Appel Forêt -
© Paul Turenne - Place Gre'net

Regain de mobilisation contre la réforme des retraites à Grenoble

Regain de mobilisation contre la réforme des retraites à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Importante mobilisation à Grenoble où 25 000 personnes selon les syndicats, 5 400 pour les autorités, ont manifesté contre la réforme des retraites ce jeudi 9 janvier. Si ce n’est pas un record d’affluence, comparé aux chiffres du 5 décembre dernier, le soufflé de la contestation n’est manifestement pas retombé. Forts de ce regain, les syndicats appellent à amplifier le mouvement jusqu’à l’obtention du retrait du projet. 

 

 

Regain de mobilisation contre la réforme des retraites. © Paul Turenne - Place Gre'net

© Paul Turenne – Place Gre’net

Si le gou­ver­ne­ment tablait sur l’en­li­se­ment de la situa­tion, il lui fau­dra revoir sa stra­té­gie. La mobi­li­sa­tion était en effet impor­tante ce jeudi 9 jan­vier à Grenoble pour la qua­trième jour­née de mobi­li­sa­tion inter­pro­fes­sion­nelle contre la réforme des retraites.

 

Selon les ser­vices de la pré­fec­ture, c’est un cor­tège de 5 400 mani­fes­tants qui s’est élancé peu après 10 heures depuis l’es­pla­nade de la gare pour ral­lier dans le calme la place de Verdun. Cette fois, les syn­di­cats en ont compté qua­si­ment cinq fois plus, soit 25 000 par­ti­ci­pants. À noter tou­te­fois que ces chiffres accusent une légère baisse com­pa­rés à ceux de la mani­fes­ta­tion du 5 décembre qui avait mar­qué le début de 36 jours de grève.

 

 

Les syndicats dénoncent un « semblant d’ouverture » du gouvernement

 

Pour cette pre­mière mobi­li­sa­tion de l’an­née, l’in­ter­syn­di­cale1CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires, FSU, Solidaires étu­diants, Unef et UNL. avait appelé à mani­fes­ter afin de deman­der « le retrait du pro­jet de réforme ». Mais aussi d’exi­ger « l’ou­ver­ture de négo­cia­tions construc­tives » en vue d’améliorer le régime actuel pour tous les sec­teurs pro­fes­sion­nels. Sur leurs gardes, les orga­ni­sa­tions syn­di­cales dénoncent en effet un « sem­blant d’ou­ver­ture » du gou­ver­ne­ment « qui n’a pas fait bou­ger les lignes » de la négociation.

 

Sur un mur lors de la mobilisation contre la réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Pour Solidaires, rien ne res­semble plus à un dia­logue de sourds que la situa­tion actuelle. « Lors de ses vœux, le pré­sident de la République, a confirmé qu’il n’entendait rien, se conten­tant de répé­ter les mêmes affir­ma­tions qui n’ont convaincu per­sonne depuis deux ans », tacle le syn­di­cat. Rejetant en bloc la retraite par points, les cen­trales syn­di­cales comptent ainsi bien peser de tout leur poids en mul­ti­pliant assem­blées géné­rales, grèves recon­duc­tibles, mani­fes­ta­tions et ras­sem­ble­ments. Dont deux pro­gram­més ces 10 et 11 jan­vier à Grenoble.

 

 

Quelques slogans hostiles mais aucun incident

 

Dans l’im­po­sant cor­tège, la moti­va­tion n’a pas fai­bli et les slo­gans contre le pro­jet de réforme ont fusé. Notamment dans les rangs d’un groupe d’é­tu­diants qui, par­tis à pied du cam­pus, ont ral­lié le cor­tège peu avant qu’il ne s’é­branle. Quant aux nom­breuses forces de l’ordre, leur pré­sence était plus mar­quée que lors des mani­fes­ta­tions des 5 et 17 décembre.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

En par­ti­cu­lier aux abords de la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie (CCI), où elles ont fait l’ob­jet de slo­gans hos­tiles mais sans qu’au­cun inci­dent n’éclate.

 

Le seul couac de la mani­fes­ta­tion ? La ten­ta­tive d’un groupe, dont des gilets jaunes, de rejoindre la gare pour sou­te­nir les che­mi­nots en grève.

 

Les mani­fes­tants ne sont pas allés bien loin, très vite blo­qués et redi­ri­gés vers le cor­tège par un cor­don de police infran­chis­sable. Un peu avant la dis­per­sion de la mani­fes­ta­tion place de Verdun, le cabi­net du pré­fet a reçu une délé­ga­tion de membres de l’in­ter­syn­di­cale. Las, « ça n’a rien donné de concret », ont-ils rap­porté devant les mani­fes­tants. « Le cabi­net nous a juste dit qu’il ferait remon­ter nos reven­di­ca­tions. »

 

 

 

Joël Kermabon

 

 

1 CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires, FSU, Solidaires étu­diants, Unef et UNL

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Rassemblement intersyndical contre le maintien des épreuves du baccalauréat 2021

FIL INFO – La dénonciation du maintien des épreuves du baccalauréat était au centre du rassemblement de professeurs devant le rectorat de Grenoble ce jeudi Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Mobilisation des salariés de Teisseire sur le site de Crolles. Photo DR
Inquiets pour l’avenir de leur usine à Crolles, les salariés de Teisseire entament une grève reconductible

  EN BREF - Les salariés de l'entreprise Teisseire basée à Crolles ont entamé une grève reconductible jeudi 8 avril. Ils souhaitent "un dialogue plus Lire plus

Manifestation contre la réforme de l'Assurance-Chômage samedi 10 avril 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : plusieurs centaines de manifestants dans la rue pour protester contre la réforme de l’Assurance-chômage

  REPORTAGE - Près de 500 personnes ont défilé dans les rues de Grenoble pour protester contre la réforme de l'Assurance-chômage qui doit entrer en Lire plus

Le site de l'usine FerroPem en Savoie. Photo DR
Fermetures d’usines Ferropem en Isère et Savoie : 352 emplois menacés, des élus montent au créneau

  FOCUS - Le comité d'entreprise européen de FerroGlobe, dont FerroPem est une filiale, a détaillé son plan de restructuration, le 20 mars 2021. Les usines Lire plus

Flash Info

|

03/08

18h30

|

|

03/08

11h56

|

|

03/08

10h37

|

|

03/08

9h41

|

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin