Le déclin des oiseaux des villes et villages se poursuit en Auvergne Rhône-Alpes alerte la LPO

sep article

 

FIL INFO – Depuis 2001, les populations d’oiseaux des villes et villages mais aussi des milieux agricoles ont chuté de plus de 15 % en Auvergne Rhône-Alpes. Et certaines espèces comme l’hirondelle rustique ou la caille des blés paient un lourd tribut à l’artificialisation et l’urbanisation des milieux naturels, alerte la Ligue de protection des oiseaux.

 

 

Depuis 2001, les populations d'oiseaux des villes et villages mais aussi des milieux agricoles ont chuté de plus de 15 % en Auvergne Rhône-Alpes.L'hirondelle rustique est quasi menacée entre la destruction de ses habitats et la dégradation de ses ressources alimentaires. Crédit Alain Gagne - LPO

L’hirondelle rus­tique, mena­cée par la des­truc­tion de son habi­tat et la baisse de ses res­sources ali­men­taires. © Alain Gagne – LPO

Depuis 2001, les popu­la­tions d’oi­seaux com­muns ont dimi­nué de près de 5 % dans la région Auvergne Rhône-Alpes. Mais à y regar­der de plus près, cer­taines espèces sont par­ti­cu­liè­re­ment tou­chées.

 

Ainsi, les oiseaux des villes ou ceux que l’on trouve dans les vil­lages et les milieux agri­coles ont vu leur popu­la­tion chu­ter de plus de 15 % en dix-huit ans.

 

C’est le constat que porte la Ligue de pro­tec­tion des oiseaux (LPO) dans le cadre de son pro­gramme de sciences par­ti­ci­pa­tives. Depuis 2001, l’as­so­cia­tion fait appel à plu­sieurs cen­taines de béné­voles pour suivre les popu­la­tions d’oi­seaux com­muns, en lien avec la Région et la Dreal.

 

 

Plus de 600 000 oiseaux comptabilisés depuis 2001

 

Plus de 600 000 oiseaux ont ainsi été comp­ta­bi­li­sés depuis le début du suivi. Et les 75 espèces les plus com­munes ont été ana­ly­sées. « Les résul­tats montrent une forte dimi­nu­tion depuis 2002 pour les espèces des milieux agri­coles et des villes et vil­lages de 16 %, sou­ligne la LPO. Les espèces géné­ra­listes (+ 2 %) et fores­tières (+ 4 %) se portent un peu mieux mais plu­sieurs espèces de ces groupes dimi­nuent quand même et cela est inquié­tant ».

 

En Auvergne Rhône-Alpes, le déclin des oiseaux des villes et villages se poursuit alerte la LPOL'hirondelle rustique fait partie des oiseaux les plus touchés par l'artificialisation des milieux et l'urbanisation © Guy Bourderionnet

L’hirondelle rus­tique fait par­tie des oiseaux les plus tou­chés par l’ar­ti­fi­cia­li­sa­tion des milieux et l’ur­ba­ni­sa­tion. © Guy Bourderionnet

 

Si des espèces comme le merle noir se portent mieux (+ 5 %), d’autres déclinent plus ou moins sérieu­se­ment. Le pin­son des arbres a ainsi vu ses popu­la­tions chu­ter de 9 % et l’hi­ron­delle rus­tique de 17 %. Le cou­cou gris, lui, a perdu près du quart de ses effec­tifs en 18 ans, quand la caille des blés en a perdu de 41 %.

 

En cause ? L’utilisation des pro­duits phy­to­sa­ni­taires, mais aussi un envi­ron­ne­ment de plus en plus arti­fi­cia­lisé et urba­nisé. « Ces dif­fé­rentes causes induisent une forte dimi­nu­tion de la res­source ali­men­taire et des pertes d’ha­bi­tats néces­saires au cycle de vie de ces espèces », sou­ligne l’as­so­cia­tion.

 

Patricia Cerinsek

 

 

LES 25 ET 26 JANVIER, COMPTEZ LES OISEAUX DES JARDINS !

 

Oiseaux migrateurs et ligue de protection des oiseaux. © LPO/Thomas Cugnod

Oiseaux migra­teurs et ligue de pro­tec­tion des oiseaux. © LPO – Thomas Cugnod

Pour la hui­tième année consé­cu­tive, la LPO et le Muséum natio­nal d’Histoire natu­relle pro­posent aux per­sonnes dis­po­sant d’un jar­din de consa­crer une heure de leur temps, le samedi 25 ou le dimanche 26 jan­vier 2020, à y obser­ver les oiseaux pré­sents et à les recen­ser grâce au site inter­net www.oiseauxdesjardins.fr.

 

Une vidéo tuto dis­po­nible sur la chaîne YouTube LPO Isère décrit en détails la démarche à suivre.

 

Des animations dans les musées isérois

 

Dans le cadre de ce grand comp­tage natio­nal, la LPO et le Département de l’Isère invitent, au tra­vers du pro­jet « Nature et Culture », à venir décou­vrir les oiseaux pré­sents dans les musées et aux alen­tours.

 

Accompagné(e) d’un membre de la LPO, vous pour­rez obser­ver les oiseaux en exté­rieur et uti­li­ser l’ap­pli­ca­tion de sciences par­ti­ci­pa­tives BirdLab pour étu­dier leurs com­por­te­ments aux man­geoires. Cette ani­ma­tion com­pren­dra en outre une pré­sen­ta­tion des espèces com­munes et de leur bio­lo­gie, ainsi que des conseils pour nour­rir les oiseaux en hiver.

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3130 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. C’est la faute à Piolle et ses copains avec leur CVCM qui fait explo­ser la pol­lu­tion et tue les pauvres oiseaux à Grenoble !

    sep article
  2. sep article