Manque de moyens : 13 associations socioculturelles grenobloises tirent la sonnette d’alarme

sep article

 

FOCUS – Treize associations socioculturelles grenobloises ont travaillé ensemble pour dresser un état des lieux de leur situation et en tirer des objectifs. Prochaine étape : un grand débat public sur le sujet avec les candidats aux élections municipales le 26 février.

 

 

Les présidents et directeurs des 16 associations socioculturelles grenobloises signataires du manifeste. © Raphaëlle Denis - Place Gre'net

Les présidents et directeurs des treize associations socioculturelles grenobloises signataires du manifeste. © Raphaëlle Denis – Place Gre’net

 

« Nous voulons impulser une dynamique différente. Aujourd’hui, on s’épuise. On gère de la pénurie », témoigne Pierre Sauvage, président de la Maison des jeunes et de la culture (MJC) Abbaye.

 

Partant toutes plus ou moins de ce constat, treize associations socioculturelles grenobloises se sont réunies en collectif. Leur but : dresser un état des lieux de leur situation, et mettre en lumière les points de vigilance pour l’avenir.

 

 

Un manifeste de 17 pages

 

Un débat entre les différents candidats aux élections municipales est même prévu le 26 février. « Nous allons leur envoyer ce manifeste », indique Christine Alofs, porte-parole du collectif fondé par les associations, en brandissant le rapport de 17 pages. « Le but est que nous puissions être force de proposition. »

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2856 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Quand on prone la décroissance, les subventions baissent, c’est logique.

    Souvenez vous en quand vous allez voter au municipale…

    sep article
  2. Bonjour
    Et si nous parlions Mrs Noblecourt et consorts de la gestion de ces structures sociaux culturelles. …
    Une vraie honte et surtout une vraie incompétence. Mais bon qui en parle vraiment qui vous informe. ….
    N’oublions pas que ces structures ont ete utilisé par nos petits carriéristes de politiques pour solidifier un électorat…du clientélisme en sorte.
    Vous avez comme a la mdh Balladin ou Premol une gestion calamiteuse ou lorsque vous discutez avec certains responsables ils se demandent comment certains directeurs de stuctures ont ete choisis……
    Nous avons moi est une partie de la population ecrit au maire au prefet qui nous ont félicité mais qui ont surtout rien fait du tout. Comme d’habitude ils ont couverts. …..A tel point que vous retrouver ces mauvais gestionnaires prendre la direction d’autres structures. ….vous ne pouvez rien faire ils sont couverts.
    QUI VOUS INFORME VERITABLEMENT…..QUI ENQUÊTE ???????
    J’ai eu trois rendez-vous avec des journalistes des entretiens téléphoniques de plus d’une heure …..rien PEUT ETRE QUE LEURS INDEPENDANCES EST AUSSI MONNAYABLE??????
    Pour les élections municipales, la seule solution politique que cette gauche a trouvée, la même depuis 40 ans, est de se payer les services d’une bande de béni-oui-oui en mal de reconnaissances. Ils déguisent des employés municipaux, des animateurs sociaux en militants afin de créer une fausse représentativité. Structures sociales, tissu associatif aux services d’un politique incompétent pour museler la population et annihiler toute velléité d’indépendance et d’autonomie.
    Bientôt tout ce petit monde va se retrouver pour les élections afin de vous rejouer la meme scene qu’au élection précédente. …la saison 6 ou 7 a force je ne compte plus.PARMIS EUX QUI VA SE RETROUVER SUR LA LISTE AUX MUNICIPALES. …….REGARDER BIEN LA PHOTO.
    HONTE JAMAIS ILS NE SAVENT MEME PLUS CE QUE CRLA VEUT DIRE….
    Comment l’électeur, qui doit être au centre des préoccupations, peut-il s’y retrouver ? L’objectif de ces structures est-elle de bâillonner la voie des quartiers populaires grenoblois ?

    Des millions d’euros ont été « versés » et le seront encore dans les territoires : pour quel résultat ? L’avenir de nos enfants est largement compromis, il est temps pour ces partis politiques de changer de matrice idéologique et remettre l’électeur au centre des préoccupations.
    Mrs et Mr Noblecourt une carrière politique sur le dos de nos enfants. …Apres avoir effectué deux mandats avec une gauche misérabiliste où la délinquance a explosée avec une paupérisation de la population des résultats scolaires catastrophiques un park immobilier (HLM) dans un etat plus que catastrophique. ….

    En attendant laissons le couple médias politique nous conter une berceuse.
    ALLONS-QUARTIERS
    BENYOUB.A

    sep article