Partenariats, plan de relance, gouvernance… L’arsenal d’Émilie Chalas pour rétablir les finances de Grenoble

sep article

 

FOCUS – Semaine chargée pour la candidate aux municipales Émilie Chalas. Après avoir reçu, lundi 10 février, le secrétaire d’État Olivier Dussopt venu la soutenir, cette dernière a présenté ses mesures sur la gouvernance et les finances publiques locales. Avant de dévoiler, le lendemain, les douze premiers noms définitifs de sa liste Un nouveau regard sur Grenoble. Et d’enchaîner, jeudi, par la visite de la ministre Dominique Vidal au CNRS.

 

 

Au centre Olivier Dussopt et Émilie Chalas lors de la cisite du quartier de l'Arlequin à la Villeneuve. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Au centre, Olivier Dussopt et Émilie Chalas visitant le quartier de l’Arlequin à la Villeneuve. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les choses s’accélèrent pour la liste Un nouveau regard sur Grenoble menée par Émilie Chalas. Lundi, Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des comptes publics, est venu à Grenoble soutenir la candidate.

 

L’occasion pour son hôte de lui faire visiter les quartiers de la Villeneuve et du Lys rouge. Au programme ? Des rencontres avec « des acteurs du quotidien », que les collectivités ont le devoir de soutenir selon Émilie Chalas. Qui, manque de chance, venait juste de perdre sa référente quartiers, récemment retirée de la campagne. « Nous porterons une politique pour les quartiers populaires qui ne s’arrêtera pas aux façades, mais qui s’occupera enfin de ses habitants », a-t-elle toutefois précisé.

 

 

« Je suis venu soutenir Émilie Chalas et son équipe »

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
3217 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. @Anne-Sophie.
    Quel horreur . Mixité, solidarité, 40 médiateurs ou éducateurs….bla bla .On a vu les résultats de “travail” de vos médiateurs et éducateurs a Villeneuve et à Echirolles. Les deux frères tueurs du garçon à Meylan étaient comme par hasard les fils d’un “médiateur”.

    sep article
  2. Allez soyons fous.
    Soutenez la ville: offrez une gare SNCF et un reseau de train d’agglo.
    1) l’appauvrissement de la ville s’arrêtera, il y aura intérêt quand on est cadre et que le taf impose d’aller à Paris d’habiter pas trop loin de la gare (15min à pied)
    2) vous limiterez une partie des trajets en voiture vers Moirand, voiron d’un coté, et surtout vers Crolles de l’autre.
    mais ce sont des projets à l’échelle d’un agglo…
    Grenoble s’appauvrit et le clientélisme politique ne tire rien vers le haut: pour se faire élire les gens veulent entendre ce qui leur fait plaisir… pas ce qui peut changer.
    Bref, je pense aller me promener les dimanches, sans projets ambitieux, je n’irai pas voter

    sep article