ? La convocation devant une commission de discipline d’un délégué syndical CGT, pour des raisons jugées « ridicules » par le syndicat.

 

 

Nouveau mou­ve­ment de grogne chez les sala­riés de Carrefour. Lundi 24 février, la CGT Carrefour Market Isère appe­lait à la grève et au ras­sem­ble­ment devant le Carrefour Market de Froges. Le syn­di­cat dénonce dans un com­mu­ni­qué « un mana­ge­ment par la peur » de la part de la direc­tion et de l’en­ca­dre­ment du site, « qui se situent au-des­sus des lois ». Et consi­dère qu’ils « s’a­charnent contre les repré­sen­tants du per­son­nel ».

 

Le rassemblement devant le magasin Carrefour Market de Froges © CGT

Le ras­sem­ble­ment devant le maga­sin Carrefour Market de Froges. © CGT

 

C’est la convo­ca­tion, le 24 février der­nier, d’un délé­gué syn­di­cal du maga­sin devant une sanc­tion dis­ci­pli­naire qui a mis le feu aux poudres. « Quand on touche à un cama­rade de la CGT, on touche à tous et à toute la CGT », pré­vient l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale. Les faits repro­chés à l’employé ? « Quelque chose de décalé et ridi­cule », juge le délé­gué CGT Patrice Brun. En l’oc­cur­rence : avoir refusé de pré­sen­ter ses vœux de bonne année à un supé­rieur hiérarchique.

 

 

Un management à la pression ?

 

Dans son com­mu­ni­qué, la CGT décrit encore « les condi­tions de tra­vail [qui] se sont consi­dé­ra­ble­ment dégra­dées avec la poli­tique de restruc­tu­ra­tion et les réduc­tions mas­sives d’ef­fec­tifs mises en place par Alexandre Bompard ». Pour Patrice Brun, l’ar­ri­vée du nou­veau PDG de Carrefour depuis 2017 a ampli­fié un mana­ge­ment de la pres­sion, qui s’exerce autant sur les cadres que les employés.

 

Jonathan Gonthier, délégué syndical CGT convoqué devant la direction © CGT

Jonathan Gonthier, délé­gué syn­di­cal CGT convo­qué devant la direc­tion. © CGT

 

Bilan de la com­mis­sion de dis­ci­pline du 24 février ? La déci­sion doit être ren­due dans les qua­rante-huit heures, répond la CGT, qui salue une impor­tante mobi­li­sa­tion devant le maga­sin. Y ont en effet pris part 80 délé­gués et repré­sen­tants syn­di­caux de l’en­semble de la région et de divers sec­teurs indus­triels et, natu­rel­le­ment, de maga­sins Carrefour. Mais aussi des clients venus échan­ger avec les syn­di­ca­listes et sou­te­nir le mouvement.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les syndicats ST et CGT de la Tag dénoncent la "recrudescence" de l'insécurité sur le réseau
Les syndicats ST et CGT de la Tag dénoncent la « recrudescence » de l’insécurité sur le réseau

FOCUS - La CGT et le Syndicat des transports de la Tag s'unissent pour adresser un communiqué à la direction de la société et au Lire plus

Vue de l'usine Arkema Jarrie. © Anne Guillet-Caillot
Les salariés d’Arkema Jarrie lèvent la grève ce mercredi 22 décembre 2021, après treize jours de mobilisation

FOCUS - Après treize jours de mobilisation, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé, ce mardi 21 décembre 2021, de lever la grève à partir du Lire plus

En grève depuis le 9 décembre 2021 pour une hausse des salaires, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé de durcir le mouvement en votant une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une AG tenue devant l'usine. © Hubert Franchi
Les salariés d’Arkema Jarrie, mobilisés depuis douze jours pour de meilleurs salaires, revotent une grève illimitée

FOCUS - En grève reconductible depuis le 9 décembre 2021, les salariés d'Arkema, à Jarrie, ont décidé de durcir le mouvement en revotant une grève Lire plus

Les salariés nettoyant Carrefour Grand'Place, à Echirolles, actuellement employés par le sous-traitant Derichebourg, étaient en grève ce samedi 11 décembre 2021, à l'appel de la CGT, pour protester contre leurs conditions de travail. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Carrefour Grand’Place : un accord conclu entre les salariés du nettoyage et la direction de Derichebourg

FIL INFO - En grève samedi 11 décembre 2021, les salariés de Derichebourg nettoyant Carrefour Grand'Place, à Echirolles, ont rencontré la direction générale de la Lire plus

Les salariés nettoyant Carrefour Grand'Place, à Echirolles, actuellement employés par le sous-traitant Derichebourg, étaient en grève ce samedi 11 décembre 2021, à l'appel de la CGT, pour protester contre leurs conditions de travail. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Carrefour Grand’Place : les salariés de la société de nettoyage Derichebourg dénoncent leurs conditions de travail

FOCUS - Les agents de propreté de Carrefour Grand'Place, à Échirolles, étaient en grève, ce samedi 11 décembre 2021, pour protester contre leurs conditions de Lire plus

Manifestation des salariés du secteur social et médico-social le mardi 7 décembre à Grenoble
Plus de 1 000 salariés du secteur social et médico-social ont manifesté à Grenoble

EN BREF - À Grenoble, plus de 1 000 personnes ont manifesté ce mardi 7 décembre 2021 pour réclamer de meilleures conditions de travail dans Lire plus

Flash Info

|

26/01

12h09

|

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin