L’union de quartier VO-Vigny Musset exprime son “sentiment d’abandon” au maire de Grenoble

sep article



 

FIL INFO — L’Union de quartier Village olympique Vigny Musset dénonce la politique menée par la municipalité grenobloise dans les quartiers populaires. Et s’adresse directement au maire de Grenoble, Éric Piolle, pour réclamer d’urgence « des mesures significatives et volontaristes » face à une situation « grave et désespérante ».

 

 

« L’inaction, le lais­ser-faire, l’ignorance des nui­sances subies par les habi­tants semble être le choix poli­tique fait par votre muni­ci­pa­lité. » Dans une lettre ouverte adres­sée au maire de Grenoble Éric Piolle, l’union de quar­tier Village olym­pique Vigny Musset attaque fron­ta­le­ment la poli­tique menée par la muni­ci­pa­lité dans les quar­tiers popu­laires. Une poli­tique qui sus­cite « désar­roi et incom­pré­hen­sion », selon les termes de la mis­sive.

 

L'union de quartier Village olympique Vigny Musset interpelle le maire de Grenoble pour lui faire part du "sentiment d'abandon" des quartiers populaires.Le Village Olympique à Grenoble © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Le Village olym­pique à Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Pourquoi un tel cour­rier… et pour­quoi main­te­nant ? L’union de quar­tier explique qu’il fait suite à deux réunions orga­ni­sées en mai­rie avec des élus et des agents muni­ci­paux. Une pre­mière le 25 sep­tembre 2019, une seconde le 9 jan­vier 2020, sur le même thème. Dans les deux cas, même si les repré­sen­tants des habi­tants sont satis­faits d’a­voir pu « évo­quer les pro­blèmes », ils consi­dèrent que rien de concret n’est res­sorti de ces ren­contres.

 

 

Une situation « grave et désespérante »

 

Les pro­blèmes des quar­tiers popu­laires de Grenoble ? Montée du com­mu­nau­ta­risme, incen­dies de véhi­cules, inci­vi­li­tés au quo­ti­dien, non-res­pect du code de la route, encom­brants sur l’es­pace public… Le texte en dresse une liste, tout en rap­pe­lant au maire de Grenoble : « Vous connais­sez nos pro­blé­ma­tiques car nous les avons sou­mises à votre muni­ci­pa­lité à maintes reprises. »

 

Village olympique Vigny Musset : l'union de quartier interpelle le maire de Grenoble pour lui faire part du "sentiment d'abandon" des quartiers populaires.Les incendies de voiture ne sont pas rares dans certains quartiers de Grenoble © Jules Peyron - Place Gre'net

Les incen­dies de voi­ture ne sont pas rares dans cer­tains quar­tiers de Grenoble. © Jules Peyron – Place Gre’net

 

Aucune des « pistes d’a­mé­lio­ra­tion » pro­po­sées par l’u­nion de quar­tier n’a cepen­dant été prise en compte à ses yeux. Quant à la réunion du 9 jan­vier, elle lui a laissé un « goût amer ». « Explications confuses, pro­pos contra­dic­toires, désen­ga­ge­ment sur les sujets de sécu­rité… Pour notre part, nous n’en rete­nons rien d’utile ou de construc­tif », écrit l’as­so­cia­tion. Qui dit par­ta­ger le « sen­ti­ment d’a­ban­don […] res­senti par une grande par­tie des habi­tants ».

 

Le maire de Grenoble a fré­quem­ment rap­pelé que les ques­tions de sécu­rité rele­vaient de la res­pon­sa­bi­lité de l’État. « Nous savons que les déci­sions sont entre les mains de nom­breux acteurs. […] Pour autant, cha­cun a la res­pon­sa­bi­lité, à son niveau, d’améliorer la vie des habi­tants », répond l’u­nion de quar­tier. Qui consi­dère « urgent que des mesures signi­fi­ca­tives et volon­ta­ristes soient prises », face à une situa­tion « grave et déses­pé­rante ».

 

Florent Mathieu

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
4224 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. C’est pas grave, tant que Piolle se féli­cite publi­que­ment que le centre ville n’appartient plus aux hommes blancs pres­sés.

    sep article
  2. Eric Piolle admi­nistre Grenoble pour ses élec­teurs seule­ment, donc ils peuvent tou­jours attendre et sur­tout, se dépla­cer et voter pour l’al­ter­nance en 2020 !

    sep article
  3. Attendez, elle est pas pleine de gens qui sont sur la liste de GNA, cette UQ ? Genre Cécile Cienatempo, la femme de Noblecourt (pdte de la MJC Prémol) etc.?

    sep article