L'avenue Gabriel Péri à Saint-Martin d'Hères, exemple d'axe particulièrement fourni en affichage publicitaire. © Jules Peyron - Place Gre'net

Publicité : le nouveau règlement à peine voté, Paysages de France met en demeure la Métro

Publicité : le nouveau règlement à peine voté, Paysages de France met en demeure la Métro

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – Trop de pub pour les uns, pas assez pour les autres. Le règlement intercommunal de la publicité dont vient de se doter la Métropole de Grenoble ne contente aucune des parties, associations comme afficheurs. En coupant la poire en deux, la Métro s’est ainsi attirée les foudres de Paysages de France, qui estime que la capitale du Dauphiné n’est pas à la hauteur des ambitions climatiques qu’elle professe. L’association met en demeure la collectivité de s’engager à modifier ses dispositions.

 

 

La Métropole de Grenoble travaille à l'élaboration d'un règlement local de publicité intercommunal. Demain, moins de panneaux ? © Patricia Cerinsek

Dans les zones d’ac­ti­vité, la publi­cité numé­rique est inter­dite sur les toi­tures, mais pas les enseignes © Patricia Cerinsek

Toutes les com­munes de la Métropole de Grenoble ont adopté un nou­veau règle­ment régis­sant l’af­fi­chage publi­ci­taire, bâti autour d’une mesure phare : l’a­bais­se­ment à 4 m2 de la taille maxi­male des dis­po­si­tifs publicitaires.

 

Le règle­ment local inter­com­mu­nal, validé par le rap­port des com­mis­saires enquê­teurs – favo­rable moyen­nant une réserve – et voté par les élus métro­po­li­tains, est pour­tant loin de conten­ter les dif­fé­rentes par­ties. À savoir, les affi­cheurs et les asso­cia­tions de pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et autres ONG.

 

Un par­tout, balle au centre ? En ne conten­tant ni l’un ni l’autre, la Métro espé­rait-elle échap­per à toute cri­tique ? C’est plu­tôt mal parti. Le 14 février, une ving­taine d’ac­ti­vistes du col­lec­tif ANV Cop21 / Rap Grenoble* s’est employée à recou­vrir deux cents affiches, de la gare de Grenoble au centre-ville et jus­qu’au parc Paul-Mistral.

 

Objectif ? « Sensibiliser à l’impact sur le cli­mat des écrans et pan­neaux publi­ci­taires », sou­ligne dans un com­mu­ni­qué le col­lec­tif, qui voit tou­te­fois dans la réduc­tion des for­mats à 4 m2 sur toute l’ag­glo­mé­ra­tion une réelle avan­cée. Mais aussi inter­pel­ler les can­di­dats aux élec­tions municipales.

 

 

« La publicité consomme elle-même beaucoup d’énergie »

 

« La publi­cité est omni­pré­sente dans l’espace public, pour­suit le col­lec­tif. Dans un contexte d’urgence cli­ma­tique, elle incite à la consom­ma­tion de biens alors qu’il est aujourd’hui néces­saire de la réduire. La publi­cité consomme elle-même beau­coup d’énergie, en par­ti­cu­lier l’affichage numé­rique, ce qui entraîne un sur­plus de consom­ma­tion et un gas­pillage éner­gé­tique. De plus, les pan­neaux publi­ci­taires néces­sitent pour leur fabri­ca­tion l’u­ti­li­sa­tion de matières pre­mières dont l’ex­trac­tion se fait sou­vent au mépris de l’environnement, de la santé des tra­vailleurs et des popu­la­tions locales. »

 

Action du collectif ANV COP21 / RAP Grenoble le 14 février 2020 pour sensibiliser à l’impact sur le climat des écrans et panneaux publicitaires - DR

Action du col­lec­tif ANV Cop21 / Rap Grenoble le 14 février 2020 pour sen­si­bi­li­ser à l’impact sur le cli­mat des écrans et pan­neaux publi­ci­taires – DR

 

L’action inter­vient quelques jours après le vote, en conseil métro­po­li­tain, du futur règle­ment inter­com­mu­nal. Lequel vient désor­mais rem­pla­cer la mul­ti­tude de règle­ments com­mu­naux dont était dotée cha­cune des com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion. Il vient aussi prendre le pas sur une règle­men­ta­tion natio­nale jugée très laxiste.

 

 

L’abaissement du format à 4 m2 jugé suffisant dans une métropole qui se veut « exemplaire »

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Deuxième phase d’installation du mobilier urbain Vox à Grenoble… et demain sur le territoire de la Métro ?

  FOCUS - La Ville de Grenoble salue la deuxième phase d'installation de son mobilier urbain Vox : des panneaux d'affichage nanti d'un porte-voix à rayures Lire plus

Les travaux de rénovation des arrêts de bus et tramways débutent, sur fond d’entente cordiale entre le SMTC et JCDecaux

  FOCUS — Le début des travaux de rénovation des arrêts de bus et de tramways de l'agglomération grenobloise est l'occasion pour le SMTC et Lire plus

Un panneau d'affichage en limite d'un quartier résidentiel, mais aussi près d'un axe urbain. Sera-t-il interdit par le futur Règlement Local de Publicité intercommunal ? © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
De moins en moins de panneaux publicitaires à Grenoble… et le retour des colonnes Morris

  DÉCRYPTAGE - L’équipe municipale de Grenoble conduite par le maire écologiste Eric Piolle avait bouté le mobilier JCDecaux hors de l'espace public. La Métropole s'apprête Lire plus

L'avenue Gabriel Péri à Saint-Martin d'Hères, exemple d'axe particulièrement fourni en affichage publicitaire. © Jules Peyron - Place Gre'net
Règlement local de la publicité : la Métro sous le feu des critiques des publicitaires… et de Paysages de France

FOCUS - Un pas de plus vers la réduction du nombre de panneaux publicitaires sur tout le territoire de la métropole grenobloise. Le conseil métropolitain Lire plus

En 2020, la Métropole de Grenoble entend limiter l'affichage publicitaire à un format de 4m2 maxi. Et limiter l'emprise du numérique.
Bientôt la fin des panneaux publicitaires de plus de 4 mètres carrés dans la Métropole de Grenoble

EN BREF - Finies les enseignes de 12 m2 (les  fameuses 4 X 3) mais aussi de 8 m2 dans l'agglomération grenobloise ? La Métropole Lire plus

UNE EXPO BETE d'AFFICHE ANIMAUX CENTRE DU GRAPHISME 20.04.04
“Bêtes d’affiches, une saga publicitaire” : l’expo ludique et critique du Centre du graphisme sur les animaux dans la pub

FOCUS - Du 3 mai au 30 août, l'exposition « Bêtes d'affiches, une saga publicitaire » s'installe au Centre du graphisme d'Échirolles. À la fois ludique et Lire plus

Flash Info

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin