Talents du CNRS 2019 : médailles d’argent, bronze et cristal pour sept lauréats de la délégation Alpes

sep article

 

FIL INFO — Tradition annuelle pour le CNRS : le Centre national de la recherche scientifique remet, chaque fin d’année, des médailles pour récompenser ses chercheurs ou personnels d’appui à la recherche. Sur la centaine de personnes distinguées lors de l’édition 2019 des Talents du CNRS, figurent sept membres de la délégation Alpes.

 

 

Comme chaque année, le CNRS récom­pense « celles et ceux qui contri­buent de manière excep­tion­nelle au rayon­ne­ment et à l’avancée de la recherche ». Sur l’en­semble du ter­ri­toire natio­nal, ce sont ainsi 87 cher­cheurs et huit équipes scien­ti­fiques qui ont été dis­tin­gués lors de l’é­di­tion 2019 des Talents du CNRS.

 

Laurent Blanchoin, médaille d'argent 2019 © CNRS Alpes

Laurent Blanchoin, médaille d’argent 2019. © CNRS Alpes

Parmi eux, sept sont issus de la délé­ga­tion Alpes du Centre natio­nal de la recherche scien­ti­fique. Les heu­reux titu­laires ? Une médaille d’argent a notam­ment été remise à Laurent Blanchoin, cher­cheur en bio­chi­mie auprès de l’lns­ti­tut de recherche inter­dis­ci­pli­naire de Grenoble (Irig) et de l’Institut des sciences bio­lo­giques (INSB).

 

Objet de ses recherches ? Comprendre « les pro­ces­sus dyna­miques à la base des sys­tèmes vivants », en recons­ti­tuant un « sque­lette pro­téique » pour « décryp­ter les lois d’organisation qui défi­nissent l’architecture des cel­lules ».

 

 

Du bronze et du cristal

 

Quatre médailles de bronze ont éga­le­ment été décer­nées. Et mettent à l’hon­neur trois cher­cheuses : la phy­si­cienne des maté­riaux Martien Den Hertog (Institut Néel) et les cher­cheuses en phy­sique et géo­phy­sique Émilie Despiau-Pujo (LTM) et Mathilde Radiguet (ISTerre). Côté homme, c’est le cher­cheur en mathé­ma­tiques Ludovic Métivier (Laboratoire Jean Kuntzmann) qui ferme le ban du bronze de la pro­mo­tion 2019.

 

Les Talents du CNRS 2019 ont récompensé sept lauréats de la délégation Alpes au travers de médailles d'argent, de bronze et de cristal.Le CNRS à Grenoble. DR

Le CNRS à Grenoble. DR

 

L’ingénieur de recherche en infor­ma­tique Pierre Neyron (LIG) a, pour sa part, reçu une médaille de cris­tal, des­ti­née à dis­tin­guer les « per­son­nels d’ap­pui à la recherche ». Enfin, Cristal tou­jours, mais col­lec­tif cette fois pour les dix membres de l’équipe du téles­cope de grande taille du Laboratoire d’Annecy de phy­sique des par­ti­cules (LAPP), récom­pen­sée pour son « appui direct à la recherche ».

 

Florent Mathieu

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
2122 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.