Antisémitisme ou règlements de comptes ? Les dessous de la campagne de 2014 refont surface à Grenoble

sep article

Notre indépendance c

 

ENQUÊTE – À six semaines des échéances électorales, un échange publié sur les réseaux sociaux en 2014 refait surface. L’appel, relayé dans les mosquées, à ne pas voter pour Jérôme Safar, candidat socialiste de confession juive était-il antisémite ? Son auteur, qui a aujourd’hui rallié la liste de la candidate Émilie Chalas, s’en défend. Et dénonce un règlement de comptes. Le tout sur fond d’accusations de politiques clientélistes mises en œuvre dans les quartiers par les municipalités successives.

 

 

Olivier Noblecourt et Jérôme Safar, tout ouïe face à la nouvelle municipalité… © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

Jérôme Safar (à droite) aux côtés d’Olivier Noblecourt en 2014. © Muriel Beaudoing – placegrenet.fr

Une colis­tière d’Émilie Chalas a‑t-elle dépassé les limites ? Depuis quelques jours, la cam­pagne des muni­ci­pales 2020 de Grenoble a comme un arrière goût de 2014. À l’o­ri­gine de ce retour dans le temps et dans les tré­fonds d’un épi­sode de la vie poli­tique gre­no­bloise ? Un post sur une page Facebook. Publié sous pseudo plu­tôt dis­crè­te­ment en 2014, le voilà qui réap­pa­raît six ans plus tard. Mais cette fois au grand jour.

 

Le mes­sage ? Un appel à ne pas voter pour Jérôme Safar, alors can­di­dat du Parti socia­liste. Appel relayé dans la mos­quée de Al-Kwathar – celle-là même qui, en 2019, a été fermée six mois pour ses prêches radi­caux – et assorti du mot “haram”. En arabe, le terme désigne tout ce qui est inter­dit par l’is­lam. Mais dans la mesure où il était accolé au nom du pré­ten­dant à la mai­rie de Grenoble, de confes­sion juive, le carac­tère anti­sé­mite de la publi­ca­tion ne fait aucun doute selon cer­tains.

 

 

En 2014, les attaques contre Jérôme Safar n’avaient pas été ébruitées

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
9294 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. De là à pen­ser que Safar a perdu pas mal de voix à cause de çà, il n’y a qu’un pas que je fran­chis allè­gre­ment. Surtout quand je lis un post d’une autre per­sonne, à la suite de celui de la prin­ci­pale inté­res­sée, qui dit : « si on a fait une liste c’est qu’on sait que c’est haram (…) ven­dredi à la mos­quée, il va y avoir un prêche pour voter pour nous ». Listes com­mu­nau­ta­ristes de m…

    sep article
  2. Céline Deslattes de « Grenoble (quoi ?) en com­mun » va-t-elle défendre Louisa Ben Fakir au nom de l’is­la­mo­pho­bie, vous savez, ce mot qu’on sort pour inter­dire l’o­pi­nion ?
    Louisa Ben Fakir va t‑elle voler au secours de Céline Deslattes qui pro­meut l »auto dis­cri­mi­na­tion en bur­quini au nom du droit des femmes ?
    Vous le sau­rez au pro­chain épi­sode de ICI C’EST GRENOBLE. Bientôt dans vos urnes.

    sep article
    • Message à cer­tains élus gre­no­blois : on ne peut pas sou­te­nir des isla­mistes (bur­quini) et en même temps être contre l’an­ti­sé­mi­tisme.

      sep article
  3. sep article
  4. sympa les reli­gieux?!
    Faudra peut être un jour trai­ter la situa­tion,
    ça va par­tir en caca­houète sinon

    sep article