Le déclin des oiseaux des villes et villages se poursuit en Auvergne Rhône-Alpes alerte la LPO

sep article

 

FIL INFO – Depuis 2001, les populations d’oiseaux des villes et villages mais aussi des milieux agricoles ont chuté de plus de 15 % en Auvergne Rhône-Alpes. Et certaines espèces comme l’hirondelle rustique ou la caille des blés paient un lourd tribut à l’artificialisation et l’urbanisation des milieux naturels, alerte la Ligue de protection des oiseaux.

 

 

Depuis 2001, les populations d'oiseaux des villes et villages mais aussi des milieux agricoles ont chuté de plus de 15 % en Auvergne Rhône-Alpes.L'hirondelle rustique est quasi menacée entre la destruction de ses habitats et la dégradation de ses ressources alimentaires. Crédit Alain Gagne - LPO

L’hirondelle rustique, menacée par la destruction de son habitat et la baisse de ses ressources alimentaires. © Alain Gagne – LPO

Depuis 2001, les populations d’oiseaux communs ont diminué de près de 5 % dans la région Auvergne Rhône-Alpes. Mais à y regarder de plus près, certaines espèces sont particulièrement touchées.

 

Ainsi, les oiseaux des villes ou ceux que l’on trouve dans les villages et les milieux agricoles ont vu leur population chuter de plus de 15 % en dix-huit ans.

 

C’est le constat que porte la Ligue de protection des oiseaux (LPO) dans le cadre de son programme de sciences participatives. Depuis 2001, l’association fait appel à plusieurs centaines de bénévoles pour suivre les populations d’oiseaux communs, en lien avec la Région et la Dreal.

 

 

Plus de 600 000 oiseaux comptabilisés depuis 2001

 

Plus de 600 000 oiseaux ont ainsi été comptabilisés depuis le début du suivi. Et les 75 espèces les plus communes ont été analysées. « Les résultats montrent une forte diminution depuis 2002 pour les espèces des milieux agricoles et des villes et villages de 16 %, souligne la LPO. Les espèces généralistes (+ 2 %) et forestières (+ 4 %) se portent un peu mieux mais plusieurs espèces de ces groupes diminuent quand même et cela est inquiétant ».

 

En Auvergne Rhône-Alpes, le déclin des oiseaux des villes et villages se poursuit alerte la LPOL'hirondelle rustique fait partie des oiseaux les plus touchés par l'artificialisation des milieux et l'urbanisation © Guy Bourderionnet

L’hirondelle rustique fait partie des oiseaux les plus touchés par l’artificialisation des milieux et l’urbanisation. © Guy Bourderionnet

 

Si des espèces comme le merle noir se portent mieux (+ 5 %), d’autres déclinent plus ou moins sérieusement. Le pinson des arbres a ainsi vu ses populations chuter de 9 % et l’hirondelle rustique de 17 %. Le coucou gris, lui, a perdu près du quart de ses effectifs en 18 ans, quand la caille des blés en a perdu de 41 %.

 

En cause ? L’utilisation des produits phytosanitaires, mais aussi un environnement de plus en plus artificialisé et urbanisé. « Ces différentes causes induisent une forte diminution de la ressource alimentaire et des pertes d’habitats nécessaires au cycle de vie de ces espèces », souligne l’association.

 

Patricia Cerinsek

 

 

LES 25 ET 26 JANVIER, COMPTEZ LES OISEAUX DES JARDINS !

 

Oiseaux migrateurs et ligue de protection des oiseaux. © LPO/Thomas Cugnod

Oiseaux migrateurs et ligue de protection des oiseaux. © LPO – Thomas Cugnod

Pour la huitième année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle proposent aux personnes disposant d’un jardin de consacrer une heure de leur temps, le samedi 25 ou le dimanche 26 janvier 2020, à y observer les oiseaux présents et à les recenser grâce au site internet www.oiseauxdesjardins.fr.

 

Une vidéo tuto disponible sur la chaîne YouTube LPO Isère décrit en détails la démarche à suivre.

 

Des animations dans les musées isérois

 

Dans le cadre de ce grand comptage national, la LPO et le Département de l’Isère invitent, au travers du projet « Nature et Culture », à venir découvrir les oiseaux présents dans les musées et aux alentours.

 

Accompagné(e) d’un membre de la LPO, vous pourrez observer les oiseaux en extérieur et utiliser l’application de sciences participatives BirdLab pour étudier leurs comportements aux mangeoires. Cette animation comprendra en outre une présentation des espèces communes et de leur biologie, ainsi que des conseils pour nourrir les oiseaux en hiver.

 

Comptoir de prêt retour : reprise du prêt de documents dans les bibliothèques municipales de Grenoble le 27 mai 2020
commentez lire les commentaires
2488 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. C’est la faute à Piolle et ses copains avec leur CVCM qui fait exploser la pollution et tue les pauvres oiseaux à Grenoble !

    sep article
  2. sep article