Admission Parcoursup : début le 19 mai

Élections à l’Université Grenoble Alpes : vers un rapport de force au sein de la future université intégrée ?

Élections à l’Université Grenoble Alpes : vers un rapport de force au sein de la future université intégrée ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – L’Université de Grenoble Alpes devient université intégrée au 1er janvier 2020. Avec un nouveau conseil d’administration, un nouveau président… et l’instauration d’un rapport de force ? Les élections laissent présager un certain clivage au sein des instances décisionnelles, entre les pro-intégration dont devrait être issu le futur président de l’université et les anti-« désintégration » bien décidés à jouer le rôle de contre-pouvoir.

 

 

La maison des langues et de la culture, sur le campus de Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

La mai­son des langues et de la culture, sur le cam­pus de Grenoble. © Léa Raymond – pla​ce​gre​net​.fr

Les dis­cus­sions s’an­noncent spor­tives au sein des ins­tances déci­sion­nelles de la future uni­ver­sité inté­grée Grenoble Alpes.

 

Au 1er jan­vier 2020, l’ac­tuelle Université Grenoble Alpes (UGA) lais­sera en effet place à l’u­ni­ver­sité unique. Un éta­blis­se­ment public expé­ri­men­tal (EPE) qui regrou­pera outre l’UGA, la Communauté Université Grenoble Alpes (Comue), l’Institut poly­tech­nique de Grenoble (Grenoble INP), l’École natio­nale supé­rieure d’architecture de Grenoble (Ensag) et l’Institut d’études poli­tiques de Grenoble (Sciences Po Grenoble).

 

Les élec­tions au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et au conseil aca­dé­mique viennent de don­ner un avant-goût des rap­ports de force à venir. Après la pre­mière phase des élec­tions, le 10 décembre, aucune liste n’a obtenu de majo­rité absolue.

 

 

Université intégrée : une gouvernance très partagée ?

 

Cette situa­tion inédite place les listes syn­di­cales, dont la liste d’u­nion CGT-FSU réso­lu­ment contre le pro­ces­sus en cours, en posi­tion de véri­table contre-pou­voir face à la liste pro-EPE (Ensemble pour l’u­ni­ver­sité inté­grée – EPUI), sou­tien affi­ché du seul can­di­dat déclaré au poste de président.

 

Université de Grenoble

L’Université de Grenoble Alpes devient éta­blis­se­ment public expé­ri­men­tal au 1er jan­vier 2020, avec un nou­veau conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et un nou­veau pré­sident. Les élec­tions, en cours depuis le 10 décembre, laissent pré­sa­ger un cer­tain rap­port de force entre les pros et les anti-fusion. © Patricia Cerinsek

 

Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion est non seule­ment chargé de voter le bud­get du méga-éta­blis­se­ment, mais aussi de déter­mi­ner sa poli­tique et sa stra­té­gie. Or sa gou­ver­nance risque d’être com­pli­quée. Car avec 7 sièges, l’u­nion CGT-FSU, fer­vente oppo­sante à la restruc­tu­ra­tion en cours, cara­cole juste der­rière l’EPUI et ses 8 sièges.

 

Première liste en nombre de voix, elle est aussi en dis­cus­sion avec la liste arri­vée troi­sième, l’u­nion CFDT-Unsa. Celle-ci a décro­ché 5 sièges devant le SNPTES (2 sièges). Objectif ? Peser un peu plus comme contre-pou­voir au sein des ins­tances déci­sion­nelles, alors qu’un pro­chain vote, le 19 décembre, doit dési­gner les repré­sen­tants des per­son­na­li­tés extérieures.

 

Ce n’est qu’une fois le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion au com­plet que sera pro­cédé au vote du bureau et donc du pré­sident de l’u­ni­ver­sité inté­grée, début janvier.

 

 

Mêmes tendances du côté du conseil académique

 

La ten­dance est la même du côté du conseil aca­dé­mique. Si au sein de la com­mis­sion recherche, l’EPUI décroche 16 sièges, les deux unions syn­di­cales en récu­pèrent 10 cha­cune, devant la liste des doc­to­rants enga­gés (4 sièges), l’Unef-CGT (2 sièges) et le SNPTES (1 siège).

 

Le résul­tat est plus serré du côté de la com­mis­sion Formation et vie uni­ver­si­taire.  L’EPIU (8 sièges) est là aussi au coude-à-coude avec la liste CGT-FSU (7 sièges), devant la CFDT-Unsa (4 sièges). La liste Notre uni­ver­sité com­mune décroche 4 sièges, le SNPTES 2 sièges, l’Uni et l’Unef un siège chacun.

 

Patricia Cerinsek

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Un lien établi entre exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement chez l'enfant
Un lien établi entre exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement chez l’enfant

EN BREF - Une étude menée, entre autres, par des chercheurs du CHU Grenoble-Alpes et notamment coordonnée par l'Université Grenoble-Alpes établit un lien entre l'exposition Lire plus

Philippe Cinquin : "la fabrique de l’hypocrisie de la déontologie de la recherche française"
Philippe Cinquin : « la fabrique de l’hypocrisie de la déontologie de la recherche française »

TRIBUNE LIBRE — Alors que l'Université Grenoble-Alpes a vu sa labellisation Idex confirmée de façon définitive, Philippe Cinquin, professeur en santé publique, continue de dénoncer Lire plus

Après cinq années probatoires, l'Université Grenoble-Alpes décroche la labellisation Idex
Après cinq années probatoires, l’Université Grenoble-Alpes décroche la labellisation Idex

FIL INFO - L'Université Grenoble-Alpes décroche le label définitif Idex, après cinq années de labellisation provisoire. Un label qui incite les universités à participer au Lire plus

Les 180 hectares du domaine universitaire de Grenoble labellisés "Refuge LPO" pour cinq ans
Les 180 hectares du domaine universitaire de Grenoble labellisés « Refuge LPO » pour cinq ans

FIL INFO — Le domaine universitaire de Grenoble est labellisé "Refuge LPO Collectivités" pour une durée de cinq ans. L'Université Grenoble-Alpes s'engage à préserver la Lire plus

Sélection à l'université : mobilisation de l'Unef de Grenoble
L’Unef de Grenoble se mobilise contre la sélection à l’université devant la présidence de l’UGA

EN BREF - Les étudiants du syndicat de l'Union nationale des étudiants de France (Unef) de Grenoble organisent, vendredi 2 juillet 2021 à midi, devant Lire plus

Précarité étudiante : 75 000 euros de dons pour la Fondation UGA . L'épicerie solidaire Agoraé se chargera de la distribution des masques aux étudiants en difficulté. © Lucas Frangella/Grenoble Alpes Métropole
Précarité étudiante : 75 000 euros de dons récoltés grâce à la Fondation Université Grenoble Alpes

FIL INFO - Des chefs d'entreprise et particuliers de Grenoble ont donné 75 000 euros pour lutter contre la précarité étudiante, dans le cadre d'une Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin