Tweet polé­mique : Émilie Chalas répond au col­lec­tif fémi­niste NousToutes38

Tweet polé­mique : Émilie Chalas répond au col­lec­tif fémi­niste NousToutes38

FIL INFO — Mise en cause par le col­lec­tif fémi­niste NousToutes38, Émilie Chalas adresse une réponse par voie de com­mu­ni­qué. Accusée d’a­voir mis sur le même plan la dégra­da­tion d’un stand de cam­pagne et les vio­lences faites aux femmes, la dépu­tée-can­di­date LREM aux muni­ci­pales de Grenoble conteste, et accuse le col­lec­tif d’ins­tru­men­ta­tion à des fins électorales.

« Vous n’avez pas le mono­pole de la défense des femmes. » Durement inter­pel­lée par le col­lec­tif fémi­niste isé­rois NousToutes38, la dépu­tée-can­di­date LREM aux muni­ci­pales de Grenoble Émilie Chalas lui adresse une réponse dans le même registre. À l’o­ri­gine de la polé­mique ? Un tweet de la par­le­men­taire, lui-même en réponse à un mes­sage d’Éric Piolle, fai­sant suite aux dégra­da­tions contre un stand LREM en marge d’une mani­fes­ta­tion contre la réforme des retraites.

Des opposants à la réforme des retraites brûlent les flyers de la campagne d'Émilie Chalas en marge d'une manifestation. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des oppo­sants à la réforme des retraites brûlent les flyers de la cam­pagne d’Émilie Chalas en marge d’une mani­fes­ta­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La colère est là, j’appelle à un débat serein, démo­cra­tique et répu­bli­cain sur le fond pour Grenoble », écri­vait le maire-can­di­dat de Grenoble. « Devrait-on excu­ser un homme qui bat sa femme et la fait taire juste parce qu’il est “en colère” », rétor­quait Émilie Chalas. Une com­pa­rai­son « ignoble » aux yeux des fémi­nistes, pour qui la colère sociale est « légi­time » quand le gou­ver­ne­ment fait le jeu du « sys­tème patriar­cal ».

« Aucune colère, de quelque nature qu’elle soit, ne jus­ti­fie la vio­lence » selon Émilie Chalas

« Mon pro­pos, et vous le savez bien, n’a jamais été de situer sur le même plan la colère des manifestant(e)s et la colère d’un homme violent qui frappe une femme, mais d’affirmer qu’aucune colère, de quelque nature qu’elle soit, ne jus­ti­fie la vio­lence », leur répond par voie de com­mu­ni­qué Émilie Chalas. En s’in­ter­ro­geant sur la « concep­tion du débat démo­cra­tique » porté par le col­lec­tif féministe.

La députée-candidate Émilie Chalas © Joël Kermabon - Place Gre'net

La dépu­tée-can­di­date Émilie Chalas. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Des mili­tants de ma cam­pagne ont été bous­cu­lés, mena­cés et insul­tés, du maté­riel de cam­pagne a été sac­cagé et brûlé. Est-ce à dire que toute opi­nion, toute idée poli­tique qui n’est pas en confor­mité avec vos idées mérite d’être muse­lée y com­pris par la vio­lence ? », inter­roge ainsi la can­di­date. Avant de consi­dé­rer que « la loi du plus fort (…) est tout aussi incom­pa­tible avec le débat démo­cra­tique qu’avec l’égalité entre les femmes et les hommes ».

« Instrumentaliser les vio­lences faites aux femmes ne vous honore pas »

La can­di­date gre­no­bloise n’ou­blie pas de tacler au pas­sage le col­lec­tif et ses attaques contre « le sys­tème capi­ta­liste [et] néo­li­bé­ral ». « Considérer le fémi­nisme comme par­ti­san est même à l’opposé de l’universalisme qu’il devrait être », écrit encore Émilie Chalas. Et de conclure : « Instrumentaliser à des fins élec­to­rales un com­bat aussi impor­tant que la lutte contre les vio­lences faites aux femmes ne vous honore pas ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marque une nouvelle Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole de Lire plus

De gauche à droite : Sarah Marcato, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Laurent Prévost, préfet de l'Isère et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un bilan « encou­ra­geant » mal­gré la hausse du phé­no­mène en Isère

FOCUS - En amont de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui se tient ce vendredi 25 novembre 2022, Laurent Lire plus

La Ville de Grenoble accueille la dixième édition de l’Informed Cities Forum du 23 au 25 novembre 2022
La Ville de Grenoble accueille la dixième édi­tion de l’Informed Cities Forum du 23 au 25 novembre 2022

FLASH INFO - Dans le cadre de Grenoble Capitale verte européenne, la Ville de Grenoble accueille la dixième édition de l’Informed Cities Forum, du mercredi Lire plus

Élections étudiantes: l'Uni dénonce une "activiste violente" comme tête de liste de gauche à la faculté de Droit de l'UGA
Faculté de Droit de l’UGA : la tête de liste de gauche accu­sée par l’Uni d’être une « acti­viste violente »

EN BREF - Alors que des élections de représentants d'étudiants se tiennent au sein de l'UGA, le syndicat Uni dénonce la présence d'une "activiste violente" Lire plus

Semaine de mobi­li­sa­tion de l’Assemblée géné­rale fémi­niste de Grenoble contre les vio­lences sexistes et sexuelles

FLASH INFO - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marquera une nouvelle Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l'Assemblée générale Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 47 : "La mise en place de la ZFE en question"
Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Flash Info

|

26/11

9h37

|

|

25/11

19h40

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Environnement| Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan annoncent la mise en place de primes (cumu­lables) pour l’a­chat d’un vélo neuf ou d’occasion

Agenda

Je partage !