Pour la deuxième année consécutive, Seyssins accueille l’élite du tennis universitaire

sep article



 

FIL INFO – Tournoi international de tennis par équipes mixtes réunissant les meilleurs joueurs et joueuses universitaires de huit pays, le Master’U BNP Paribas est de retour à Seyssins du 29 novembre au 1er décembre. Victorieux sur les courts isérois en 2018, les États-Unis remettent leur titre en jeu.

 

 

Les courts cou­verts du Centre de Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de ten­nis à Seyssins s’apprêtent à accueillir des joueurs et joueuses uni­ver­si­taires de haut niveau lors de la 14e édi­tion Master’U BNP Paribas du ven­dredi 29 novembre au dimanche 1er décembre. Pour rece­voir le public, une tri­bune de 400 places a été ins­tal­lée. C’est la deuxième année consé­cu­tive que ce tour­noi inter­na­tio­nal se déroule dans la com­mune isé­roise.

 

 

Quarante-huit joueurs et joueuses présents

 

Quarante-huit ten­nis­men et ten­nis­wo­men repré­sen­tant l’Allemagne, la Belgique, la Chine, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Irlande et l’Italie plus les staffs de chaque délé­ga­tion ont été pris en charge à Lyon mer­credi 27 novembre. « Sur la semaine, cela repré­sente 513 nui­tées et 1 744 repas », avait pré­cisé Jean-Loup Miguet, direc­teur du tour­noi, lors de la pré­sen­ta­tion de la 14e édi­tion à Seyssins.

 

En 2018, la France a terminé cinquième du Master'U. © Archive LG

En 2018, la France a ter­miné cin­quième du Master’U. © Archive LG

 

Sur le plan spor­tif, trois joueurs et trois joueuses d’un même pays forment une équipe et se mesurent aux autres for­ma­tions au meilleur des sept matchs. Ces sept ren­contres se com­posent de deux simples hommes et femmes, d’un double hommes et femmes et d’un double mixte, déci­sif en cas d’égalité à l’issue des six pre­mières par­ties.

 

 

Margaux Orange, la “locale” de l’équipe de France

 

Vendredi 29 novembre ont lieu les quarts de finale, samedi 30 les demi-finales et dimanche 1er décembre la finale. La France va ten­ter de briller à domi­cile et pour­quoi pas suc­cé­der au pal­ma­rès aux États-Unis, vain­queurs de la Grande-Bretagne en finale en 2018.

 

Nicolas Tourte, l'un des capitaines français. © Archive LG

Nicolas Tourte, l’un des capi­taines fran­çais. © Archive LG

Les Tricolores peuvent s’appuyer sur deux joueuses déjà pré­sentes l’an der­nier : la Haut-Savoyarde Emmanuelle Salas, numéro 50 au clas­se­ment fran­çais, et Margaux Orange. Cette der­nière joue au Centre uni­ver­si­taire de ten­nis de Grenoble (Cnut Grenoble) et suit des cours de chi­mie-bio­lo­gie à l’Université Grenoble Alpes (UGA). Elles sont accom­pa­gnées de Luna Dormet.

 

Chez les hommes ont été sélec­tion­nés Ronan Joncour, 673e à l’ATP [le clas­se­ment mon­dial mas­cu­lin], François Musitelli et Louis Dussin.

 

Cette équipe a pour capi­taines Christophe Millard et Nicolas Tourte, ancien joueur du Grenoble uni­ver­sité club Tennis (Guc Tennis).

 

Après Julien Benneteau en 2018, le par­rain de la 14e édi­tion du Master’U est cette année Thierry Tulasne. Ancien numéro dix mon­dial, fina­liste de la Coupe Davis à Grenoble en 1982, le natif d’Aix-les-Bains est pré­sident du club savoyard. Il est aussi l’entraîneur d’Harold Mayot, un des espoirs du ten­nis fran­çais attendu à la céré­mo­nie d’ouverture jeudi 28 novembre à 19 heures à la mai­rie de Grenoble.

 

Laurent Genin

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2086 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.