Manifestation des retraités vendredi 21 février à Grenoble pour exiger la gratuité des transports en commun

sep article



 

FIL INFO — Les organisations syndicales de retraités de l’Isère appellent à une manifestation vendredi 21 février à Grenoble pour exiger la gratuité des transports en commun. Ou, dans l’immédiat, une gratuité à certaines heures de la journée et le retour des tarifs minorés pour les seniors.

 

 

La ques­tion de la gra­tuité des trans­ports en com­mun revient sur le tapis à quelques semaines des élec­tions muni­ci­pales. Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales de retrai­tés CGT, CFE-CGC, FO, FSU, Solidaires, FGR, LSR, Ensemble et Solidaires appellent ainsi à mani­fes­ter à Grenoble ven­dredi 21 février au matin. Les retrai­tés et leurs sou­tiens ont ren­dez-vous devant la Bibliothèque d’é­tude et du patri­moine à 10 h 30 pour une déam­bu­la­tion jus­qu’au siège du Smmag rue Malakoff.

 

Rassemblement du collectif pour la gratuité des transports devant la mairie de Grenoble en 2018 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement du col­lec­tif pour la gra­tuité des trans­ports devant la mai­rie de Grenoble en 2018. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les reven­di­ca­tions ? « La gra­tuité des trans­ports en com­mun, déjà pra­ti­quée par 35 villes de France », écrivent les orga­ni­sa­tions. Et, d’ici la mise en place de cette gra­tuité, le retour immé­diat à deux mesures anté­rieures : « L’accès gra­tuit aux trans­ports en com­mun à cer­taines heures de la jour­née » et « l’a­bon­ne­ment à un tarif minoré ». En 2017, en effet, les abon­ne­ments men­suels pour les seniors subis­saient une forte hausse au nom de l’é­quité sociale.

 

 

Des transports publics facteurs de vie sociale

 

Pour les syn­di­cats, « cette hausse a dis­suadé les per­sonnes âgées, les plus pré­caires notam­ment, de se dépla­cer en trams ou bus ». Une réa­lité à leurs yeux d’au­tant plus criante que « le pou­voir d’achat des retrai­tés baisse depuis plu­sieurs années ». De son côté, le pré­sident de l’ex-SMTC Yann Mongaburu a fré­quem­ment répondu sur ce point en rap­pe­lant que les seniors pou­vaient se tour­ner vers les tari­fi­ca­tions soli­daires, éta­blies en fonc­tion de leur quo­tient fami­lial.

 

Les abonnement des seniors ont sévèrement augmenté en 2017. Mais les personnes âgées peuvent comme les autres bénéficier des tarifs solidaires. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Les abon­ne­ment des seniors ont sévè­re­ment aug­menté en 2017. Mais les per­sonnes âgées peuvent comme les autres béné­fi­cier des tarifs soli­daires. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Insuffisant aux yeux des par­ti­sans de la gra­tuité. En par­ti­cu­lier pour les per­sonnes âgées, chez qui les trans­ports en com­mun ont une valeur sociale propre. « Dans les trans­ports publics, on rompt son iso­le­ment, on pré­serve son auto­no­mie, on fait ses courses, on ren­contre ses ami.es », plaident les orga­ni­sa­tions. Tout en (re)mettant en avant la néces­sité de réduire l’u­sage de la voi­ture « pour dimi­nuer la pol­lu­tion nui­sible à la santé ».

 

Florent Mathieu

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2786 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Il faut dire que les retrai­tés se sont bien fait matra­quer par Piolle et Mongaburu ques­tion tarifs ! S’en sou­vien­dront-ils dans l’i­so­loir ?

    sep article