Émilie Chalas et Jean-Claude Borel-Garin ont présenté, ce 17 janvier, leurs propositions en matière de sécurité dont l'installation de la vidéoprotection

Municipales : Émilie Chalas s’en­gage à ins­tal­ler la vidéo­pro­tec­tion pour plus de sécu­rité à Grenoble

Municipales : Émilie Chalas s’en­gage à ins­tal­ler la vidéo­pro­tec­tion pour plus de sécu­rité à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - Émilie Chalas et son colistier Jean-Claude Borel-Garin, ont présenté, ce 17 janvier, leurs propositions en matière de sécurité. Ainsi préconisent-ils la vidéoprotection, plus de fermeté envers les petits délinquants ou encore la réorganisation de la police municipale. Le tout grâce à cinq leviers : la prévention, la réussite éducative, l'expulsion des squats, un plan propreté et un observatoire de la délinquance. Une conférence de presse qui s'est terminée, comble de l'ironie, par le départ précipité d'un journaliste du Dauphiné libéré poursuivi par un colistier vindicatif…

 

 

Émilie Chalas et Jean-Claude Borel-Garin ont présenté, ce 17 janvier, leurs propositions en matière de sécurité dont l'installation de la vidéoprotection © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Claude Borel-Garin et Émilie Chalas devant le siège de la police municipale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

« C'est important d'être devant le siège de la police municipale pour parler sécurité, un sujet majeur de la campagne », amorce Émilie Chalas. Accompagnée de Jean-Claude Borel-Garin, ancien directeur de la DDSP3Direction départementale de la sécurité publique et ex-patron du Raid, la candidate aux municipales présente, ce 17 janvier, ses propositions en matière de sécurité.

 

« Les chiffres sont là ! », lance-t-elle, avant de citer « la hausse des violences contre les personnes, les incendies volontaires et la persistance du trafic de stupéfiants ».

 

« Face à cette réalité, poursuit la candidate, il s'agissait pour nous d'apporter des réponses concrètes ». Autre réalité indirectement liée au manque de sécurité ressenti par les Grenoblois, selon elle, « l'état d'une ville mal entretenue, pas assez éclairée, avec des tags partout, des poubelles qui débordent… ». Sur tous ces sujets, « au-delà des mandats et de la politique, la situation n'est pas bonne à Grenoble », estime encore Émilie Chalas.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 85 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Droit de retrait des conducteurs M Tag: retour à la normale sur le réseau annoncé pour le mercredi 20 avril
Droit de retrait des conduc­teurs M Tag : retour à la nor­male sur le réseau annoncé pour le mer­credi 20 avril

FLASH INFO – Après le droit de retrait exercé par les conducteurs des trams et bus du réseau M Tag mardi 19 avril suite à Lire plus

Suite à l'agression d'une conductrice mardi 19 avril, trams et bus de Grenoble font valoir leur droit de retrait
Suite à l’a­gres­sion d’une conduc­trice mardi 19 avril, trams et bus de Grenoble font valoir leur droit de retrait

FLASH INFO – Suite à l'agression d'une conductrice de tram de la ligne E le 19 avril au matin, le syndicat Force Ouvrière de M'Tag Lire plus

Le syndicat ST de la Tag renouvelle sa proposition de "police des transports" et en appelle aux candidats aux législatives
Le syn­di­cat ST de la Tag renou­velle sa pro­po­si­tion de « police des trans­ports » et en appelle aux can­di­dats aux législatives

FLASH INFO – "À l’aube des élections législatives, nous souhaitons inviter tous les candidats de tous bords politiques, à se joindre à notre cause, de Lire plus

Immeuble de bureaux Spring de 13 675 m2 sur la Presqu'île de Grenoble. Ses travaux ont démarré, il devrait être livré en 2024 selon le bilan 2021 de la Fnaim Isère
Le mar­ché de l’im­mo­bi­lier d’en­tre­prise a (presque) enjambé la crise sani­taire dans la région gre­no­bloise, d’a­près la Fnaim Isère

FOCUS - Locaux d'activités, bureaux, commerces... Le marché de l'immobilier d'entreprise de la région grenobloise est reparti à la hausse en 2021, se sont félicités Lire plus

Ce mercredi 9 mars 2022, Laurent Prevost, préfet de l’Isère, Éric Vaillant, procureur de Grenoble, et Renzo Sulli, maire d’Échirolles, ont signé le premier Contrat de sécurité intégrée (CSI) de l’Isère, pour la période 2022-2026, lors de la réunion plénière du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) de la commune. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Échirolles : pre­mier Contrat de sécu­rité inté­grée de l’Isère signé par le maire, le pré­fet et le procureur

FOCUS - Le préfet, le procureur de la République et le maire d'Échirolles ont signé, le mercredi 9 mars 2022, le premier Contrat de sécurité Lire plus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag
Le groupe d’op­po­si­tion Société Civile veut rendre publiques les don­nées sur la sécu­rité du réseau Tag

FLASH INFO — Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile et son président Alain Carignon appellent à ce que "le rapport semestriel sur l’insécurité dans Lire plus

Flash Info

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin