Municipales : le candidat Olivier Noblecourt veut un débat de fond à Grenoble

sep article



 

EN BREF – Olivier Noblecourt, candidat de la liste Grenoble Nouvel Air aux élections municipales de Grenoble, a annoncé les objectifs et temps forts de sa campagne lors d’une conférence de presse, le 17 janvier dernier. Priorité pour lui : le débat d’idées. L’occasion d’exprimer son incompréhension face à sa difficulté d’accès aux salles publiques.

 

 

Le candidat aux municipales Olivier Noblecourt affirme l'importance du débat d’idées dans sa campagne et dénonce la difficulté d’accès aux salles publiques.

Pour l’é­quipe de Grenoble Nouvel Air, pas ques­tion de tom­ber dans le débat des petites phrases poli­ti­ciennes. © Anissa Duport-Levanti – placegrenet.fr

La cam­pagne est lan­cée à Grenoble pour Olivier Noblecourt. Qui affiche un objec­tif : faire la part belle au débat de fond. « On est prêts à se battre sur les idées », assure le can­di­dat, qui vient de renon­cer à son poste de délé­gué inter­mi­nis­té­riel en charge de la pré­ven­tion et de la lutte contre la pau­vreté. « Nous ne vou­lons pas d’une cam­pagne d’annonces et de tea­sing, c’est pour­quoi nous livre­rons aux Grenoblois la tota­lité de notre pro­jet pour la ville avant la fin du mois », ajoute-t-il.

 

On sait déjà qu’il contien­dra une pro­po­si­tion de revenu de base local, un pro­gramme cultu­rel ambi­tieux et des exi­gences accrues en démo­cra­tie locale. « Nous sommes actuel­le­ment la seule liste gre­no­bloise à avoir signé la Charte Anticor (asso­cia­tion de lutte contre la cor­rup­tion poli­tique, ndlr), qui a d’ailleurs donné un car­ton orange à la majo­rité sor­tante », a ainsi rap­pelé Olivier Noblecourt.

 

 

Les débats citoyens à l’honneur

 

Pour sa cam­pagne “de fond”, la liste Grenoble Nouvel Air va lan­cer une série de grands débats d’idées et forums (cf. enca­dré), où citoyens mais aussi adver­saires poli­tiques seront conviés afin d’apporter de la contra­dic­tion et de vivi­fier le débat démo­cra­tique.

 

Olivier Noblecourt dénonce une para­ly­sie des ges­tion­naires de salles publiques qui entrave le tra­vail de son équipe. © Anissa Duport-Levanti

Ces ras­sem­ble­ments ne sont tou­te­fois pas faciles à mettre en place, à en croire l’équipe de cam­pagne. En cause, selon elle : la forte iner­tie des ges­tion­naires de salles publiques.

 

« À de nom­breuses reprises lorsque l’on appelle pour réser­ver, on nous dit soit que la salle n’est pas dis­po­nible sans nous en expli­quer le motif, soit qu’ils doivent véri­fier mais on ne nous rap­pelle jamais, sur­tout pour les salles de plus de cents places… Il est incon­ce­vable que ces lieux ne nous soient pas acces­sibles ! », s’indigne Olivier Noblecourt.

 

Le can­di­dat n’accuse pas pour autant la muni­ci­pa­lité de ten­ter d’empêcher sa cam­pagne. « Je lance sim­ple­ment un appel au maire pour qu’il faci­lite l’accès à ces lieux publics et s’engage à en ouvrir les portes », pré­cise-t-il.

 

Enfin, le can­di­dat de Grenoble Nouvel Air tien­dra son pre­mier grand mee­ting de cam­pagne à l’Institut d’urbanisme et de géo­gra­phie alpine, le mardi 4 février à 20 h 30. Il mar­quera éga­le­ment le retour en poli­tique de l’ancienne ministre Najat Vallaud-Belkacem.

 

Anissa Duport-Levanti

 

 

RENDEZ-VOUS ET FORUMS DE LA LISTE GRENOBLE NOUVEL AIR

 

Les trois pre­miers ren­dez-vous :

 

- Le jeudi 30 jan­vier à 20 h 30 à La Plateforme (ancien musée de pein­tures, place de Verdun), en pré­sence de l’ancien ministre François Rebsamen. Il abor­dera la sécu­rité et la pré­ven­tion.

 

- Le 7  février à 18 h 30 à la Maison du tou­risme sur le thème de la tran­si­tion éco­lo­gique dans les métro­poles.

 

- Le lundi 10 février à 18 h 30 avec Benoît Thieulin, ancien pré­sident du conseil natio­nal du numé­rique. Le sujet : démo­cra­tie et numé­rique.

 

Grenoble Nouvel Air orga­ni­sera éga­le­ment trois grands forums citoyens les 22 et 29 février, ainsi que le 7 mars. Les thèmes abor­dés : vie quo­ti­dienne, tran­si­tion éco­lo­gique et soli­da­ri­tés.

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3002 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Et si nous par­lions Mr etMrs noble­court de la ges­tion plus que catas­tro­phique des struc­tures sociales de Grenoble.
    Comme par exemple la MDH BALADIN.….
    Ne pas oublier votre pas­sage cala­mi­teux pour res­ter poli pen­dant les deux man­dats de Destot.….
    Vous devriez avoir honte mais au contraire vous avez osé vous pré­sen­ter pour répa­rer toutes vos bêtises.….pour res­ter poli

    sep article
  2. sep article