Municipales : Émilie Chalas s’engage à installer la vidéoprotection pour plus de sécurité à Grenoble

sep article

 

FOCUS – Émilie Chalas et son colistier Jean-Claude Borel-Garin, ont présenté, ce 17 janvier, leurs propositions en matière de sécurité. Ainsi préconisent-ils la vidéoprotection, plus de fermeté envers les petits délinquants ou encore la réorganisation de la police municipale. Le tout grâce à cinq leviers : la prévention, la réussite éducative, l’expulsion des squats, un plan propreté et un observatoire de la délinquance. Une conférence de presse qui s’est terminée, comble de l’ironie, par le départ précipité d’un journaliste du Dauphiné libéré poursuivi par un colistier vindicatif…

 

 

Émilie Chalas et Jean-Claude Borel-Garin ont présenté, ce 17 janvier, leurs propositions en matière de sécurité dont l'installation de la vidéoprotection © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Claude Borel-Garin et Émilie Chalas devant le siège de la police muni­ci­pale. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« C’est impor­tant d’être devant le siège de la police muni­ci­pale pour par­ler sécu­rité, un sujet majeur de la cam­pagne », amorce Émilie Chalas. Accompagnée de Jean-Claude Borel-Garin, ancien direc­teur de la DDSP1Direction dépar­te­men­tale de la sécu­rité publique et ex-patron du Raid, la can­di­date aux muni­ci­pales pré­sente, ce 17 jan­vier, ses pro­po­si­tions en matière de sécu­rité.

 

« Les chiffres sont là ! », lance-t-elle, avant de citer « la hausse des vio­lences contre les per­sonnes, les incen­dies volon­taires et la per­sis­tance du tra­fic de stu­pé­fiants ».

 

« Face à cette réa­lité, pour­suit la can­di­date, il s’a­gis­sait pour nous d’ap­por­ter des réponses concrètes ». Autre réa­lité indi­rec­te­ment liée au manque de sécu­rité res­senti par les Grenoblois, selon elle, « l’é­tat d’une ville mal entre­te­nue, pas assez éclai­rée, avec des tags par­tout, des pou­belles qui débordent… ». Sur tous ces sujets, « au-delà des man­dats et de la poli­tique, la situa­tion n’est pas bonne à Grenoble », estime encore Émilie Chalas.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
2312 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Comme la plu­part des can­di­dats !
    Cette pro­messe ne mange pas de pain et n’en est pas une.
    Mme Chalas conti­nue de nous prendre pour des buses.

    sep article