Rendez-vous des cinémas d’Afrique : tout un continent du 7e art à découvrir et aimer à Mon Ciné

sep article



 

FOCUS – Mon Ciné, le cinéma municipal et convivial de Saint-Martin‑d’Hères, présente du mercredi 12 au mardi 18 février la quatrième édition de ses Rendez-vous des cinémas d’Afrique. Avec 19 films venus de tout le continent africain, des avant-premières, films inédits, rencontres et débats… Voilà des rendez-vous qui promettent un regard différent sur l’Afrique et l’art de la filmer.

 

 

Peu dis­tri­bué en France au regard du nombre de film pro­duits, très peu mon­tré en Afrique en dehors des grands fes­ti­vals du conti­nent, le cinéma afri­cain ne manque pas d’ar­tistes talen­tueux et ins­pi­rés mais bien d’ex­po­si­tion, de visi­bi­lité… et de salles de cinéma !

 

Mon Ciné, le cinéma de Saint-Martin-d’Hères, présente du mercredi 12 au mardi 18 février la quatrième édition des Rendez-vous des cinémas d’Afrique.

Keteke © Peter Sedufia

 

Voilà pour­quoi, depuis quatre ans, l’é­quipe de Mon Ciné se donne comme objec­tif et chal­lenge de lui offrir un bel écran et écrin dans notre agglo­mé­ra­tion. Elle s’est entou­rée, pour cela, d’un large col­lec­tif d’associations cultu­relles par­te­naires qui par­ti­cipe à la pro­gram­ma­tion et coa­nime ren­contres et débats.

 

 

Quatre avant-premières et cinq films inédits

 

Parmi les 19 films pré­sen­tés, quatre avant-pre­mières et cinq films inédits en France, pour beau­coup pri­més dans de grands fes­ti­vals inter­na­tio­naux. Au sein de cette sélec­tion de fic­tions et docu­men­taires venus du Soudan, du Sénégal, de Madagascar, du Tchad, du Maroc, de Tunisie, du Niger, du Burkina-Faso, du Ghana et d’Afrique du Sud, n’ou­blions pas un focus sur l’Algérie dont le cinéma contri­bue à construire l’Algérie d’aujourd’hui.

 

 

Quelques « Rendez-vous des cinémas d’Afrique » à ne pas manquer

 

Ciné-Rencontre, en ouver­ture du fes­ti­val, jeudi 13 février, 19 h 45 : Jusqu’à la fin des temps, film inédit de 2019 de la jeune réa­li­sa­trice algé­rienne Yasmine Chouikh, en pré­sence du comé­dien Djillali Boudjemaa (rôle mas­cu­lin prin­ci­pal).

 

Jusqu’à la fin des temps © Yasmine Chouikh

Une comé­die tendre et drôle sur la vie et les amours d’un fos­soyeur… À noter que la pro­jec­tion et la ren­contre seront sui­vis d’un buf­fet convi­vial.

 

 

Deux avant-pre­mières parmi les quatre pré­sen­tées

 

Le Père de Nafi © Mamadou Dia

Vendredi 14 février, 20 h 30 : Le Père de Nafi, du réa­li­sa­teur séné­ga­lais Mamadou Dia

Cette fic­tion a obtenu le Prix du meilleur réa­li­sa­teur émergent au fes­ti­val de Locarno, en 2019.

L’histoire est telle un conte contem­po­rain : deux frères, l’un imam, l’autre can­di­dat à la mai­rie de leur petite ville, se battent à pro­pos du mariage de leurs enfants.

 

 

Mardi 18 février, 20 h 30, en clô­ture : Un fils du jeune réa­li­sa­teur tuni­sien Mehdi M. Barsaoui. Prix Orizzonti, meilleure inter­pré­ta­tion mas­cu­line pour Sami Bouajila, à la Mostra de Venise (2019).

 

Mon Ciné, le cinéma de Saint-Martin-d’Hères, présente du mercredi 12 au mardi 18 février la quatrième édition des Rendez-vous des cinémas d’Afrique.

Un Fils © max­res­de­fault

Farès, Mériem et leur fils Aziz de 9 ans forment une famille tuni­sienne moderne, issue d’un milieu pri­vi­lé­gié.

