Grèves, blocages, barrages filtrants et feux de poubelles : plusieurs lycées de l’agglomération grenobloise perturbés

sep article

 

EN BREF – Au lendemain d’une journée de grève massive à Grenoble, de nouvelles mobilisations ont eu lieu dans des lycées ce vendredi 6 décembre. Notamment à Grenoble et à Échirolles. Beaucoup ont connu des perturbations et des blocages. Sans compter des incidents devant les lycées grenoblois Louise Michel et Vaucanson.

 

 

Blocages lycée Marie-Curie d'Échirolles, encore mobilisé ce vendredi 6 décembre au matin, avec des barrages filtrants à l'entrée de l'établissement. © Thomas Courtade - Place Gre'net

Blocages dans les lycées, dont Marie-Curie à Échirolles, encore mobilisé ce vendredi 6 décembre au matin, avec des barrages filtrants à l’entrée de l’établissement. © Thomas Courtade – Place Gre’net

 

Tout comme au niveau national, la grève a donc été particulièrement suivie hier dans l’agglomération grenobloise. Malgré la menace d’une grève reconductible, le retour à la normale était de rigueur ce matin (notamment pour ce qui concerne les transports Tag). Et pourtant de nouvelles perturbations ont touché plusieurs lycées de l’agglomération.

 

 

Crise interne profonde au lycée Marie-Curie d’Échirolles

 

Alors que nous annoncions, il y a quelques jours, un nouveau préavis de grève pour le 10 décembre, des salariés du lycée Marie-Curie ont durci le mouvement. Réunis en assemblée générale tôt dans la matinée, enseignants, surveillants et autres membres du personnels ont décidé de mettre en place des barrages filtrants à l’entrée de l’établissement. Le rectorat acceptait de les recevoir à nouveau en audience ce vendredi à 16 heures.

 

Des lycéens ont installé des poubelles pour bloquer l'accès au lycée Marie-Curie © Thomas Courtade - Place Gre'net

Des lycéens ont installé des poubelles pour bloquer l’accès au lycée Marie-Curie. © Thomas Courtade – Place Gre’net

Paradoxalement, l’annonce la veille d’une nouvelle audience par le rectorat ce vendredi à 16 heures a été mal vécue par certains qui y voient « une opération d’enfumage de la part du rectorat ». Un des enseignants mobilisés nous a précisé qu’il n’y avait « nul besoin d’une nouvelle audience [leurs] revendications étant connues ». Ce dernier n’hésite pas à parler de la « pire rentrée [qu’il ait] jamais connue ».

 

Au fil des minutes, des lycéens ont pris les devants et installé des poubelles aux entrées, empêchant tout passage. Sans toutefois que cela ne fasse dégénérer la situation malgré la présence de nombreux lycéens.

 

 

Blocages et incidents dans plusieurs lycées grenoblois

 

Les traces des feux de poubelles sont encore visibles aux abords du lycée Vaucanson © Thomas Courtade - Place Gre'net

Traces des feux de poubelles encore visibles aux abords du lycée Vaucanson à Grenoble. © Thomas Courtade – Place Gre’net

Situation bien plus tendue à Grenoble. Notamment devant les lycées Louise-Michel et Vaucanson, où, outre des blocages, des poubelles et palettes ont été incendiées.

 

L’intervention des sapeurs-pompiers s’est d’ailleurs déroulée sous protection policière et des jets de projectiles ont visé les forces de l’ordre sur place.

 

D’après la direction départementale de la sécurité publique, 150 personnes se sont rassemblées devant le lycée Vaucanson au plus fort de l’événement. La police a par ailleurs procédé à l’interpellation de deux jeunes hommes, âgés de 15 ans. 

 

Thomas Courtade

 

commentez lire les commentaires
2194 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.