Etreinte dansée, hip-hop intimiste… Retour sur les lauréats du concours de danse Podium

sep article



 

FIL INFO – Plus de 1 400 personnes dont 200 professionnels ont assisté au concours de danse contemporaine Podium, les 29 et 30 novembre derniers à la Rampe d’Échirolles. Douze compagnies venues de France, d’Espagne, de Belgique et du Luxembourg y ont présenté des spectacles. Trois ont été désignées lauréates. Les voici !

 

 

Ils étaient douze sélec­tion­nés au départ, mais à l’is­sue du concours de danse contem­po­raine Podium, il n’en est resté que trois. Un jury pro­fes­sion­nel a ainsi décerné un prix pour un Solo-duo et un prix pour une pièce de groupe. Avant que les spec­ta­teurs ne votent pour leur spec­tacle favori et décernent ainsi le prix du public.

 

 

Prix du jury Solo-duo : Délices d’Aina Alegre

 

Délices ques­tionne les limites du corps et tra­vaille sur l’impossibilité de fusion­ner deux êtres. Ainsi, le spec­tacle pro­pose-t-il un labo­ra­toire phy­sique autour du désir obs­tiné de deux corps « d’être ensemble ». Ils se pénètrent, s’absorbent, s’avalent, se jaugent, se goûtent avec appé­tit et curio­sité.

 

DÉLICES d’Aina Alegre, STUDIO FICTIF, remporte le prix du jury • Solo-Duo

Délices d’Aina Alegre, Studio fic­tif, a rem­porté le prix du jury Solo-duo.

 

Prix du jury pièce de groupe : Danza Permanente de DD Dorvillier & Zeena Parkins

 

Le spectacle Danza Permanente de DD Dorvillier & Zeena Parkins, human future dance corps, a remporté le prix du jury • Pièce de groupe

Le spec­tacle Danza Permanente de DD Dorvillier & Zeena Parkins, human future dance corps, a rem­porté le prix du jury Pièce de groupe.

Le spec­tacle Danza Permanente se base sur la com­po­si­tion du qua­tuor à cordes Opus 132 en la mineur de Ludwig van Beethoven. Cette célèbre pièce est com­plexe. Ses contrastes extrêmes la rendent tech­ni­que­ment exi­geante.

 

Danza Permanente s’empare de la par­ti­tion musi­cale et trans­pose toutes les notes en mou­ve­ment. Chacun des quatre dan­seurs inter­prète ainsi un ins­tru­ment.

 

 

Prix du public : NaKaMa de Saief Remmide

 

Connaissez-vous le « Nakama » ? Ce concept japo­nais peut se tra­duire dans notre langue par « Celui qui par­tage son pain » ou plus sim­ple­ment, « com­pa­gnon ». En Japonais, on dirait plu­tôt « à l’intérieur d’un cercle ». Voilà ce qui a donné des idées à la com­pa­gnie : « Comment peut-on faire ensemble, non pas mal­gré, mais avec ce qui nous dif­fé­ren­cie dans un envi­ron­ne­ment actuel où nos peurs ont ten­dance à créer de la dis­tance entre les indi­vi­dus ? »

 

Le spectacle NaKaMa de Saief Remmide, Collectif Un Autre Angle De Rue, a remporté le prix du Public du concours PODIUM.

Le spec­tacle NaKaMa de Saief Remmide, Collectif Un Autre Angle De Rue, a rem­porté le prix du Public du concours Podium.

​À tra­vers NaKaMa, le groupe veut expo­ser une autre dimen­sion de la culture hip-hop. Parfois indi­vi­duel et com­pé­ti­tif, le hip-hop peut aussi créer un espace de coopé­ra­tion, de jeu où les inter­prètes se jaugent, s’alimentent l’un l’autre, com­posent avec ce qui les dif­fé­ren­cie, pour réel­le­ment faire ensemble.

 

Aurore Braconnier

 

Les lau­réats se par­ta­ge­ront des tour­nées chez les par­te­naires de Podium et chez d’autres scènes com­plices voi­sines sur la sai­son 2020 – 2021.

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2180 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.