Manque de moyens : 13 associations socioculturelles grenobloises tirent la sonnette d’alarme

sep article



 

FOCUS – Treize associations socioculturelles grenobloises ont travaillé ensemble pour dresser un état des lieux de leur situation et en tirer des objectifs. Prochaine étape : un grand débat public sur le sujet avec les candidats aux élections municipales le 26 février.

 

 

Les présidents et directeurs des 16 associations socioculturelles grenobloises signataires du manifeste. © Raphaëlle Denis - Place Gre'net

Les pré­si­dents et direc­teurs des treize asso­cia­tions socio­cul­tu­relles gre­no­bloises signa­taires du mani­feste. © Raphaëlle Denis – Place Gre’net

 

« Nous vou­lons impul­ser une dyna­mique dif­fé­rente. Aujourd’hui, on s’épuise. On gère de la pénu­rie », témoigne Pierre Sauvage, pré­sident de la Maison des jeunes et de la culture (MJC) Abbaye.

 

Partant toutes plus ou moins de ce constat, treize asso­cia­tions socio­cul­tu­relles gre­no­bloises se sont réunies en col­lec­tif. Leur but : dres­ser un état des lieux de leur situa­tion, et mettre en lumière les points de vigi­lance pour l’avenir.

 

 

Un manifeste de 17 pages

 

Un débat entre les dif­fé­rents can­di­dats aux élec­tions muni­ci­pales est même prévu le 26 février. « Nous allons leur envoyer ce mani­feste », indique Christine Alofs, porte-parole du col­lec­tif fondé par les asso­cia­tions, en bran­dis­sant le rap­port de 17 pages. « Le but est que nous puis­sions être force de pro­po­si­tion. »

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
3532 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Quand on prone la décrois­sance, les sub­ven­tions baissent, c’est logique.

    Souvenez vous en quand vous allez voter au muni­ci­pale…

    sep article
  2. Bonjour
    Et si nous par­lions Mrs Noblecourt et consorts de la ges­tion de ces struc­tures sociaux cultu­relles. …
    Une vraie honte et sur­tout une vraie incom­pé­tence. Mais bon qui en parle vrai­ment qui vous informe. .…
    N’oublions pas que ces struc­tures ont ete uti­lisé par nos petits car­rié­ristes de poli­tiques pour soli­di­fier un électorat…du clien­té­lisme en sorte.
    Vous avez comme a la mdh Balladin ou Premol une ges­tion cala­mi­teuse ou lorsque vous dis­cu­tez avec cer­tains res­pon­sables ils se demandent com­ment cer­tains direc­teurs de stuc­tures ont ete choi­sis.…..
    Nous avons moi est une par­tie de la popu­la­tion ecrit au maire au pre­fet qui nous ont féli­cité mais qui ont sur­tout rien fait du tout. Comme d’ha­bi­tude ils ont cou­verts. .….A tel point que vous retrou­ver ces mau­vais ges­tion­naires prendre la direc­tion d’autres struc­tures. .…vous ne pou­vez rien faire ils sont cou­verts.
    QUI VOUS INFORME VERITABLEMENT.….QUI ENQUÊTE ???????
    J’ai eu trois ren­dez-vous avec des jour­na­listes des entre­tiens télé­pho­niques de plus d’une heure .….rien PEUT ETRE QUE LEURS INDEPENDANCES EST AUSSI MONNAYABLE??????
    Pour les élec­tions muni­ci­pales, la seule solu­tion poli­tique que cette gauche a trou­vée, la même depuis 40 ans, est de se payer les ser­vices d’une bande de béni-oui-oui en mal de recon­nais­sances. Ils déguisent des employés muni­ci­paux, des ani­ma­teurs sociaux en mili­tants afin de créer une fausse repré­sen­ta­ti­vité. Structures sociales, tissu asso­cia­tif aux ser­vices d’un poli­tique incom­pé­tent pour muse­ler la popu­la­tion et anni­hi­ler toute vel­léité d’indépendance et d’autonomie.
    Bientôt tout ce petit monde va se retrou­ver pour les élec­tions afin de vous rejouer la meme scene qu’au élec­tion pré­cé­dente. …la sai­son 6 ou 7 a force je ne compte plus.PARMIS EUX QUI VA SE RETROUVER SUR LA LISTE AUX MUNICIPALES. .……REGARDER BIEN LA PHOTO.
    HONTE JAMAIS ILS NE SAVENT MEME PLUS CE QUE CRLA VEUT DIRE.…
    Comment l’électeur, qui doit être au centre des pré­oc­cu­pa­tions, peut-il s’y retrou­ver ? L’objectif de ces struc­tures est-elle de bâillon­ner la voie des quar­tiers popu­laires gre­no­blois ?

    Des mil­lions d’euros ont été « ver­sés » et le seront encore dans les ter­ri­toires : pour quel résul­tat ? L’avenir de nos enfants est lar­ge­ment com­pro­mis, il est temps pour ces par­tis poli­tiques de chan­ger de matrice idéo­lo­gique et remettre l’électeur au centre des pré­oc­cu­pa­tions.
    Mrs et Mr Noblecourt une car­rière poli­tique sur le dos de nos enfants. …Apres avoir effec­tué deux man­dats avec une gauche misé­ra­bi­liste où la délin­quance a explo­sée avec une pau­pé­ri­sa­tion de la popu­la­tion des résul­tats sco­laires catas­tro­phiques un park immo­bi­lier (HLM) dans un etat plus que catas­tro­phique. .…

    En atten­dant lais­sons le couple médias poli­tique nous conter une ber­ceuse.
    ALLONS-QUARTIERS
    BENYOUB.A

    sep article