Hakim Bendellaa, candidat aux élections municipales, pour une « relève citoyenne » à Échirolles

sep article



 

FOCUS – C’est une nouvelle surprise dans la campagne des municipales à Échirolles. Une septième liste s’est mise en mouvement en ce début d’année 2020. Échirolles, la relève citoyenne sera portée par Hakim Bendellaa. Un Échirollois de toujours, originaire du quartier de la Viscose et très actif dans le milieu associatif depuis des années.

 

 

C’est une can­di­da­ture que l’on n’at­ten­dait pas. Hakim Bendellaa et sa liste Échirolles, la relève citoyenne s’in­vitent dans la course aux muni­ci­pales à Échirolles. Marié et père de deux enfants, Hakim Bendellaa se défi­nit comme un « Échirollois de souche ». Né à l’hô­pi­tal Sud, il a en effet grandi dans le quar­tier du Limousin.

 

Hakim Bendellaa entouré de ses plus proches soutiens. De gauche à droite, Fadila Gauthier, Selim Bendaoud, Hakim Bendellaa et Nordine Bouachiba. © Thomas Courtade - Place Gre'net

Hakim Bendellaa entouré de ses plus proches sou­tiens et membres de la liste Échirolles, la relève citoyenne. De gauche à droite, Fadila Gauthier, Selim Bendaoud, Hakim Bendellaa et Nordine Bouachiba. © Thomas Courtade – Place Gre’net

 

Aujourd’hui fonc­tion­naire ter­ri­to­rial à la Métro, il exerce le métier de mes­sa­ger-ani­ma­teur du tri. Sa mis­sion essen­tielle : faire de la pré­ven­tion et de la sen­si­bi­li­sa­tion au tri sélec­tif. Arrivé en 2002 dans le quar­tier de la Viscose, Hakim Bendellaa s’in­té­resse de près à la vie du quar­tier. Via notam­ment une forte impli­ca­tion asso­cia­tive.

 

 

La cité de la Viscose comme terrain d’expérimentation

 

Hakim Bendellaa et ses proches sou­tiens se sont d’ailleurs ren­con­trés dans le quar­tier de la Viscose. D’abord avec l’as­so­cia­tion des habi­tants, dont il a inté­gré le bureau en 2008. Puis au sein du conseil citoyen de la Viscose. Ce fut éga­le­ment le moment des pre­miers enga­ge­ments pour lui, en tant que parent d’é­lève.

 

En 2015, Hakim Bendellaa s’est ensuite mobi­lisé avec un col­lec­tif de parents des quar­tiers Luire-Viscose pour dénon­cer la sor­tie pré­vue du réseau d’é­du­ca­tion prio­ri­taire des écoles Jean-Jaurès et Paul-Vaillant Couturier. Une de mes « pre­mières mani­fes­ta­tions, avec le blo­cage du cours Jean-Jaurès ou encore des rond points de Comboire » se rap­pelle-t-il. À l’é­poque, il ren­contre même un cer­tain Olivier Noblecourt, conseiller spé­cial de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation natio­nale.

 

 

Des projets à destination des jeunes

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2577 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.