 

Mais tout bas­cule lors d’une virée dans le sud tuni­sien, lorsque leur voi­ture est prise pour cible par un groupe ter­ro­riste et que leur jeune gar­çon est griè­ve­ment blessé…

 

 

Deux ciné-débats

 

Fragments de Rêves REV3

Fragments de Rêves © Bahïa-El-Fegoun Bencheikh

Samedi 15 février, à 17 h 30 : Fragments de rêves,  docu­men­taire algé­rien, en pré­sence de sa réa­li­sa­trice Bahïa Bencheikh-El-Fegoun.

 

Prix du meilleur docu­men­taire Al Ard Doc Film Festival, Cagliari, (2018). Dans ce docu­men­taire dont la pro­jec­tion a été inter­dite par le minis­tère de la Culture algé­rien en 2018, les témoi­gnages exclu­sifs et paroles fortes des acteurs du mou­ve­ment social en Algérie expriment un puis­sant désir de liberté, de dia­logue et de paix.

 

 

Dimanche 16 février, à 17 h 30 : « Au temps où les arabes dansaient », film documentaire marocain de Jawad Rhalib

 

Ce docu­men­taire engagé a obtenu l’Étalon d’argent du meilleur docu­men­taire au Fespaco (Festival de cinéma de Ouagadougou, Burkina-Faso), en 2019.

 

Au temps où les arabes dan­saient© Jawad Rhalib

 

Mêlant archives rares, témoi­gnages et mise en lumière de la haine inté­griste envers le monde des arts, le film retrace le par­cours épi­neux des artistes arabo-musul­mans face à l’intégrisme reli­gieux.

 

 

Une comé­die gha­néenne inédite, dimanche 16 février, à 20 h 30 : Keteke de Peter Sedufia  Fable enle­vée autour de la vie de couple et de futurs parents, Keteke est aussi la démons­tra­tion que la créa­ti­vité n’est pas for­cé­ment une ques­tion de moyens.

 

Mon Ciné, le cinéma de Saint-Martin-d’Hères, présente du mercredi 12 au mardi 18 février la quatrième édition des Rendez-vous des cinémas d’Afrique.

Keteke © Peter Sedufia

 

 

Et à voir ou revoir abso­lu­ment Atlantique, le film de Mati Diop, grand prix du fes­ti­val de cannes 2019. (mer­credi 12 février, à 20 heures)

 

Dans une ban­lieue popu­laire de Dakar, les ouvriers d’un chan­tier décident de quit­ter le pays par l’océan pour un ave­nir meilleur. Parmi eux, le jeune Souleiman doit lais­ser der­rière lui Ada, celle qu’il aime…

 

Atlantique © max­res­de­fault

 

Ce cinéma aux mul­tiples facettes aime la satire sociale, les belles his­toires, la beauté, l’humour, la vie. Ainsi, en inter­ro­geant la liberté, la reli­gion, la vio­lence tout autant que les secrets de la sphère intime, c’est à l’Universel, en plan large, qu’il touche…

 

Alors, bon voyage en Afrique et à Mon Ciné, salle Art et Essai bien plus que de quar­tier, qui porte si bien son label et ses mis­sions !

 

Christine Prato

 

 

Les Rendez-vous des cinémas d’Afrique :

 

Où ? Mon Ciné, 10 ave­nue Ambroise-Croizat à Saint-Martin-d’Hères

04 76 54 64 55

 

En par­te­na­riat avec un col­lec­tif de 14 asso­cia­tions : Algérie au cœur, Alter-Egaux Isère, Ansera (Association franco-bur­ki­nabé), Asali, Association des Sénégalais de l’Isère, Association des Tunisiens de l’Isère ATI-Citoyens des deux rives, Conseil des Nigériens de France (Conif), Collectif du 17 octobre 1961, Coup de soliel en Auvergne-Rhône-Alpes, FNAR (Faisons notre ave­nir), Inter-Med, Interstices, asso­cia­tion Raccords, Survie.

 

Restauration sur place, typique du Moyen-Orient : ven­dredi 14, dimanche 16, lundi 17 et mardi 18 février, à par­tir de 19 heures.

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
2532 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.