De nouvelles poubelles et bornes à mégots sur les réseaux bus et tram de l’agglomération grenobloise

sep article



 

EN BREF — La Ville de Grenoble, Grenoble Alpes Métropole et le Smmag ont inauguré en grande pompe, ce vendredi 24 janvier, les nouvelles poubelles et bornes à mégots qui seront déployées prochainement sur les arrêts de tramway ou de bus. Objectif : participer à la propreté de la ville, tout en proposant une démarche écologique. Les nouvelles poubelles permettent en effet de trier les déchets, tandis que les bornes favorisent la valorisation des mégots.

 

 

« C’est un appel au civisme : pour que le civisme soit réussi, il faut aussi que les col­lec­ti­vi­tés donnent les moyens à cha­cun de se com­por­ter cor­rec­te­ment. » C’est ainsi que le pré­sident du Smmag (Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise) Yann Mongaburu pré­sente le déploie­ment de nou­veaux mobi­liers urbains sur les arrêts de tram­way et de bus. En l’oc­cur­rence… de nou­velles pou­belles et des bornes à mégots de ciga­rettes.

 

Le Smmag, la Ville de Grenoble et la Métropole de Grenoble ont inauguré le déploiement de poubelles et bornes à mégot sur les quais de l'agglomération.Pose d'une borne Écomégot sous les yeux des élus... et des cars de CRS de retour de manifestation © Florent Mathieu - Place Gre'net

Pose d’une borne Écomégot sous les yeux des élus… et des cars de CRS de retour de mani­fes­ta­tion. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Anecdotique ? Pas aux yeux de Yann Mongaburu, ni du maire de Grenoble Éric Piolle ou de la vice-pré­si­dente de la Métro Francie Mégevand. Vendredi 24 jan­vier, tous les trois étaient en effet pré­sents sur le quai Chavant pour assis­ter aux ins­tal­la­tions d’une nou­velle pou­belle et d’une borne Écomégot. Le tout réa­lisé par des employés de JCDecaux, la ges­tion de ces élé­ments de mobi­lier urbain fai­sant par­tie pre­nante du contrat liant la société au Smmag.

 

 

Mille poubelles et 22 bornes à mégots

 

Il est vrai que les uti­li­sa­teurs des trans­ports en com­mun de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise avaient perdu l’ha­bi­tude d’u­ti­li­ser des pou­belles aux arrêts. « Depuis des années, elles étaient scel­lées car elles ne cor­res­pon­daient pas à la régle­men­ta­tion Vigipirate », rap­pelle le pré­sident du Smmag. Précisément 1 040 pou­belles seront ainsi déployées sur le réseau, avec une nou­veauté : la pos­si­bi­lité de trier ses déchets.

 

La nouvelle poubelle quai Chavant est scellée au sol © Florent Mathieu - Place Gre'net

La nou­velle pou­belle quai Chavant est scel­lée au sol. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les bornes Écomégot sont, pour leur part, une vraie nou­veauté. Conçues par une star­tup bor­de­laise, ces cen­driers de haute taille per­mettent la récu­pé­ra­tion des mégots en vue de leur valo­ri­sa­tion. « C’est plu­tôt dans les cimen­te­ries que sera au final trai­tée la matière, mais la société réflé­chit à d’autres filières », pré­cise Pascal Chopin, direc­teur région JCDecaux. La col­lecte sera, pour sa part, confiée à l’en­tre­prise d’in­ser­tion isé­roise L’Atelier Siis.

 

Éric Piolle, Yann Mongaburu et Francie Mégevand © Florent Mathieu - Place Gre'net

Éric Piolle, Yann Mongaburu et Francie Mégevand. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Pour Éric Piolle, ces nou­velles bornes sont autant un enjeu de pro­preté que de pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment. « Un mégot pol­lue 500 litres d’eau : même si les com­por­te­ments s’a­mé­liorent, cela reste dra­ma­tique en matière de pol­lu­tion », s’a­larme le maire de Grenoble.

 

Vingt-deux bornes seront déployées dans un pre­mier temps et peut-être plus dans les années à venir selon les retours d’ex­pé­rience et l’é­vo­lu­tion des pra­tiques.

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2973 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. C’est gen­tillet.
    Comme les radars « péda­go­giques » dont 90% des auto­mo­bi­listes se contre­fichent.
    Ici, comme ailleurs, comme par­tout, pré­ven­tion ou dis­sua­sion ne sont rien sans répres­sion.
    Qu’Eric Piolle laisse un peu tom­ber Rousseau et relise Hobbes.

    sep article
  2. Si lzs 1000 pou­belles étaient équi­pées d’é­crase ciga­rettes afin d’y jeter ses mégots, mais appa­rament pas, pour­quoi faire simple, effi­cace et éco­no­mique Eric Piolle ?

    sep article
  3. Pow pow pow pow pow !
    ils déconnent pas :
    – à la metro,
    – à la semi­tag,
    – à ma ville
    Grenoble represent ! 3 – 8
    euh… c’est bien.
    et coté ser­vice usa­ger la semi­tag.… ils prennent en compte (fréquence/ sécu­rité..)?
    Coté ver­ba­li­sa­tion des couillons qui jettent leur déchets, où en est la ville ?

    sep article
  4. Les pou­belles en métal , double « bac » recy­clage ? lol .. ils en mettent encore alors que je vois que des sacs unique , ils ont vite aban­donné le fait de mettre 2 sacs sépa­rés

    sep article